Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Sans blague

Najat Vallaud-Belkacem veut chasser les "Pokémon rares" des écoles pour éviter les attroupements

Selon la ministre, l'engouement suscité par "Pokémon Go" représente un risque dans le contexte terroriste actuel.

Lors de la conférence de presse de rentrée scolaire, la ministre de l'Éducation nationale a indiqué ce lundi avoir demandé un rendez-vous auprès de l'éditeur du jeu Pokémon Go afin d'éviter la présence de "Pokémon rares" dans les établissements scolaires.

Selon elle, l'engouement suscité par ce jeu très populaire, basé sur la réalité augmentée, représente un risque d'attroupement particulièrement problématique dans le contexte sécuritaire actuel. 

"C'est pour ça que j'ai demandé un rendez-vous à Niantic, l'éditeur du jeu, pour en effet demander qu'il n'y ait pas de Pokemon rare dans les établissements", a expliqué Najat Vallaud-Belkacem, assurant que la direction de chaque établissement pourra demander à être "exclu de la cartographie du jeu" en remplissant un formulaire sur le site de l'éditeur. 

>>>> À lire aussi : Pokémon Go, Snapchat : la réalité augmentée est une véritable mine d'or marketing

 

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !