Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
©Nintendo

Rétro-futuriste

"Nintendo Labo", l'innovation qui replace le jouet au cœur du jeu-vidéo

La firme japonaise lance un nouveau jeu à base de patrons en carton pour donner encore plus de fonctionnalités à la Switch. Incroyable !

Qui a dit qu'on n'inventait plus rien dans le jeu-vidéo ? Qui s'est plaint que les innovations ne concernent plus que le "toujours plus" (plus de résolution, des univers plus grands, des machines, plus puissantes, etc.) et pas la créativité ? Sans surprise, c'est encore Nintendo qui vient briser la monotonie du monde vidéo-ludique. 

L'entreprise nipponne avait déjà créé un petit tremblement de terre avec la Switch, nouvelle console portable et de salon en même temps, dotée de trois contrôleurs sur un seul et même écran. Résultat : une année record du point de vue de vente, avec notamment un Zelda qui a hypnotisé les adeptes, un nouveau Mario et un retour de la Super Nintendo Mini qui prouve que renouveler un classique peut-être une bonne option quand on s'en donne les moyens. Les vaches maigres sont loin pour Nintendo.

Ce nouveau projet intitulé Nintendo Labo montre que la créativité est de retour, et qu'elle est même au cœur du processus ludique. Le principe du jeu est simple : il permet d'utiliser la Switch comme une unité centrale. Celle-ci est intégrée à des constructions en carton, à faire soi-même, qui permettent par exemple de faire un piano, un exosquelette de robot intégrant la VR, un robot, une cane à pêche, un véhicule télécommandé, un guidon de moto… Le Nintendo Lab permet de les utiliser à partir de la console centrale. Et ces créations, les "Toy-Con", sont bien entendu "customisables", comme n'importe quel morceau de carton. Les créatifs vont pouvoir bricoler et s'amuser. 

D'autant plus que le concept promet de nombreuses autres constructions, les possibilités étant clairement illimitées. La première boîte de kits est prévue autour de 70 euros, soit le prix classique d'un jeu chez Nintendo. Mais comme à son habitude, c'est une démonstration de créativité bien loin des calculs très marketings et plus proches des rêves des gamins que nous sommes tous un peu.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !