Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.

  • Par MarcusVinicius - 24/05/2013 - 16:25 Quant au sociologue du CNRS,

    Quant au sociologue du CNRS, de gauche cela va sans dire, pour lui comme pour tout socialiste drogué à la dépense publique, la maîtrise des dépense de santé ne peut qu'être un leurre, qui plus est non souhaitable. Et si en plus cela procède de "privatisation rampante" de la sécu, avec ses effets forcément "socialement délétères", alors là c'est un signe que le Malin est aux commandes. Pour lui, si économies il doit y avoir, c'est du côtés des médecins libéraux de la médecine de ville que cela doit se faire comme il se doit. Pour lui les contraintes budgétaires à l'hôpital sont forcément discutables. Et puis que voulez-vous braves gens, tout ce qui pouvait être rogné l'a déjà été (on est "à l'os" pour reprendre une expression actuelle). Comme si l'on ne pouvait pas tailler dans les effectifs pléthoriques d'administratifs de l'hosto sans toucher au travail des soignants. Comme si la productivité des hôpitaux ne pouvait pas être améliorée. Ce Monsieur sait-il que les coûts de fonctionnement de services comparables dans le public et le privé peuvent différer de 30 à 40 % (étude IFRAP) ?

Je m'abonne
à partir de 4,90€