En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Capture d'écran Facebook
Accueil glacial
Canal + : le nouveau "Petit journal" vivement critiqué par les téléspectateurs après sa première émission
Publié le 06 septembre 2016
Pour remplacer Yann Barthès, Canal + a choisi le comédien Cyrille Eldin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour remplacer Yann Barthès, Canal + a choisi le comédien Cyrille Eldin.

Désormais présenté par le comédien Cyrille Eldin après le départ de Yann Barthès la saison dernière, le nouveau "Petit journal" de Canal + a fait sa rentrée lundi 5 septembre.

Au lendemain de la première émission, les téléspectateurs ont été nombreux à critiquer sans retenue la teneur de l'émission, reprochant notamment son omniprésence au présentateur, qui a commencé la saison avec la phrase suivante : "Moi présentateur du Petit journal, je serai le présentateur de tous les Français, enfin de ceux qui regarderont... J’inverserai la tendance des audiences de Canal+ avant fin 2016, enfin si j’ai du bol... Je dirai du mal de mon prédécesseur, mais honnêtement il a un bilan très positif..."

"Avis à ceux qui détestent Eldin : surtout, ne regardez pas. Il est à l’image tout le temps, à chaque seconde ou presque, en plateau, sur le terrain ou dans des séquences enregistrées", peut-on lire par exemple dans Libération. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
06.
A 100 jours des élections européennes, un rapport révèle ce que pensent les Français de l'Europe
07.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
05.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
06.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires