En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters
Brigitte et Emmanuel Macron tout sourire Atlantico.fr
En toute discrétion
Les premières confidences de Brigitte Macron depuis son entrée à l'Elysée
Publié le 14 juin 2017
L'émission de TMC, "Quotidien", a suivi la première dame de France lors du dernier week-end électoral au Touquet.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'émission de TMC, "Quotidien", a suivi la première dame de France lors du dernier week-end électoral au Touquet.

Une première prise parole. Quotidien, l’émission de TMC présenté par Yann Barthès, a suivi Brigitte Macron lors du dernier week-end électoral au Touquet, à l’occasion des élections législatives. La première dame de France a livré quelques confidences sur les premiers pas de son mari en tant que chef de l’Etat.

"Le 'président jupitérien', j'entends beaucoup ça, a-t-elle indiqué, évoquant une Une de magazine. "Je suis très contente qu'il n'ait pas le comportement de Jupiter",  en faisant référence au caractère volage du dieu romain, équivalent de Zeus pour les Grecs. "Je ne sais pas si 'jupitérien' est un mot qui parle beaucoup aux gens", a-t-elle aussi commenté.

Sur le rapport de son mari avec les Français, elle déclare :"Je suis contente de voir comment les gens accueillent son élection, surtout ceux qui n'ont pas voté pour lui. Ils se sont rendu compte qu'il était le président de tous les Français. Et ça lui tient particulièrement à coeur". Elle a encore estimé que tout ce que faisait Emmanuel Macron allait "dans le bon sens". Concernant le trait d’humour controversé de son mari sur les "Kwassa-kwassa", lors d'un déplacement récent en Bretagne, elle s'est contentée de répondre: "Personne n'est parfait". 

Les caméras ont également capté un curieux moment, lorsqu’un homme s’est avancé vers l’épouse d’Em­ma­nuel Macron pour la mettre en garde concer­nant sa nouvelle fonc­tion : «"Madame Macron, soyez prudente parce qu’il y a une malé­dic­tion à l'Elysée, vous savez ? » a-t-il confié en lui serrant la main. Réponse de l’intéressée : "Je ne m’en suis pas rendue compte, on va conju­rer".

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
07.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
01.
Procès Chirac
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 14/06/2017 - 15:05
Pardon
le palais.
assougoudrel
- 14/06/2017 - 14:53
Lady Centry est contente du
résultat, c'est à dire des 15% qui ont voté pour son chérubin. Elle se contente de peu, sauf pour le faste dans ce lieux de prestige qu'est la palais de l'Elysée.