Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Sous pression, la drag queen Conchita Wurst révèle sa séropositivité
©JOE KLAMAR / AFP

Faire chanter Conchita Wurst

Sous pression, la drag queen Conchita Wurst révèle sa séropositivité

L'ex-compagnon de la star autrichienne menaçait de rendre l'information publique ; celle-ci a préféré prendre les devants en révélant sa séropositivité sur les réseaux sociaux, rapporte Gala.

Conchita Wurst a annoncé sa séropositivité dimanche soir sur son compte Instagram. "Je suis séropositif depuis plusieurs années", a confié la grande gagnante de l'Eurovision 2014. Dans un long post, la drag queen autrichienne incarnée par Thomas Neuwirth a expliqué ses raisons de dévoiler cette information pourtant intime, relate Gala.

"Cette information ne regarde pas le public, mais…"

Mais c'est que la femme à barbe a été victime de chantage. En effet, son ancien compagnon menaçant de tout révéler, la chanteuse a décidé de prendre les devants. "Cette information ne regarde pas le public, mais mon ex menace de la révéler. Mais je ne donnerai à personne le droit de m’effrayer, de me menacer et d’influer sur ma vie", assure-t-elle.

Et de s'ouvrir enfin à ses fans concernant son rapport au virus. "Le jour est venu de me libérer pour le reste de ma vie d’une épée de Damoclès : oui, je suis positif au VIH", annonce-t-elle. Elle assure être "en bonne santé" et se sentir "plus forte, plus motivée et libérée que jamais". La star explique également porter le virus dans son organisme "depuis plusieurs années, et sans interruption sous le seuil de détection". Une révélation qui, elle l'espère, saura "donner du courage et faire un geste contre la stigmatisation des gens" porteurs du VIH.

Lu sur Gala

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !