Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Panique dans le camp Pitt : Angelina Jolie veut emmener les enfants... en Syrie; Marion Cotillard réfugiée à Noirmoutier; Quand Hillary Clinton fracassait le crâne de Bill ; Karine Ferri - Yoann Gourcuff : pourquoi tant de temps séparés ?

Et aussi : la visite officielle des Cambridge au Canada, le retour de flamme entre Gisele Bundchen et Tom Brady, les retrouvailles d'Amel Bent et son mari...

Revue de presse people

Publié le

Faut-il que l'évènement soit d'importance pour que Gala, Point de Vue, et Paris Match consacrent tous les trois leur couverture à la même séquence, à savoir l'arrivée au Canada de la duchesse de Cambridge avec Baby Charlotte (16 mois) dans les bras. Car l'information est là : c'est la première sortie officielle de la petite princesse. Gala s'extasie : "une star planétaire est née... Charlotte vit la première et la plus exaltante aventure de sa jeune existence". Baby George (qui n'est plus baby d'ailleurs) est naturellement du voyage. A défaut d'être dans les bras de sa maman, il a eu droit à un pull assorti au bleu de la robe et du chapeau maternels. En fait, raconte Gala, "en préparant leur voyage, William et Kate ont longuement mûri leur réflexion.

Fallait-il, oui ou non emmener leurs enfants ? William s'est souvenu qu'en 1991, Diana avait associé ses deux petits garçons à son voyage au pays de la feuille d'érable". Alors, pourquoi ne pas faire de même ? Détail qui a son importance, Kate avait épinglé une broche en diamants en forme de feuille d'érable sur sa magnifique robe bleue. La reine Elizabeth la portait lors de sa première visite au Canada. Si vous vous demandez comment la duchesse peut débarquer d'un avion après plus de huit heures de vol, fraîche comme une rose, dans une tenue aussi parfaite, sachez que l'intendance suit et, en l'occurrence, accompagne les Royals. Point de Vue, auquel aucun détail n'échappe, relate avec précision que "les Cambridge ont débarqué en force pour leur visite canadienne en famille. Hors les officiers de protection, leur garde rapprochée se compose de onze personnes. La secrétaire privée de Kate, et son assistante qui assure les fonctions de responsable logistique du voyage, le secrétaire privé du prince et son assistante, la styliste de la duchesse de Cambridge et quatre responsables média. Sans oublier la coiffeuse de Kate et la nounou des petits princes". Pour ne pas faire de jaloux, Point de Vue consacre aussi un long reportage aux hôtes des princes, le nouveau Premier ministre quadra Justin Trudeau et sa femme Sophie, un beau couple moderne, parents de trois enfants.

Retour de flamme et retour à la maison

Photos de roucoulades à l'appui, Voici est en mesure d'affirmer qu'entre Gisele Bundchen et Tom Brady, c'est reparti, alors qu'on redoutait un divorce. Pour sceller ce réchauffement des coeurs, le sportif de 39 ans a mis à profit de son temps libre (dû à une suspension "pour une toute bête histoire de tricherie") pour emmener sa belle en Italie, à Capri, où il lui a offert une semaine de dolce vita. Et ils ont réalisé "qu'ils étaient toujours faits l'un pour l'autre".

Autre bonne nouvelle : Amel Bent a retrouvé le sourire, la ligne (après son accouchement), et son chéri. Ce dernier vient de passer plusieurs mois à l'ombre, mis en examen pour une affaire de fraude au permis de conduire. Signe certain d'un nouveau départ, le couple vient d'emménager avec sa petite Sofia dans un appartement près de Neuilly-sur-Seine. A lire dans Public.

Après avoir alimenté la rubrique bonheur tout l'été, Sophie Marceau et Cyril Lignac sont à nouveau photographiés dans Closer. Le mag a trouvé un nouveau motif pour parler d'eux : il paraît que le chef cuisinier s'entend bien avec les enfants de la star, venus passer quelques jours de vacances avec leur mère et son chéri.

Karine Ferri à la plage sans Yoann

Karine Ferri "a commencé doucement les répètes de Danse avec les Stars", annonce Closer qui a photographié la belle brune qui affirme qu'elle "n'a qu'un rêve : devenir la queen du show dansant de TF1, et être prête le 15 octobre jour du premier prime". Le mag précise que l'animatrice a encore quatre kilos à perdre, sur les vingt-deux pris pendant sa grossesse. Mais Public qui scrute l'emploi du temps de l'animatrice et son compagnon, le footballeur Yoann Gourcuff, père de leur petit Mael, émet des réserves. "C'est compliqué avec Yoann", annonce le people en couverture. L'animatrice qui vient de passer quelques jours à Saint Raphael "sourit pour les photos mais", relève le magazine, "une personne manque à l'appel : son chéri. Le footballeur était exempté de match ce week-end-là mais n'a pas pu rejoindre sa petite famille. Le samedi suivant, alors que son club jouait contre Dijon et qu'il était également au repos, Yoann était présent dans les tribunes pour soutenir ses coéquipiers. Difficile pour le milieu de terrain rennais de faire coïncider son calendrier sportif avec l'emploi du temps de la mère de son fils". C'est vrai qu'il n'était pas fana de voir sa compagne participer à "Danse avec les Stars" !

Brad Pitt, un père à la française

"Et les enfants dans tout ça ?", questionne Gala. Les enfants ? Ceux de la tribu Brandgelina, bien sûr. Tous vos mags s'inquiètent. Match y est allé de son enquête à Hollywood, mais n'en sait guère plus car "Brad et Angelina feraient signer à tout-va des contrats de confidentialité". Les papiers de vos journaux tournent encore autour de l'interrogation : Brad a-t-il été violent avec les enfants ? Boit-il trop, etc. ? D'après Closer, les enfants ne cessent de réclamer leur père... Le mag a retrouvé un ancien salarié de la propriété du couple à Correns, dans le Var. Lui se souvient d'un père modèle, "toujours ravi de passer un bon moment avec sa progéniture. Il jouait beaucoup avec eux. Brad était un enfant parmi les enfants. Maddox était déjà à l'époque une petite terreur. Il était capable d'interrompre une réunion de travail pour rafler les stylos sur la table et aller gribouiller sur les murs. Des écarts qui n'étaient pas du goût de son père. Brad est un père à la française. Il n'hésitait pas à reprendre ses petits et à élever a voix, comme nous faisons ici pour être obéis. Angelina, elle, avait opté pour une approche plus américaine, plus "enfants roi". Elle discutait avec les enfants, essayait de leur faire entendre raison mais sans sévir". Depuis, cette différence d'approche sur la méthode d'éducation des enfants s'est manifestement muée en différend insurmontable. Cependant, d'après Match, il apparaît "qu'Angelina voudrait s'engager de plus en plus auprès des Nations Unies. Au point qu'elle envisagerait de s'installer à Londres avec toute sa couvée". Si ce n'était que ça ! Voici écrit en effet que "les tensions à propos des enfants étaient devenues invivables et depuis qu'Angie avait évoqué l'idée de les emmener en Syrie dans le cadre de son engagement pour l'Onu, Brad était furieux et fou d'inquiétude".

Finalement, ce samedi, les medias américains annoncent que Brad Pitt et Angelina Jolie auraient trouvé un accord pour la garde de leurs enfants. Angelina Jolie aura la garde physique des six enfants, dans une maison en location à Los Angeles, et Brad Pitt aura droit à une première visite sous la supervision d'un thérapeute, qui sera chargé ensuite de décider comment procéder pour les semaines à venir.

Le ras-le-bol de Marion Cotillard

Quand une rumeur malveillante vous poursuit, une seule solution, prendre le large. Ce qu'a fait Marion Cotillard, exaspérée par l'accusation selon laquelle elle aurait eu une aventure avec Brad Pitt pendant le tournage du film "Les Alliés" et qu'elle serait l'une des causes du divorce de l'année. L'actrice est partie à Noirmoutier, où Voici l'a retrouvée. Elle n'est pas partie se reposer mais pour le tournage du film d'Arnaud Desplechin, "les Fantomes d'Ismael". Avant de se lancer, elle a posté un message sur Instagram où elle déclare (à nouveau) sa flamme à Guillaume Canet, "l'homme de ma vie, le père de notre fils et du bébé que nous attendons aujourd'hui. Il est mon amour, mon meilleur ami et le seul homme dont j'ai besoin". C'est clair, non ?

La chute de Jean-Marc Morandini atteint ses parents

Jean-Marc Morandini, le journaliste-animateur déchu d'Europe 1 est en couverture de VSD, et dans tous les peoples. "Il a été convoqué à la Brigade de Protection des Mineurs. Lacets, ceinture, interrogatoires, cellule : le suspect Morandini connaît le régime de garde à vue qu'il commente tous les lundi dans son émission", écrit VSD dont l'article livre tous les détails sur le déroulement de la garde à vue de l'animateur, ainsi que sur sa confrontation avec des jeunes gens qu'il a aguichés en leur faisant miroiter un rôle dans une web série, ou un film. Il a été mis en examen pour "corruption de mineurs et corruption de mineurs aggravée". Non seulement sa carrière est fichue,mais d'après Voici "il a été obligé de rapatrier ses parents de Marseille, où ils étaient devenus la risée des voisins...".

La Maison Blanche, côté cuisine

Alors qu'ils s'apprêtent à accueillir de nouveaux locataires (ou peut-être d'anciens avec des rôles inversés), les employés de la Maison Blanche ont confié leurs petits secrets consignés dans un livre traduit en français dont le titre est La Résidence (éd. Michel Lafon). Ils confient que Michelle Obama exige que ses filles fassent leur lit, que Nancy Reagan était une peau de vache qui semait la panique en cuisine, que les Bush père et fils étaient particulièrement appréciés pour leur simplicité et leur gentillesse. Quant aux Clinton, qui étaient arrivés très émus, ils ont défrayé la chronique interne au moment de l'affaire Lewinsky. Gala raconte : "Une image forte restera à jamais gravée dans la mémoire de la femme de chambre qui découvrit la scène du crime : une énorme tâche de sang sur le lit du couple Clinton et Bill, le crâne ouvert, ce qui nécessita plusieurs points de suture ! Extrêmement gêné, le président prétend alors s'être cogné à la porte des toilettes. Beaucoup plus plausible : un gros livre reçu en pleine tête lancé par une Hillary au bord de la crise de nerfs !" Entre-temps, Bill s'est peut-être assagi !

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€