© Reuters
The end

La Weinstein Company met la clé sous la porte

Publié le 26 février 2018
Frappée de plein fouet par les affaires d'abus sexuels dont est accusé son co-fondateur Harvey, la société américaine de production et distribution de films est en faillite.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frappée de plein fouet par les affaires d'abus sexuels dont est accusé son co-fondateur Harvey, la société américaine de production et distribution de films est en faillite.

C'est une des sociétés de production les plus puissantes d'Hollywood qui disparait. The Artist, Le discours d'un roi, La Dame de Fer, la Weinstein Compagny avait marqué ces dix dernières années cinématographiques de son empreinte, recevant de nombreuses récompenses. Puis est venu le scandale mondial de l' "affaire Weinstein", après que des centaines de célébrités ont dénoncé les agissements d'un des deux frères à la tête de l'entreprise familiale, Harvey. Ashley Judd, Gwyneth Paltrow, Salma Hayek entre autres l'accusèrent d'harcèlement, d'agressions sexuelles voire de viols. Viré de sa propre enterprise, le producteur l'aura entrainé dans sa chute.

"Tout en reconnaissant que cette solution est extrêmement dommageable pour nos employés, nos créanciers et toutes les victimes éventuelles, le conseil d'administration n'a pas d'autre choix que d'adopter la seule option viable pour maximiser la valeur restante de la compagnie: un processus de mise en faillite ordonné" a déclaré le conseil de l'entreprise dans un communiqué envoyé au Los Angeles Times et au New York Times.

Le rachat du groupe dirigé par Bob Weinstein, le frère d'Harvey, serait déjà en cours. Il serait mené par Maria Contreras-Sweet, ancienne repsonsable de l'administration Obama, même si rien ne semble joué pour l'instant. La justice américaine a déjà émit trois conditions au rachat. Un, le dédommagement plein et entier des victimes. Deux, la garantie que les employés seront protégés à l'avenir. Et trois, qu'aucuns des complices ne soit récompensé. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

04.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires