Bonne Samaritaine

Lady Gaga lance la fondation Born this way

Publié le 04 novembre 2011
L'association de la chanteuse, qui aidera les jeunes à s'accepter tels qu'ils sont, ouvrira ses portes en 2012.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'association de la chanteuse, qui aidera les jeunes à s'accepter tels qu'ils sont, ouvrira ses portes en 2012.

Chez les people créer sa propre fondation est presque devenu une mode. Lady Gaga n’y échappe pas. L’excentrique chanteuse a annoncé mercredi 2 novembre le lancement en 2012 d’une fondation Born This Way (BTWF), en partenariat avec sa mère Cynthia Germanotta, l'université de Harvard et la fondation MacArthur.

Le but de cette association à but non lucratif est de redonner confiance à tous ceux qui se sentent différents et qui sont traités comme tel au sein de la société. Des convictions défendues dans son morceau "Born this way", premier single extrait de l'album du même nom sorti en  mai dernier.

Estime de soi et lutte contre le harcèlement font partie des sujets sur lesquels BTWF travaillera, précise le communiqué. "Par ici, vers le courage où les jeunes ne sont plus impuissants. Par ici, vers l’acceptation où l’humanité est soutenue. Par ici, vers l’amour où être soi-même est encouragé" peut-on lire sur le site internet officiel de l’association déjà mis en ligne.

"Nous espérons créer une norme de courage et de gentillesse, ainsi qu'une communauté internationale qui protège autrui contre le harcèlement et l'abandon", a déclaré Lady Gaga.

Vu sur : Lu sur Yagg
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

07.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires