Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terrorisme amateur, le problème sans solution

Dans sa version « amateur », le terrorisme est littéralement insaisissable. Jusqu’à ce qu’il disparaisse de lui-même, et qu’il soit sans doute remplacé par une nouvelle technique de violence aveugle, il faudra apprendre à vivre avec.

Mauvaise nouvelle

Publié le
Terrorisme amateur, le problème sans solution

Il est devenu dérisoire de commenter les attentats djihadistes qui nous pourrissent la vie depuis des années, tant tout et son contraire a déjà été dit et redit de leurs organisateurs, de leurs motivations, de leurs victimes, et des réactions martiales (« Les fichés S à Guantanamo ! ») ou lénifiantes (« Vous n’aurez pas ma haine ! ») qu’ils provoquent invariablement.

 

Et l’annonce d’une nouvelle attaque au couteau ou à la voiture-bélier, parce qu’elle finit par ressembler à celle d’un carambolage sur l’autoroute ou à une saute d’humeur de la météo dans sa banalité, est désormais accueillie comme un quasi fait-divers :

 

– T’as vu Barcelone sur BFM TV ?

– Oui, c’est horrible. C’est comme à Londres, non ?

– Plutôt comme à Nice je dirais. Qu’est-ce qu’il y a pour dîner ?

 

A l’exception de complotistes bornés, convaincus que leurs gouvernements ne mettent pas réellement tout en œuvre pour éradiquer le phénomène au nom d’on ne sait quel agenda secret, la plupart des Parisiens, des Berlinois, des Londoniens ou des Barcelonais ont depuis longtemps compris les limites du déploiement de militaires dans les rues, d’érection de barrières de béton sur les places de marché et, même, du travail en amont des services de renseignement...

 

Le meurtre de masse est désormais pratiqué par un clampin anonyme au QI d’huître qui, même s’il poste des vidéos de rappeurs sur Facebook, boit volontiers du whisky-coca au Macumba le samedi soir et a toute l’estime de ses voisins de palier, rêve secrètement de mettre le monde à feu et à sang avant d’aller rejoindre ses 72 houris en voile intégral au paradis des connards.

 

Au mieux, et indépendamment du contexte géopolitique et religieux qui la sous-tend, cette mode du terrorisme « amateur » finira par passer, puisque c’est le principe des modes, sans doute pour être remplacée par une nouvelle technique de violence aveugle élaborée par quelque fanatique barbu dans sa grotte. Au pire, elle rejoindra de manière permanente les mitraillages de lycées américains au sommaire des manuels de criminologie. Dans un cas comme dans l’autre, même les carambolages autoroutiers et les sautes d’humeur de la météo resteront plus faciles à prévoir.

 

Ça vous déprime ? Ça vous met en pétard ? Moi aussi. Mais bonne fin de vacances malgré tout. Et faites attention à vous.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lou Bïarnès - 20/08/2017 - 10:45 - Signaler un abus Encore un bobo perdant

    Il n'y a pas de problème sans solution.

  • Par vangog - 20/08/2017 - 11:40 - Signaler un abus Mais si il y a une solution! Et c'est celle du FN!

    Mais aborder cette solution (je n'ai même pas écrit "adopter") vous donnerait une éruption de boutons, alors mieux vaut continuer à vous habituer au meurette de masse, après avoir voulu l'immigration de masse...(et sans Guantanamo, sans centre de rétention avec barbelés...)

  • Par JG - 20/08/2017 - 11:46 - Signaler un abus Y a pas de solution ?

    Ben vu que tous les terroristes se réclament de l'islam depuis un certain temps, il faudrait peut être diminuer leur nombre potentiel en contrôlant l'immigration en provenance des pays musulmans.....y a pas de terrorisme boudhiste perpétré par des vietnamiens ou des cambodgiens en France qui ont pourtant autant de raisons que les maghrebins d'en vouloir au "colonisateur français" A force de victimiser les musulmans et de battre notre coulpe d'"homme blanc colonisateur coupable éternel" on ne fait que récolter ce que nous avons semé.....Ah mince, c'est pas bien ce que je dis là??...Voilà que je deviens islamophobe sans le savoir....zut alors....

  • Par cloette - 20/08/2017 - 11:48 - Signaler un abus Comment éradiquer ?

    Houellebecq, le sait il a prononcé le mot : "soumission " qui rime avec "solution " . Les bien -pensants sont d'accord .

  • Par Stargate53 - 20/08/2017 - 17:42 - Signaler un abus Commentons par éliminer les

    Tous les individus sensés considèrent que la seule peine que méritent ces malfaisants c'est la mort alors commençons par l'appliquer à tous ceux qui font ces crimes contre l'humanité pour délit de ne penser comme eux ! Puis, adoptons une politique d'immigration et de contrôle stricte à nos frontières des populations des pays musulmans car l'islam porte dans ses écrits d'Allah toutes les justifications des morts que nos pays subissent; il suffit de lire le coran. Le seul fait de n'être pas musulman est déjà un crime à purifier contre dieu, selon cette doctrine mortifère par nature. Continuer d'être aveugle et complaisant au nom de la tolérance n'est donc plus possible vis à vis de cette volonté de terroriser et nos gouvernants doivent réagir, ne plus être passifs, sauf à être complice de ces crimes d'innocents qui ne demandent qu'à vivre en paix dans nos pays ! Ce sont qui sont "occidentauxphobes", "judo/chrétiensphobes" et pas l'inverse ! Ils nous haïssent, soyons intraitable avec ceux qui passent à l'acte et SVP aucun retour de combattants islamistes sauf à accepter des bombes humaines en puissance !

  • Par Anouman - 23/08/2017 - 20:07 - Signaler un abus Terroristes

    Ca me rappelle l'histoire que m'avait raconté un Marseillais (il aurait pu être d'ailleurs pas d'importance). Il prend une chambre d'hôtel, ouvre le lit et trouve un petit scorpion. Il descend à la réception et l'hôtelier s'exclame: oh peuchère, il y en a encore On en est au même point avec les islamistes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€