En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Brigitte et Emmanuel Macron tout sourire Atlantico.fr
En toute discrétion

Les premières confidences de Brigitte Macron depuis son entrée à l'Elysée

Publié le 14 juin 2017
L'émission de TMC, "Quotidien", a suivi la première dame de France lors du dernier week-end électoral au Touquet.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'émission de TMC, "Quotidien", a suivi la première dame de France lors du dernier week-end électoral au Touquet.

Une première prise parole. Quotidien, l’émission de TMC présenté par Yann Barthès, a suivi Brigitte Macron lors du dernier week-end électoral au Touquet, à l’occasion des élections législatives. La première dame de France a livré quelques confidences sur les premiers pas de son mari en tant que chef de l’Etat.

"Le 'président jupitérien', j'entends beaucoup ça, a-t-elle indiqué, évoquant une Une de magazine. "Je suis très contente qu'il n'ait pas le comportement de Jupiter",  en faisant référence au caractère volage du dieu romain, équivalent de Zeus pour les Grecs. "Je ne sais pas si 'jupitérien' est un mot qui parle beaucoup aux gens", a-t-elle aussi commenté.

Sur le rapport de son mari avec les Français, elle déclare :"Je suis contente de voir comment les gens accueillent son élection, surtout ceux qui n'ont pas voté pour lui. Ils se sont rendu compte qu'il était le président de tous les Français. Et ça lui tient particulièrement à coeur". Elle a encore estimé que tout ce que faisait Emmanuel Macron allait "dans le bon sens". Concernant le trait d’humour controversé de son mari sur les "Kwassa-kwassa", lors d'un déplacement récent en Bretagne, elle s'est contentée de répondre: "Personne n'est parfait". 

Les caméras ont également capté un curieux moment, lorsqu’un homme s’est avancé vers l’épouse d’Em­ma­nuel Macron pour la mettre en garde concer­nant sa nouvelle fonc­tion : «"Madame Macron, soyez prudente parce qu’il y a une malé­dic­tion à l'Elysée, vous savez ? » a-t-il confié en lui serrant la main. Réponse de l’intéressée : "Je ne m’en suis pas rendue compte, on va conju­rer".

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 14/06/2017 - 15:05
Pardon
le palais.
assougoudrel
- 14/06/2017 - 14:53
Lady Centry est contente du
résultat, c'est à dire des 15% qui ont voté pour son chérubin. Elle se contente de peu, sauf pour le faste dans ce lieux de prestige qu'est la palais de l'Elysée.