En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Capture d'écran PassportIndex.Org
En douce

Kim Jong-Un et son père auraient utilisé de faux passeports brésiliens pour se rendre à l'étranger

Publié le 28 février 2018
On savait que les membres de la famille à la tête de la Corée du Nord avaient utilisé des faux pour voyager à l'étranger, on sait maintenant la nationalité de leur couverture. C'est Reuters qui a affirmé en avoir eu la confirmation par des sources proches des milieux de sécurité dans les années 1990.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On savait que les membres de la famille à la tête de la Corée du Nord avaient utilisé des faux pour voyager à l'étranger, on sait maintenant la nationalité de leur couverture. C'est Reuters qui a affirmé en avoir eu la confirmation par des sources proches des milieux de sécurité dans les années 1990.
 

Ces passeports seraient à la fois la preuve que la famille Kim voulait voyager, mais aussi qu'ils ont imaginé une porte de sortie en cas de problème. 

La photo du passeport de Kim Jung-il

L'ambassade de Corée du Nord au Brésil (oui, il y en a une) n'a pas commenté la nouvelle, mais devra certainement répondre des accusations puisque le ministre des Affaires étrangères brésilien a annoncé l'ouverture d'une enquête. 

Les documents seraient des vrais, envoyés à un consulat pour être remplis. On y voit les Kims sous les noms de Josef Pwag et Ijong Tchoi, tous deux nés… à Sao Paulo. On sait que ces deux passeports ont été utilisés au moins deux fois pour venir dans des pays occidentaux. Certaines sources évoquent aussi des voyages au Brésil, au Japon et à Hong Kong. 

La photo du passeport de Kim Jung-un sur le South China Morning Post

Au Japon, on affirme que Kim Jong-un aurait visité Tokyo dans sa jeunesse avant même que soient délivrés ces deux papiers. Ils sont tamponnés par l'ambassade du Brésil à Prague depuis février 1996. 

Cela permet aussi de résoudre une question qui taraude nombre d'observateurs : la vraie date de naissance de Kim Jong-un. Sur le passeport, on parle du 1er février 1983. Il aurait donc 34 ans. Si ce document dit la vérité, bien entendu.

On savait déjà qu'il avait poursuivi des études à Berne, en Suisse, en se faisant passer pour le fils d'un des chauffeurs de l'ambassade de Corée du Nord locale. 

Ces nouvelles photos de passeports ont été transmises par plusieurs sources émanant des services secrets occidentaux dans les années 90.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 01/03/2018 - 10:52
C'est sur ce gros patapouf est gras comme un cochon
il commande sa nourriture .... et du champagne français... et la France boude Poutine, le grand méchant>.A mourir de rire..