Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment le mélenchonisme va s’écrabouiller sur le mur de la laïcité (et peut-être plus vite qu’on ne le pense)

Forcé de jongler entre une aile farouchement laïque et une autre plus volontiers accommodante avec une certaine radicalité, Jean-Luc Mélenchon se prépare des lendemains qui déchantent.

FI-nitude

Publié le
Comment le mélenchonisme va s’écrabouiller sur le mur de la laïcité (et peut-être plus vite qu’on ne le pense)

Toutes choses égales par ailleurs (j’adore cette expression d’économiste qui annonce qu’on s’apprête à comparer des choux et des carottes mais qu’on a le droit puisqu’on a prévenu son auditoire), c’est leur capacité à fédérer des frères ennemis sur la base d’une détestation commune qui est à la base du succès des grands mouvements populistes.

 

La manière dont le vieux Le Pen était parvenu à faire cohabiter, des décennies durant, les composantes les plus disparates de l’extrême droite française --cathos intégristes, paganistes, antisémites obsessionnels, partisans de la monarchie, allergiques à l’Europe ou aux impôts, nostalgiques de Vichy...-- au nom de la lutte contre l’immigration, avait en effet quelque chose d’admirable d’un point de vue stratégique.

 

Tout comme la façon dont Mélenchon s’est débrouillé pour convaincre, ces dernières années, communistes pur sucre, socialistes en rupture de ban, trotskystes de toutes obédiences et gauchistes de base, qu’il serait le fossoyeur du capitalisme est objectivement remarquable…

 

Pour autant, la vareuse kaki de l’un devait être taillée dans un meilleur tissu que le costume Mao de l’autre, dont les coutures sont déjà en train de craquer. Bien sûr, la majorité des Insoumis reste convaincue que la droite commence à Hamon et qu’une constituante à la Chavez est le seul moyen de sauver la France, mais c’est la nouvelle interprétation du concept de laïcité chez certains piliers du mouvement --les Autain, les Obono, voire le lider lui-même, lorsqu’il traite Valls de nazi-- qui crée désormais un gros malaise.

 

Jusqu’à présent, on pouvait lui reprocher beaucoup de chose, au Jean-Luc, mais certainement pas d’être complaisant avec les entorses à cette valeur cardinale de la République. Et lorsqu’il s’en prenait à un symbole religieux, on présumait qu’il les mettait toutes dans le même sac, les visions divines... Mais plus maintenant et le fossé entre laïques intransigeants venus du PC et cet étrange aréopage d'islamo-gauchistes, de « féministes de la 3e voie » ou de mono-maniaques « antisionistes » prend des allures de ravin.

 

Combien de temps Mélenchon mettra à y tomber, c'est difficile à dire. Mais il y tombera.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Constantine - 15/10/2017 - 10:55 - Signaler un abus Aéro-hors-sol

    Aréopage, mon bon Hugues...

  • Par vangog - 15/10/2017 - 12:12 - Signaler un abus Toutes choses égales par ailleurs?????...

    Vous tentez vainement de comparer l'islamo-fascisme de Melenchouille au patriotisme de Le Pen, mais vous avez beaucoup de mal Serraf, "toutes choses égales par ailleurs"!...le fascisme est bien gauchiste, et Melenchouille le prouve! La grosse différence avec Le Pen (que ce soit papa ou fifille) c'est que le Frondegauchisme existerait encore, si les patriotes arrivaient au pouvoir. À l'inverse, si Melenchouille arrivait au pouvoir (et il l'a déclaré!) Le Front National serait dissout, (aussi rapidement que les ligues d'avant-guerre qui s'opposaient à la collaboration avec le socialiste Hitler) et les partis Ripoublicains et socialistes n'auraient plus longtemps à vivre...une nouvelle loi sur l'application de la charia et du socialisme vrai à la Chavez serait rapidement à l'étude...Voilà la différence entre les choux patriotes et les carottes cuites Melenchonistes, "toutes choses égales par ailleurs"...

  • Par Deneziere - 15/10/2017 - 14:13 - Signaler un abus Pas si certain que cela

    Je crois que Méchancon peut durer longtemps dans le registre, car les bolchos ont une surprenante résilience dans le déni. Ils ont réussi à durer un siècle dans le mensonge en enchaînant Lénine, Trotsky, Staline, Mao, Castro et Chavez. Un peu de taqqya musulmane là dessus pour faire semblant d'être laïque, un noyautage de l'antiracisme pour rendre l'islamophobie hors-la-loi, le bon vieux réseau des juges rouges qui reprend du service, et les revoilà partis cinquante ans.

  • Par cloette - 15/10/2017 - 16:49 - Signaler un abus article pertinent

    Mélenchon confond tout, Sa complaisance avec le communisme n'a pas grand écho, car la fin de l'Histoire a sonné depuis longtemps, mais sa complaisance avec l'islamisme le perd déjà , il ne le sait pas mais il est mort , lui et sa muse Obono . Le fait qu'il jongle entre la laïcité et son contraire, le rend en plus inaudible et ridicule ainsi que ses porte-paroles .

  • Par KOUTOUBIA56 - 15/10/2017 - 19:36 - Signaler un abus il saoule les francais depuis

    il saoule les francais depuis déjà 5 mois et ça n'est pas en recrutant des Obono que les Francais vont l'apprécier. ceci étant ne plus entendre cet abruti baver a tout bout de champ nous fera des vacances nous n'avons nul besoin d'un Maduro bis.

  • Par ajm - 15/10/2017 - 22:41 - Signaler un abus Laïcité à la Française et Islam.

    Sur le laïcité à la Française, il ne faut pas oublier que son fondement était surtout la détestation de l'église catholique. Voltaire, l'anti-clérical en chef des Lumières, donnait volontiers dans un certain orientalisme qui se piquait d'une certaine sympathie ( sans doute très ignorante) de l'islam considéré comme une espèce de deisme sans clergé et sans hiérarchie. Au fond, les Français de souche qui sont melanchonistes ne prennent pas au sérieux les islamistes en France, Pour eux ils sont une "armée de réserve " électorale, un substitut mythique et idéalisé de peuple opprimé qu'il faut guider vers les lendemains radieux d'une France socialiste. Évidemment, cela ne peut pas marcher, car le mélange d'une idéologie socialiste dont l'échec est programmé presque génétiquement avec un religion archaïque qui n'a jamais été reellement confrontée avec une quelconque rationalité dans un monde où les idées se confrontent et qui pendant des siècles a vecu dans un cocon où la pensée philosophique ou scientifique était pratiquement inexistante, ne peut que donner naissance qu'â un avorton ridicule et impuissant.

  • Par lemillanh - 16/10/2017 - 05:59 - Signaler un abus Mélenchon Robespierre même combat !

    Couper des têtes c'est son rêve avec sa clique de fascistes rouge (Autain, Obono) il imposera sa dictature en s'alliant avec les fascistes vert qui grouillent dans les banlieues en attendant il continuera à voyager en business classe à Air France( je l'ai croisé, le regard arrogant, méprisant, dans le salon VIP de Roissy 2Fdurant la campagne) sous prétexte d'un dos souffrant ( mais 1/3 des français souffrent du dos) car les privilèges lui il ne les partage pas; Pauvre Pays, Pauvre jeunesse qui s'identifie à son discours haineux

  • Par Geolion - 19/10/2017 - 13:04 - Signaler un abus L'amorce d'une cinquième colonne ...!

    Mélanchon est prêt à adorer et excuser l'islam car il pense que ça lui rapportera les voix des musulmans pour gagner des élections...Avec Obono et Autain il est donc en train d'essayer de créer une cinquième colonne comme gage d'avenir...Mais il ignore ce qu'est l'islam ! Il l'apprendra à ses dépens...

  • Par Geolion - 19/10/2017 - 13:08 - Signaler un abus Quelle injure de sa part !

    Prétexter souffrir du dos pour justifier ses déplacements en classe affaire est une insulte au peuple dont il se réclame ! Il se dit anti-système, mais lui, en a profité et en profite depuis des déxennies du système qu'il dénonce ! Une honte ! Et des naïfs croient en lui ??

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€