En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Dans de sales draps
Bill Cosby, accusé de viols sur une trentaine de femmes, avoue en avoir drogué une pour abuser d'elle
Publié le 07 juillet 2015
L'ancienne star de télévision est soupçonné d'agressions sexuelles, a admis avoir utilisé un sédatif au moins une fois pour arriver à ses fins.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne star de télévision est soupçonné d'agressions sexuelles, a admis avoir utilisé un sédatif au moins une fois pour arriver à ses fins.

Il a fait les beaux jours d ela télévision américaine dans les années 1970-1980. Bill Cosby est aujoud'hui accusé de viol par une trentaine de femmes. S'il a toujours nié avoir abusé d'elles, un document publié ce lundi dévoile qu'il a admis avoir drogué au moins une femme dans le but d'avoir des relations sexuelles. Bill Cosby a fait sa connaissance à Las Vegas en 1976.

Ces révélations proviennent d'une audition faite en 2005. Bill Cosby y admet avoir donné du Quaalude, un sédatif et hypnotique, à au moins une jeune femme en 1976. Ses avocats soulignent toutefois que les jeunes femmes "savaient" qu'elles prenaient du Quaalude. Si l'affaire s'est réglée à l'amiable, un juge a déclassifié le document après une demande de l'agence AP. Selon plusieurs experts, ces aveux de Cosby pourraient relancer les procédures lancées contre lui.

L'ancien acteur était interrogé par l'avocate d'Andrea Constand, ex-directrice du club de basket de Temple University, où Cosby a étudié et où il était membre du conseil d'administration. Il a quitté ce poste en décembre l'an dernier au moment où les accusations de viol contre lui se multipliaient. Lors de l'échange, le comédien admet avoir obtenu des ordonnances de Quaalude. L'avocate lui demande s'il en a "donné à d'autres personnes", ce à quoi il répond "oui". Avait en tête "de les utiliser avec de jeunes femmes avec lesquelles il voulait avoir des relations sexuelles?". Cosby répond "oui".

Plus loin dans cette déposition Cosby déclare: "J'ai rencontré Melle T. à Las Vegas (en 1976). Elle est venue me voir en coulisses. Je lui ai donné du Quaalude. Nous avons eu un rapport sexuel". Depuis le début du scandale, les annulations de spectacle de Bill Cosby se sont multipliées et la chaîne NBC, où passait le Cosby Show, a mis fin à un programme en développement qui devait relancer la carrière télévisuelle de la vedette.

Et tout ou presque a été tenté pour que Bill Cosby échappe à la justice. Tout d'abord, lui-même est revenu sur ses dires en expliquant qu'il existait un mal entendu entre "femme" et "femmes". A l'oral, il existe en anglais une différence infime entre le singulier et le pluriel de ce mot. Les avocats du comédien ont tenté en vain de bloquer la publication de ce document, légalement diffusé ce lundi. En effet, depuis le mois de novembre, une trentaine de femmes ont accusé Bill Cosby de les avoir attouchées ou violées, comme Andrea Constand, dont l'avocate a interrogé l'acteur. Dans cette affaire, un non-lieu avait été prononcé en 2005. Une autre plainte n'a pas eu de suite en raison de la prescription des faits.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
06.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires