© Capture d'écran
Désolé

Canal + : au revoir Michel Denisot

Publié le 27 juin 2016
L'une des figures les plus emblématiques de la chaîne cryptée, 71 ans, sera absent définitivement de la grille de rentrée 2016 de Canal+, a-t-on appris le 22 juin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'une des figures les plus emblématiques de la chaîne cryptée, 71 ans, sera absent définitivement de la grille de rentrée 2016 de Canal+, a-t-on appris le 22 juin.

"Le modèle économique de Canal+ est le même depuis 1984. La chaîne avait vingt ans d'avance quand elle a été créée, maintenant elle a un peu de retard. Sur le cinéma comme sur le sport, la chaîne a perdu des monopoles et l'abonnement est cher pour beaucoup de gens. Quand on est malade, il faut soigner.", estimait Michel Denisot sur les ondes d'RTL le 8 mai dernier, interrogé sur la stratégie mise en place par Vincent Bolloré depuis sa reprise du groupe Canal Plus.

L'animateur de 71 ans, rédacteur en chef du magazine Vanity Fair en France, était présent sur la chaîne cryptée depuis sa première émission le 4 novembre 1984. En 2016, on pouvait encore l'apercevoir dans l'émission "Conversations secrète" souvent avec des personnalités politiques, ou lors du dernier programme quotidien durant le Festival de Cannes.

Son contrat de 3 ans signé juste après son départ du "Grand Journal", aux commandes duquel il a passé 9 ans, arrive à son terme à la fin du mois de juin, et ne sera pas renouvelé, indique le site Ozap Puremedias le 22 juin.

Journaliste à la base, Michel Denisot s'est fait connaître pour des émissions comme "Télés Dimanche", "Mon Zénith à moi", "La Grande Famille" ou encore "Le Journal du Cinéma". Chez Canal Plus, l'ex-patron du club PSG aura occupé une place prépondérante, tantôt directeur des sports en 1998, directeur général délégué début 2011, directeur des chaînes thématiques, directeur artistique de certaines cérémonies ou encore président de la chaîne d'information continue iTELE.

Selon le quotidien L'Expansion, l'avenir du pionnier de Canal devrait se rapprocher de l'homme d'affaires Arnaud Lagardère, pour des activités de conseil.

Michel Denisot rejoint la "charrette" actuellement en cours sur la quatrième chaîne, aux côtés de Yann Barthès, Maïtena Biraben, Ali Baddou, Grégoire Margotton ou encore Bruce Toussaint.

Lire aussi : Sur Canal+, Vincent Bolloré veut que le clair représente "une à deux heures par jour maximum"

 

Vu sur : Lu sur Ozap
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

BCE : pourquoi l’équipe de Christine Lagarde pourrait cruellement manquer d’économistes

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

07.

RugyGate : les mécanismes de notre sadisme collectif

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Quand Jeff Bezos affirme à ses employés qu’"Amazon fera faillite, car Amazon n’est pas immortelle"

05.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

Cet autre mal Français qui se cache derrière le recul de la liberté d’expression en France

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 23/06/2016 - 10:26
J'aurais bien versé une larme
mais elle n'arrive pas à sortir.
Lafayette 68
- 23/06/2016 - 10:19
Bye Bye
OUF !