En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Capture d'écran Facebook
Accueil glacial
Canal + : le nouveau "Petit journal" vivement critiqué par les téléspectateurs après sa première émission
Publié le 06 septembre 2016
Pour remplacer Yann Barthès, Canal + a choisi le comédien Cyrille Eldin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour remplacer Yann Barthès, Canal + a choisi le comédien Cyrille Eldin.

Désormais présenté par le comédien Cyrille Eldin après le départ de Yann Barthès la saison dernière, le nouveau "Petit journal" de Canal + a fait sa rentrée lundi 5 septembre.

Au lendemain de la première émission, les téléspectateurs ont été nombreux à critiquer sans retenue la teneur de l'émission, reprochant notamment son omniprésence au présentateur, qui a commencé la saison avec la phrase suivante : "Moi présentateur du Petit journal, je serai le présentateur de tous les Français, enfin de ceux qui regarderont... J’inverserai la tendance des audiences de Canal+ avant fin 2016, enfin si j’ai du bol... Je dirai du mal de mon prédécesseur, mais honnêtement il a un bilan très positif..."

"Avis à ceux qui détestent Eldin : surtout, ne regardez pas. Il est à l’image tout le temps, à chaque seconde ou presque, en plateau, sur le terrain ou dans des séquences enregistrées", peut-on lire par exemple dans Libération. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
02.
Bercy découvre que les entreprises françaises sont menacées par « des casseurs » venus de la finance anglo-saxonne
03.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
"Bouffon" : Gérard Darmon s'en prend à Franck Dubosc
06.
Pourquoi le nouvel angle d’attaque d’Emmanuel Macron pour les européennes est bien plus intéressant que le précédent
07.
La République en Marche a-t-elle hérité d’un des pires défauts de la gauche ?
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
02.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
05.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires