Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©BORIS HORVAT / AFP

Méli-Mélanino

L'étrange mode thaïlandaise qui consiste à se blanchir… le pénis !

Dans un pays où "être bronzé" signifie travailler en extérieur et donc être pauvre, le blanchissement de la peau est une opération courante. Mais cette tendance prend un dangereux virage avec l'apparition d'opérations visant à se blanchir les organes génitales.

C'est un sujet de société important en Thaïlande ces derniers jours, dans un pays pourtant réputé pour ses cliniques de chirurgie esthétiques et ses opérations en tout genre : une clinique a publiquement reconnue proposer de permettre à ses clients de se blanchir le pénis. Et ce n'est pas tout, puisqu'il est aussi possible de se blanchir le vagin désormais dans certaines cliniques, et ce certainement après l'engouement que semble provoquer cette opération chez certains indigènes. Dans les deux cas, on parle d'opérations de dépigmentations en cinq sessions, le tout pour environ 650 dollars. Selon le directeur d'une clinique interrogé par la BBC, cette opération toucherait principalement la population gay et transsexuelle thaïlandaise. 

L'opinion s'étant emparé du sujet, le ministre de la santé thaïlandais a averti sa population de la possible dangerosité de la procédure, voire même de son inefficacité.

L'autre problème, souvent soulevé par les commentateurs occidentaux, serait que cette procédure pourrait participer d'un potentiel racisme anti-noir.

 
Lu sur la BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !