En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Invitations
Mariage du prince Harry et de Meghan Markle : Kensington Palace sélectionne des invités "anonymes"
Publié le 15 mars 2018
2.640 privilégiés auront la chance d'assister à une partie du plus prestigieux mariage de l’année, selon Elle UK.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
2.640 privilégiés auront la chance d'assister à une partie du plus prestigieux mariage de l’année, selon Elle UK.

Selon l'édition britannique du Elle, 2.640 personnes "anonymes" pourront assister à une partie du mariage du prince Harry et de Meghan Markle au château de Windsor, le 19 mai prochain. Pour l'heure, 1.440 privilégiés ont déjà été choisis. Il s'agit notamment des habitants de Windsor, des membres de charités et des étudiants de la région. Le reste sera sélectionné par neuf lords-lieutenants régionaux, dont le rôle officiel est de représenter la reine dans chaque comté du pays.

Les candidats devront répondre à plusieurs critères

"Nous avons contacté les bureaux des lords-lieutenants à travers le Royaume-Uni pour leur demander de nommer des individus de leur communauté qui mériteraient, selon eux, une invitation", a expliqué à Elle UK un porte-parole de Kensington Palace.

Les personnes ne seront pas choisies au hasard, elles devront répondre à plusieurs critères. Les invités doivent venir "d’un éventail de milieux très variés, incluant des jeunes gens qui ont fait preuve d’un fort leadership et/ou qui ont servi leurs communautés", selon le palais royal. Les heureux élus pourront attendre dans le parc du château les mariés et leurs invités, et assister, donc, à la procession en calèche.

La reine Elizabeth donne "son consentement" pour le mariage

À noter que mardi 14 mars, la reine Elizabeth II a donné son "consentement" pour ce mariage. Cette déclaration a été publiée dans une lettre officielle : "Je déclare mon consentement à un contrat de mariage entre mon très aimé petit-fils, le prince Henry Charles Albert de Galles et Rachel Meghan Markle, un consentement que je souhaite voir marqué du Grand sceau et inscrit dans les livres du Conseil privé", a-t-elle écrit. Après avoir laissé entendre qu'elle n'assisterait pas au mariage des deux tourtereaux, elle sera finalement présente à l'événement. Elle devrait également prendre en charge financièrement, le service à l'église, la musique, les fleurs et la réception du mariage.

 

Vu sur : Lu sur Elle UK
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
05.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
06.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires