Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les mystérieux secrets des vacances des Macron ; Le sextoy de Diana ; Closer diagnostique une anorexie à Claire Chazal, Voici un burn-out parental aux Clooney ; Guerre économique contre Hanouna ?

Et aussi : le mariage du prince Harry menacé ? ; sans oublier les vacances de Karine Ferri.

Revue de presse people

Publié le - Mis à jour le 20 Août 2017

On coyait que tout avait été dit sur les vacances de la famille Macron, mais Voici publie à la Une une de ses photos exclusives "des vacances ultra secrètes d’Em­ma­nuel et Brigitte Macron". Pour bien prouver que ce sont des photos exceptionnelles de vacances "ultra secrètes" Voici a choisi une photo pleine de petits points de couleur où l'on devine le président et son épouse à côté d'un drapeau français, à bord d'un bateau. Les photos sont un peu moins floues à l'intérieur du journal. "C’était un secret bien gardé, mais qui n’a pas tenu très long­temps." note l'hebdo, en effet comme toute la presse l'a déja raconté, Emmanuel Macron passe ses vacances à Marseille "dans la propriété privée de Stéphane Bouillon, préfet de la région PACA, située dans le parc Tala­bot.", explique Voici sur quatre pages.

Pour Closer, les "premières vacances" de Macron sont "trés polémiques" mais les quelques lignes qui accompagnent des photos du président avec les joueurs de l'OM n'expliquent pas en quoi les dites vacances sont "très polémiques". Peut-être parce que Closer n'a pas trouvé de photos de paparazzi illustrant ces vacances ? Même angle pour Public qui titre sur des "vacances sous tension" ? tandis que Point de vue titre dans un coin de la Une "L'été studieux de la première dame"...

Brigitte Macron serait "à la recherche d'un chien pour l'Elysée" annonce la Une de Gala. En tout cas, elle a visité un refuge de la SPA dans les Yvelines, le 3 août dernier comme le prouvent quatre photos très officielles. Cette visite s'est déroulée en compagnie de deux de ses petits-enfants - Emma et Thomas, les enfants de sa fille Laurence Auzière. Elle y a rencontré Natacha Harry, présidente de la Société protectrice des animaux, qui lui a montré le quotidien du refuge et l'a sensibilisée au sort des animaux abandonnés, particulièrement nombreux en cette période estivale: "La Première dame souhaiterait recueillir un chien difficilement adoptable, en raison de son âge avancé ou de son histoire difficile" précise Télé Loisirs.

L'humour cru de Diana

"La princesse des cœurs est morte il y a vingt ans, à Paris. Depuis, elle est devenue un mythe, suscitant nombre de pseudo-révélations et fausses légendes. Voici des infos surprenantes, mais 100% véridiques", annonce VSD qui consacre huit pages (dont six de photos) au dernier été de la princesse Diana morte le 31 août 1997. Exemple : "Tous ses intimes l’assurent : la princesse Diana avait un sens de l’humour très effronté, parfois cru. Elle adorait également écrire, notamment des cartes postales. « Elle aimait les plus grossières et les plus embarrassantes possible, raconte William. Elle m’en envoyait à l’école. Je n’osais pas les ouvrir de peur que quelqu’un de la classe ou les profs ne les voient. »"

Si l'on en croit l'hebdo, Diana n'hésitait pas à être crue. C'est du moins ce que l'on pense en lisant cette anecdote sans savoir si elle est vraie : "En 1992, lors d’un voyage officiel à Paris, le garde du corps Ken Wharfe prépare une plaisanterie pour Diana : il place un sextoy dans son sac à main. La princesse a découvert l’engin en pleine entrevue avec Jacques Chirac et Paul McCartney. Le vibromasseur est ensuite devenu un porte-bonheur qu’elle a surnommé « le gadget ». Dans Diana : Closely Guarded Secret, Wharfe raconte ainsi qu’après l’avoir oublié en Angleterre, Diana l’a fait rapatrier par valise diplomatique jusqu’au Népal, où elle était en déplacement. Reçu à l’ambassade britannique, le paquet a malencontreusement été ouvert devant des dignitaires par le capitaine des Royal Marines. Diana s’est exclamée : « Oh ! ça doit être pour moi. »"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 19/08/2017 - 10:38 - Signaler un abus Pour qu'il y ait "première dame",

    il faudrait qu'il y ait en retour "premier homme". "Première gamine" (gâté) serait plus approprié. On est gavé et purgé avec cette "léchouille" permanente de ces journalistes-tamanoirs. Les raies de ces deux-là doivent briller comme des sous neufs. Sarkozy était sur le bateau d'un pote et cela a fait "scandale". Eux, ils vont en vacances "chez" le préfet et c'est normal. On nous fera croire que les domestiques payés par le contribuable ne sont pas dans cette villa, ainsi que toute les vivres prévues pour Briançon et la Taverne réunis. Ces vacances ne leur coûtent pas un centimes.

  • Par A M A - 21/08/2017 - 17:23 - Signaler un abus Qui aurait l'idée d'aller

    Qui aurait l'idée d'aller passer ses vacances à Marseille, à moins d'y rencontrer des "potes"?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Klein

Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs fut blogueur, Le Phare depuis 2005. Est utilisateur quotidien de Twitter depuis 2007.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€