Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Espagne : safari royal, safari fatal

Après Giscard, le Prince Philip, entre autres potentats ou magnats, le roi Juan Carlos d'Espagne chute à son tour de son piédestal pour un safari fatal (à sa hanche et à son image), une chasse à l'éléphant estimée à 30 000 euros. Déjà saignés par une crise gravissime, les Espagnols voient rouge, très rouge. On les comprend.

Revue de blogs

Publié le 17 avril 2012
 

Ce n'est plus de l'indignation. C'est une rage folle sur Twitter en Espagne"La monarchie est dans l'oeil de l'ouragan", 'Maudit pour avoir tué des éléphants", "j'ai honte d'être Espagnole" "Les rois sont bons pour la guillotine !" "Ou est Robespierre quand on a besoin de lui?", "Le jour où les éléphants tuèrent un roi....", "REPULSION".

Personne n'aurait su que le roi Juan Carlos d'Espagne tirait discrètement l'éléphant, le buffle, et autres trophées grassement facturés, s'il ne s'était cassé une hanche en plein safari. Mais le mal est fait. Il a même empiré depuis une tentative de censure des photos compromettantes de lui devant un éléphant abattu, lors d'un safari estimé à 30 000 euros. Devant le tsunami de rage blanche qui parcourt l'Espagne depuis, l'agence Rann Safari a fermé sa page web et retiré ses vieilles photos publicitaires du roi devant différentes trophées. Trop tard : elles étaient déjà sur le Net.

 La photo qui fut fatale : retweetée par les internautes espagnols fou furieux, le roi Juan d'Espagne et son safari-man devant leur trophée, au Botswana

Dans une Espagne de disette, qui croyait au bon roi Juan Carlos, sauveur de leur démocratie après Franco, à sa vertu publique blanchie sous le harnais d'ex-play-boy, c'est pire qu'un scandale, c'est une honte planétaire qui a déjà fait plusieurs fois le tour de la planète.L'Argentine, qui s'y connait en crises, est elle aussi choquée de loin, et la présidente Cristina Kirchner a peut-être profité du chaos pour annoncer qu'elle nationalisait des concessions pétrolières espagnoles. Les nouvelles voyageant vite, des tribus indiennes, soudain réveillées, rappellent les exterminations des conquérants espagnols il y a 500 ans. Les caricaturistes sont eux aussi déchainés: Pour les analystes des réseaux sociaux, c'est une étude de cas toute prête : tous les records de vitesse de propagation des photos consternantes ont été battus. 


la carte des mots clés autour de l'affaire du roi et de l'éléphant sur un des blogs de El Pais.

Il faut comprendre les Espagnols. Tout est choquant, à commencer par les photos, puis la vidéo de promotion de l'agence de chasse au gros Rann Safari, dont le roi est un client régulier, et qui a de quoi donner réveiller l'écologiste le plus mou (ci-dessous).

 

Le Botswana, avec l'Afrique du Sud , la Namibie et le Zimbabwe, sont les derniers pays à ne pas interdire la chasse à l'éléphant. Le pitch du tour operator stipule que les battues sont autorisées pour lutter contre la prolifération des éléphants, mais quand même...Leur carnet de chasse proposent aussi des fauves dont on ne sache pas qu'ils prolifèrent sur terre. Pour ceux qui n'ont pas la fibre écolo, le prix du safari est là pour choquer :les forfaits des quinze jours de chasse à l'éléphant ou au gros gibier africain s'étalent de 37.000 et 45.000 euros. Calculette en main, deux années de salaire d'un travailleur espagnol moyen. Certains opérateurs proposent une ristourne de 10 000 euros si aucun éléphant n'est abattu précise El Pais où l'affaire est remontée directement en pages 'Politique", tant elle est grave. Pour parachever un énorme et parfait scandale politique, le 14 avril est en Espagne la date anniversaire de la deuxième république espagnole. Celle qui se débarassa de la monarchie. 

Parmi des milliers de tweets bouillonnant sous le hashtag #elefantes et de posts écumant de rage, celui d'un jeune chercheur en physique qui remet symboliquement sa lettre de démission à l'Espagne et prend son visa d'immigration pour chercheur sous-payé :"Juancar'dans votre dernier discours de Noël, vous avez dit que"tout le mondeen particulier ceux ayant des responsabilités publiques, a le devoir d'observer un comportement appropriéun comportement exemplaire." Je dis, si vous aviez prévu de chasser l'éléphant quelques mois plus tard, pourquoi ne vous êtes-vous pas tu ?". Plus concis, Manuel cite un proverbe : "Le prestige pousse aussi lentement qu'un cocotier, et chute aussi vite qu'une noix de coco". La Voz de Galicia est carrément menaçante : 'Il faut rappeler que rien n'est inamovible, y compris les institutions les plus appréciées des Espagnols'

Parmi les victimes collatérales, le WWF Monde est en mode cellule de crise. Quelqu'un s'est vite souvenu que le roi Juan, comme le Prince Philip, autre grand chasseur de gros gibiers, sont ou ont été présidents d'honneur du fonds de protection de la faune, que les manants subventionnent de leurs petits euros - depuis 1968 exactement pour le roi. Le compte WWF Espagne assure qu'il a demandé audience à ses bienfaiteurs, la famille royale, pour une explication, sans convaincre personne. Greenpeace Espagne est déjà sur ses trousses, et sera cruel. 

Le safari, viagra mental des puissants, semble ne jamais perdre de son pouvoir maléfique sur la réputation. Les safaris chez l'empeur Bokassa de Valéry Giscard d'Estaing, il y a plus de trente ans, pèsent toujours sur sa biographie, comme les diamants. Le Prince Philip et les membres de la famille royale anglaise se sont eux aussi fait épingler, même si les tour-opérateurs africains citent toujours cette 'prestigieuse' référence de grand chasseur dans leurs publicités, avec photos. Aux Etats-Unis, les photos de deux fils de Donald Trump en safari au Zimbabwe en 2010 viennent de ressortir, à point pour conforter là aussi la réputation de dépeceurs de crise de la dynastie. 

C'était vraiment une semaine à se tirer une balle dans le pied. Le petit-fils du roi Juan Carlos (13 ans) s'en est vraiment tiré une réelle en maniant lui aussi des armes, trois jours avant la révélation du safari fatal de son grand-père. Et c'est à ce moment-là que Pippa Middleton a été interrogée par la police, à Paris, pour avoir été vue avec un chevalier-servant qui brandissait une arme. 

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par le Gône - 22/04/2012 - 11:03 - Signaler un abus @shazam

    tout a fait..le vieux Roi devrait venir chasser au PS Francais ..car là c'est pas ce qui manque les Pachidermes décatis....et ca nous donnerais un peu d'air...(enfin entre nous et c'est pas un chasseur qui vous parle..loins de là..mais les éléphants ne sont pas du tout en voi d'extinction bien au contraire, a force de lessur proteger depuis plus de 40 ans.ils sont en surpopulation et sont devenu des nuisibles, chaques années un quota est determiné pour élliminer les vieux animaux cela sous la survellance des Rangers..alors les bobo calmez vous...) le Roi a payer (cher) un permis de chasse.

  • Par texarkana - 18/04/2012 - 10:32 - Signaler un abus Le grave dans cette consternante histoire

    ...n'est pas le prix payé : que la vie d'un éléphant coûte cher, aprés tout je dirais (tristement) que çà vaut mieux que si on pouvait les massacrer gratuitement. Le vrai sujeyt, c'est que les éléphants d'Afrique et d'Asie sont sur la liste des espéces menacées de CITES, et que cette attitude de la part d'un chef d'Etat est vraiment un contre exemple, alors qu'on nous bourre le mou avec le "déveveloppement du râble"...

  • Par le celte - 18/04/2012 - 09:51 - Signaler un abus le roi assassin

    personne n'est etonné du gout en sang du spanish monarque, il a déja tué son frère lors de son adolescence, affaire etouffée par la junte de Franco son parrain, hiro de la puta!

  • Par New - 18/04/2012 - 02:08 - Signaler un abus @ Tous

    Juan Carlos a-t-il été utile ou pas à son pays depuis 1975? Toute personne un tant soit pas sérieuse et informée dira oui. En Espagne même les communistes lui ont rendu hommage. Alors les aigris, basta!

  • Par léonard simon - 17/04/2012 - 17:16 - Signaler un abus Admirable ces rois : toujours

    Admirable ces rois : toujours aussi cons et inutiles

  • Par chrono - 17/04/2012 - 16:36 - Signaler un abus @New

    La simple existence de nobles est une violation du principe d'égalité des citoyens. De plus, seuls 7 des 27 pays de l'Union européenne sont des monarchies : la Belgique, le Danemark, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Espagne, la Suède et le Royaume-Uni.

  • Par ISABLEUE - 17/04/2012 - 16:31 - Signaler un abus Gilles tout à fait d'accord avec vous

    et en plus quand on ne fiche rien de toute la journée, voilà le résultat.
    Un scandale de tuer des éléphants, ce vieux beau est écoeurant.
    On a bien fait de couper la tête à nos derniers rois.
    Où est le 21 ème siècle ??? les jeux de cirque....
    A vomir et honte à tous ceux qui font du mal aux animaux.

  • Par New - 17/04/2012 - 15:56 - Signaler un abus @ Gilles

    la majorité des pays européens sont des monarchies et s'en portent très bien. Juan Carlos a permis à son pays une transition vers la démocratie rapide et dans le calme, puis il a régné en monarque constitutionnel avec dignité, rassemblant un peuple politiquement et régionalement très divisé, un peu comme le roi des Belges sans qui la Belgique n'existerait plus aujourd'hui. Le coût de la monarchie en Espagne est extrêmement faible, pour ceux qui seraient obsédés par cet aspect secondaire.

  • Par Gilles - 17/04/2012 - 15:49 - Signaler un abus Deo gratia

    Ces monarchies devraient être abolies. Elles ne reposent sur rien car plus personne ne croit que tous ces privilégiés (souvent des incapables notoires) sont choisis par Dieu (s'il existe). Seules victimes : les revues spécialisées qui ne pourraient plus montrer les pouliches choisies pour la reproduction.

  • Par New - 17/04/2012 - 14:20 - Signaler un abus Give him a break

    Fichez lui la paix. C'est avec son argent et lui n'est pas un agresseur sexuel comme DSK. Il a fait beaucoup pour son pays, il vit plutôt modestement, il est fatigué. Halte à l'hallali.

  • Par roudoudou - 17/04/2012 - 14:18 - Signaler un abus Navrant

    Sénilité et impunité font rarement bon ménage.

  • Par shazam - 17/04/2012 - 13:54 - Signaler un abus Viens en France Juanito

    Y'a plein d'éléphants du PS dans le pays qui se reproduisent et qui dézingue toutes les réserves...au secours

Louise Hoffmann

Louise Hoffmann est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et partagent la chose humaine pour s'apercevoir qu'ils ne sont pas si différents et qu'il y a donc un moyen de s'entendre.

Voir la bio en entier

Fermer