En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Capture d'écran
Au Pôle Emploi
Regardez comment ce voiturier va anéantir la Lamborghini d'un client de l'hôtel
Publié le 12 juillet 2014
Le propriétaire réclame 250 000 euros à l'hôtel pour frais de réparation.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le propriétaire réclame 250 000 euros à l'hôtel pour frais de réparation.

Un employé du palace Le Méridien à New Dehli a percuté l'arrière d'une voiture, puis un muret en voulant garer la Lamborghini Gallardo d’un client fortuné, qui réclame 250.000 euros de réparation. Le voiturier en poste depuis dix ans dans l'établissement pourrait avoir perdu le contrôle du bolide sur un parterre rendu glissant par une grosse averse, a-t-il dit. Il a été légèrement blessé à la tête. Une enquête a été ouverte visant Le Meridien, qui refuse d’endosser la responsabilité de l’accident, tout comme le voiturier. Le propriétaire estime les réparations à 20 millions de roupies (250.000 euros).

La Lamborghini Gallardo, du nom d’un taureau de combat, peut atteindre plus de 320 km/h. Elle est vendue en Europe autour de 180.000 euros mais les taxes d’importation peuvent multiplier son prix par deux en Inde.
 
Voici la photo de la voiture après le choc. 
 

Hotel valet causes £200,000 of damage to guest's Lamborghini http://t.co/xPFJTZQ8EX pic.twitter.com/FimAy0HaoN

— Daily Mail Online (@MailOnline) 10 Juillet 2014
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Robert Bidochon
- 15/07/2014 - 09:07
Dehli
L'hotel est responsable des ses employes et leurs actes seulement si ils sont employes directement et non pas par agence .
quant a être propriétaire dune voiture comme cela a dehli c'est bien discutable car l'heureux propriétaire doit rarement passer la seconde ...
quesako
- 13/07/2014 - 14:00
Margarita ante porcos !
Et ne pas dire que c'est parce que ça se passe à New Delhi, pourquoi pas aussi à Paris !