En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 2 heures 52 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 3 heures 49 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 5 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 6 heures 31 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 7 heures 57 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 9 heures 50 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 11 heures 7 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 12 heures 4 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 13 heures 51 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 14 heures 59 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 3 heures 28 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 4 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 6 heures 9 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 6 heures 59 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 9 heures 7 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 10 heures 15 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 11 heures 39 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 12 heures 46 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 15 heures 31 min
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Femme chinoise Atlantico.fr
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Femme chinoise Atlantico.fr
Belles de Shanghaï

Maîtresse d'un homme riche : l'étrange carrière idéale des Chinoises des provinces rurales

Publié le 06 mars 2018
Les courtisanes sont de retour au pays de Mao, et désormais on les nomme "maîtresses". Une profession qui a le vent en poupe, tant elle est entrée dans les mœurs du pays.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les courtisanes sont de retour au pays de Mao, et désormais on les nomme "maîtresses". Une profession qui a le vent en poupe, tant elle est entrée dans les mœurs du pays.

C'est une pratique de plus en plus courante pour les plus jolies des Chinoises fuyant les provinces rurales du Ningxia, du Tibet ou du Sichuan pour la côte orientale du pays : devenir l'amante professionnel d'un riche chinois. Un métier de prostituée permanente en quelque sorte, avec des avantages certains comme jadis en recevaient les concubines des empereurs et haut-dignitaires de l'Empire du Milieu. 

Logée, nourrie, blanchie et payée régulièrement par leur "homme", c'est un métier des plus enviables pour des jeunes femmes qui ne possèdent souvent rien sinon leur joli minois. Le parcours classique consiste à travailler comme "hôtesse" dans les grandes villes de sa région dans les "karaokés" qui sont souvent en fait des maisons closes, puis d'être recruté sur la côte avant de se voir proposer un "CDI" par un client qui aura apprécié sa "compagnie". Un métier très bien rémunéré (plus de 3000 dollars environ à Pékin), alors que le PIB annuel chinois était de 8123 dollars en 2016.

Ces "amantes professionnelles" sont logées ensemble dans de grands immeubles dont la plupart des appartements ne sont occupés que par des "filles" comme elles. Un moyen de les loger pour peu, mais surtout de les surveiller, le voisinage se chargeant de jouer le rôle de concierge. 

Cette pratique est en fait de plus en plus commune parmi les riches Chinois. C'est même un marqueur culturel et social indéniable à partir du moment où on a de l'argent. Une étude de l'Université Renmin à Pékin affirmait que 95% des hommes politiques corrompus avaient eu des relations extra-conjugales, et que 60% entretenaient une maitresse.Plus qu'une habitude sociale, cette pratique est surtout une obligation aujourd'hui. Ne pas avoir une maitresse est souvent perçu comme manquer de virilité. 

Zheng Tiantian, une anthropologue de l'université de New York, a travaillé dans un de ces bars karaoké. Elle raconte dans son essai, "Lumières rouges", qu'"on considère que les hommes les plus puissants sont ceux qui peuvent contrôler physiquement et émotionnellement les "hôtesses", les exploiter gratuitement et puis les abandonner". Un cercle vicieux pour les femmes qui affirment souvent préférer le métier d'hôtesse à celui de femme, moins rentable à leurs yeux, et qui elles-même "jouent" avec leur client pour garder leur poste et leurs avantages.

Dans ce jeu, il y a celles qui "connaissent leur place" et celles qui tentent de s'insinuer entre l'homme et sa femme. Ce phénomène est d'autant plus important que les "xiaosan", les maitresses, sont généralement plus diplômées (elles ont du temps pour étudier). Ce sont des strétégies différentes qui sont exploitées, certaines essayant d'avoir un enfant dans le dos de leur client, d'autres de demander plus d'argent.

À ce jeu, le temps compte beaucoup. Un proverbe local explique bien leur situation : "Les vieux bœufs mâchent de l'herbe fraiche". 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie

07.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 09/03/2018 - 09:57
manger du chien ne leur posent pas de problèmes
ne pas donner de papiers d'identité au deuxième enfant;.. alors les histoires de fesses de nanas attirées par l'argent, on s'en fiche...
assougoudrel
- 07/03/2018 - 12:45
Pénurie
A force de vouloir tout contrôler (comme bon socialiste qui se respecte), la Chine a voulu limiter les naissances; résultat, plus de "bouchons que de bouteilles"; plus d'hommes que de femmes; alors, si les plus riches ont plusieurs maîtresses, beaucoup d'hommes ne tarderont pas à trouver les chèvres désirables.
Raymond75
- 07/03/2018 - 07:55
Non ...
Je ne peux pas croire que des femmes se comportent ainsi !