En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 40 min 15 sec
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 1 heure 1 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 1 heure 24 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 1 heure 48 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 2 heures 4 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 2 heures 26 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 3 heures 12 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 3 heures 52 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 4 heures 15 min
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 50 min 50 sec
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 1 heure 5 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 1 heure 28 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 1 heure 50 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 3 heures 15 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 4 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Politique
Déconfinement en 3 étapes

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

il y a 4 heures 58 min
© Musée de la Tapisserie de Bayeux
Tapisserie de Bayeux, détail
© Musée de la Tapisserie de Bayeux
Tapisserie de Bayeux, détail
Dieu et mon droit

La tapisserie de Bayeux prêtée à l'Angleterre, un cadeau ironique ?

Publié le 18 janvier 2018
Un cadeau n'est jamais innocent. Il oblige et porte une signification . C'est le cas de cette très ancienne tapisserie racontant la conquête de l'Angleterre par les Normands.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un cadeau n'est jamais innocent. Il oblige et porte une signification . C'est le cas de cette très ancienne tapisserie racontant la conquête de l'Angleterre par les Normands.

C'est tout d'abord un cadeau diplomatique, à la manière des pandas qu'offre systématiquement la Chine aux pays amis de Pékin. La France étant renommée pour son art, elle ne pouvait qu'offrir une de ses plus grandes œuvres, et l'adjectif est bien choisi quand on sait que la tapisserie est longue de 70 mètres. Gardée à Bayeux, la très fameuse "tapisserie", merveille de l'art médiéval, devrait donc être restaurée avant un acheminement dans environ cinq ans pour un prêt dans un musée londonien. 

C'est un cadeau hautement symbolique : la tapisserie de Bayeux est un des vestiges les plus importants de la fondation du Royaume d'Angleterre. Tissée probablement par des artisans anglais, elle raconte la prise de l'île par le chef de la Maison de Normandie, le fameux Guillaume le Conquérant. Une façon de rendre hommage aux origines héroïques de l'Angleterre, de célébrer une geste originelle empreinte de gloire et de bravoure ? Très certainement. Mais avec un peu de vice, ce serait aussi l'occasion de montrer que la maison régnante fut à l'origine française (ou du moins normande), et ce dès le XIe siècle ! Mais à moins d'avoir encore au travers de la gorge les traitrises de la perfide Albion à Mers El Kébir, Azincourt ou Waterloo, ce cadeau de la Tapisserie de Bayeux à nos alliés anglais montre surtout que les destins de nos deux pays ont toujours été liés, dans le sang comme dans la paix. 1000 ans d'histoire commune succèdent à cette œuvre magistrale, et ce n'est pas rien !

Mais tout don implique un contre-don. Et si l'ardoise de la gestion de la frontière à Calais va de fait s'alourdir pour l'Angleterre, on pourrait souhaiter qu'une grande œuvre britannique traverse elle aussi la Manche. À quand, au hasard, le prêt de la pierre de Rosette par le British Museum ? Jamais probablement. Ils savent bien qu'on ne la leur rendrait pas !

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Carl Van Eduine
- 22/01/2018 - 01:55
Rollon le zadiste
L'ironie, les Anglais l'ont merveilleusement illustré par l'inscription portée sur le mémorial de Bayeux où sont gravés les noms de 1 801 soldats du Commonwealth tombés au cours de la Bataille de Normandie, dont les corps n'ont pas pu être identifiés. Une inscription qui rappelle sur cette terre normande le rôle de Guillaume de Normandie, devenu roi d'Angleterre en 1066 : « Nos a Gulielmo victi victoris patriam liberavimus » _ « Nous qui avons été vaincus par Guillaume, avons libéré la patrie du vainqueur » _. Oui, leur prêter cette tapisserie, c'est bien, sans arrière-pensée, au-delà d'Azincourt, de Crécy, de Calais, mais aussi de l'Yser ou de Dunkerque, ils méritent ce prêt, pour preuve de nos destins historiquement liés depuis des siècles. Un destin commun scellé notamment par Guillaume de Normandie, arrière-arrière-arrière petit-fils de Rollon, et donc descendant des Vikings. C'est ça aussi l'Europe : une histoire partagée. Même si Rollon à l'époque a pu passer pour un Zadiste :-) !
Djib
- 20/01/2018 - 09:28
Voir un peu plus loin que le bout de son nez.
Beaucoup d'internautes, sur le mode franchouillard, voudraient qu'on envoie les migrants en Grande Bretagne, sans les contrôler. Ont-ils seulement remarqué qu'en prenant un vol international, leur passeport était aussi contrôlé au départ? C'est justement ce type d'égoîsme national qui permet aux clandestins de se répandre en Europe, chaque pays essayant de les refourguer au voisin. L'Italie s'en est fait une spécialité avec des policiers qui aident les migrants à passer en France. La meilleure solution, c'est que les pays dans lesquels sont rentrés ces envahisseurs en gardent la responsabilité et qu'ils y soient systématiquement renvoyés quand ils sont contrôlés dans un autre pays. Ca motivera les premiers à mieux contrôler leur frontière et ça calmera les réflexes droits de l'hommiste imbéciles, comme ces garde côtes italiens qui ne gardent rien du tout et ramènent des hordes de migrants sur les côtes européennes.
MIMINE 95
- 19/01/2018 - 16:59
EN QUOI LES DEPENSES POUR SECURISER LA FRONTIERE
anglaise SUR le territoire français et la rendre encore plus imperméable serait avantageux pour Calais et la France... Fallait quand même être vraiment stupide.pour accepter que la frontière anglaise soit à l'entrée du tunnel sur le territoire Français et non comme toute frontière,sur le territoire Anglais c'est à dire à la sortie du tunnel ... Heureux anglais qui ont toujours refusé de sacrifier leur frontière et la non libre circulation des personnes.