Le plus beau jour de leur vie
Le 11 septembre, les mariages sont en soldes
Publié le 09 septembre 2011
Se marier le 11 septembre 2011 dans les environs de New York est peut-être de mauvais goût, mais c'est aussi moins cher.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Se marier le 11 septembre 2011 dans les environs de New York est peut-être de mauvais goût, mais c'est aussi moins cher.

Réserver le lieu de ses rêves pour la fête, obtenir un rendez-vous chez le coiffeur le jour J... autant de petits détails difficiles à régler pour préparer son mariage. A moins de choisir de convoler... le 11 septembre 2011. A condition de ne pas être superstitieux et de ne pas trop craindre le mauvais goût, c'est à la fois moins compliqué et moins cher.

Time Magazine a suivi plusieurs couples vivant dans les environs de New York qui ont justement décidé de se marier ce jour là. Comme Alexis Kreimer, une fiancée de 24 ans, qui désespérait de pouvoir louer en septembre la salle qu'elle convoitait dans le New Jersey. Elle n'a eu aucun mal à l'obtenir le 11. Les propriétaires des lieux, bien contents d'afficher complet en cette date maudite, lui ont même accordé une réduction de 50 dollars par invité. 

Alexis et son fiancé sont une exception. La très grande majorité des 30 wedding-planners de New York contactés par Time ont expliqué ne pas avoir de cérémonie prévue ce jour là. Deux couples interrogés par le magazine expliquent que leur geste est aussi destiné à changer la perception du 11 septembre, pour ne plus en faire un jour seulement tourné vers la mort, mais aussi vers l'avenir. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
mariage, 11 septembre
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
07.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires