En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Pixabay
Bravoure
Au tribunal pour avoir mis fin à une agression sexuelle présumée
Publié le 25 octobre 2014
Le parquet a requis deux mois de prison avec sursis contre un Parisien accusé de violences volontaires à l'encontre d'un homme qui agressait sexuellement une jeune femme en boîte de nuit.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parquet a requis deux mois de prison avec sursis contre un Parisien accusé de violences volontaires à l'encontre d'un homme qui agressait sexuellement une jeune femme en boîte de nuit.

Arnaud, 37 ans, comparaissait hier devant la 10e chambre correctionnelle de Paris pour violences volontaires à l'encontre d'Emeric, 29 ans. Particularité de cette affaire : Emeric était aussi poursuivi durant la même audience, pour agression sexuelle.

'histoire>

Deux heures plus tard, Arnaud aperçoit un homme en train de l'enlacer, une main sur son entrejambe. "J'ai demandé à cet inconnu s'il la connaissait, il m'a répondu oui. Pour m'en assurer, je lui ai demandé quel était le prénom de cette femme. Il s'est alors levé, et m'a frappé avec sa paume", a-t-il expliqué au tribunal. Il riposte en le frappant deux fois au visage, avant que des vigiles ne s'interposent et expulsent Emeric dehors. Là, selon certains témoins, il se bagarre de nouveau avec des passants.

Pour le procureur, "les attouchements, corroborés par plusieurs témoins, et le collant déchiré de la victime ne font aucun doute".

Et pourtant... "Ce n'est pas Zorro : sa réponse était disproportionnée, il y a d'autres façons de faire", poursuit la représentante du parquet, qui réclame deux mois de prison avec sursis contre Arnaud et six mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve contre Emeric.

"A l'heure où l'on reproche aux passants, dans le métro ou ailleurs, de ne pas intervenir lorsqu'ils sont témoins d'une agression, son attitude est celle d'un citoyen exemplaire ",  estime Me Vincent de La Morandière, l'avocat d'Arnaud, qui plaide la relaxe. Jugement le 21 novembre.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
brennec
- 26/10/2014 - 09:52
on demande a voir.
Ce qui est bien c'est que ces gens savent exactement comment s'y prendre dans ce genre de situation. Il faudrait peut être pour notre éducation qu'ils nous fassent des démonstrations.
Pourquoi-pas31
- 25/10/2014 - 23:13
Il faudrait savoir
Entre deux coups au visage, réaction disproportionnée et la non assistance à personne en danger de subir une agression sexuelle.
C'est quand même plus facile dans la quiétude d'un tribunal, selon la représentante du parquet.