En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters/Charles Platiau
Bouché bouché bouché

Le record d'embouteillages a été battu en région parisienne ce mardi

Publié le 07 octobre 2015
Mardi 6 octobre, à 8h57 précisément, 486 km de bouchons ont été recensés en Ile-de-France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mardi 6 octobre, à 8h57 précisément, 486 km de bouchons ont été recensés en Ile-de-France.

C'est un record dont la ville de Paris se serait bien passée. Ce mardi 6 octobre, à 8h57 précisément, 486 km de bouchons ont été recensés en Ile-de-France. Le précédent record datait d'il y a tout juste un an : le 7 octobre, un record de 450 km d'embouteillages avait été établi.

Les causes sont pourtant différentes. L'an passé, les embouteillages avaient été le résultat d'un accident sur l'A6 qui s'ajoutait à la tenue du Mondial de l'Automobile. Hier, ce sont les conditions climatiques difficiles qui ont entraîné la congestion des grands axes franciliens.

"C'est un triste record pour les automobilistes Franciliens, pris au piège dans les embouteillages", a estimé Daniel Quero, président de « 40 millions d'automobilistes. "Aujourd'hui, on peut douter des études communiquées par la mairie de Paris annonçant qu'en abaissant la limitation de vitesse autorisée et en fermant la voie sur berges, il n'y aurait aucun impact sur la fluidité du trafic".

A noter que, d'après une étude réalisée par l'Inrix, les bouchons ont coûté 17 milliards d'euros en 2013. Soit un total supérieur au trou de la Sécurité sociale estimé à 12,5 milliards l'an passé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

06.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

07.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 08/10/2015 - 11:29
Fermeture des voies sur berge et rétrécissement
écologiste des voies d'accès au centre-ville en sont les raisons: on vous avait prévenu ! Les très bêtes écologistes croyaient que leurs mesures décourageraient les Franciliens de prendre leur voiture, croyant instaurer la boboisation forcée de la région Ile-de-France...il n'en a rien été et c'est tant mieux! Les transports en commun sont totalement saturés, aux heures d'entrée et sortie du travai, et les familles ont besoin de leur voiture. En créant des goulots d'étranglement, les écologistes créent des bouchons, 17 milliards de dépenses inutiles et de la pollution...on vous avait prévenu!
Anouman
- 07/10/2015 - 22:56
Bouchons
Effectivement ça merdait sérieusement sur l'A13 mardi matin. Mais il n'y avait aucune raison objective. Pas d'accident, pas de véhicule en panne bloquant une voie. Cela relève du pur mystère, d'autant qu'il ne pleuvait pas vraiment. Toutefois je constate qu'entre Mantes et Poissy ça bouchonne à chaque sortie. Peut-être faudrait il fluidifier les sorties?
Quant aux limitations de vitesse, quand on roule à peine à 50 des moyenne on ne voit pas quel est le rapport.