En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters Pictures
Enfance difficile
Charlotte Gainsbourg à propos de son père : "il était saoul en permanence"
Publié le 13 mai 2017
L'actrice revient sur le tournage de "Charlotte for Ever", dont elle ne garde pas de bons souvenirs.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'actrice revient sur le tournage de "Charlotte for Ever", dont elle ne garde pas de bons souvenirs.

Charlotte Gainsbourg s'est entretenue avec M Le Mag, à l'occasion du festival de Cannes où elle viendra présenter le 17 mai Les fantômes d'Ismaël, le nouveau film d'Arnaud Desplechin. Dans cette interview, elle revient sur sa relation avec son père, Serge Gainsbourg, et en particulier sur l'enregistrement de l'album Charlotte for Ever et le tournage du film du même nom. Réalisé par Serge Gainsbourg, ce film sorti en 1986 traite du rapport entre un père alcoolique et une fille pubère de quinze ans dans une atmosphère incestueuse. Le film fit scandale à sa sortie pour le parallèle entre le scénario du film et la relation de Serge Gainsbourg et de sa fille Charlotte.

Le tournage fut difficile pour la jeune fille, qui n'avait que 15 ans à l'époque. "Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C'était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de ­journaux, je ne voulais faire aucun effort, c'était ma manière de me préserver. Il ne comprenait pas que ça ne me plaise pas alors qu'il achetait les journaux pour voir si on parlait de lui", se rappelle-t-elle.

"Nous avons vécu ensemble le temps du tournage. C'était compliqué, j'aime mon père plus que tout, mais j'ai eu ­tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence, c'est éprouvant à vivre pour une enfant. En public, c'était difficile. Je me transformais en flic sur le tournage, je guettais les écarts", poursuit l'actrice.

Elle se souvient aussi des "diktats" que lui imposait son père sur la façon de se tenir devant un objectif ou de s'exprimer devant les caméras. Il avait tellement étudié sa propre image. Ma mère avait été la première à poser un regard sur lui en lui expliquant qu'il était plus beau avec une barbe de deux jours, des cheveux plus longs, surtout pas coupés derrière les oreilles comme auparavant. Il avait ­tellement souffert, jeune, d'une prétendue laideur. Les femmes le trouvaient, semble-t-il, excessivement laid. Une fois qu'il a trouvé un uniforme – je tends moi aussi à chercher des ­uniformes –, il avait établi une manière d'être".

Vu sur : Lu dans M Le Mag
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
06.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
07.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 24/05/2017 - 19:06
Gainsbourg
Symbole d'une époque defoncee dont on voit le résultat. Aux armes etc...un refrain de mépris si adapté à cette formidable époque du...Djihâd.
Anguerrand
- 14/05/2017 - 21:06
Fille de....
Avec son physique si elle ne s'appelait pas Gainsbourg, elle n'aurait fait aucune carrière. Quand on voit les stars américaines, j'ai honte que cette fille, par ailleurs peut être sympa mais de là à représenter la France, il y a un gros fossé. J'évite de parler de sa façon de jouer, si elle a été récompensée, il faut voir l'origine de tout le " peuple du cinéma" à laquelle son père appartenait.
assougoudrel
- 14/05/2017 - 20:46
Il y a une trentaine d'années,
un Colonel des Pompiers était venu dans un quartier militaire, afin de mettre en garde les appelés du contingent contre les ravages de la drogue. Il nous a dit que tous ceux qui voyaient Gainsbourg à la télévision, croyaient qu'il était soul; seulement, il était raide-défoncé par la drogue.