Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Merci pour ce coup de foudre : Valérie Trierweiler amoureuse d'un "jeunot" marchand de noix de coco ; dans la famille Macron, "Gala" réclame Bibi ; Jenifer, avec Thierry, c'est (encore) fini ; Louis Sarkozy, avec Capucine Anav, c'est reparti

Sans oublier le retour des démons de Madonna et Benoît Magimel.

Revue de presse people

Publié le - Mis à jour le 24 Mars 2016

Valérie Trierweiler est "amoureuse" de Ronan, un négociant en noix de coco 

N’y voyez aucune contrepèterie. C’est une information, un "scoop" Closer  : Valérie Trierweiler est amoureuse ! " Depuis deux ans, elle semblait avoir un peu de mal à oublier le président, mais Valérie est enfin apaisée". Ainsi, l’ancienne compagne du chef de l’Etat apparaît, marchant main dans la main au soleil… avec un homme - chevelu - en blouson de cuir noir. "Ronan". Il "n'est ni universitaire, ni énarque". On apprend ici que Ronan a 45 ans, qu’il est "spontané" et qu’il est "négociant en noix de coco".

Mais comment a-t-elle rencontré un négociant en noix de coco ? C’était "lors d'une fête entre amis, début février". Un jeune couple donc. La fougue de la jeunesse qui va avec. Et pour le prouver, le couple est parti "sur un coup de tête, dans la soirée (le 12 mars), pour un week-end improvisé" à la pointe du Raz, en Bretagne. "Tant pis pour les six heures de route quand on a envie de voir la mer. Ça ne se discute pas" .

Closer, très empathique, semble s’enthousiasmer du bonheur retrouvé de Valérie Trierweiler, mais ne manque pas de rappeler que "sa relation avec François Hollande lui a beaucoup coûté" mais qu’elle lui a aussi "rapporté un petit pactole". Depuis sa parution, son livre s'est arraché à plus de 800 000 exemplaires, "lui permettant d'empocher autour de 2 millions d'euros".

Attentats en Côte-d’Ivoire : "Carla et les people étaient-ils visés ?"

Closer propose aussi la photo de Carla Bruni en appel de couverture, avec cette question au sujet de l'attentat en Côte-d'Ivoire, la semaine dernière : " Carla et les people étaient-ils visés ? ". La formulation de la question met " Carla " en avant et sous-entend surtout son statut " d’ancienne Première dame "… plus people que les autres people. Dans Paris Match aussi, tout comme dans d’autres tabloïds, la présence de personnalités dans les lieux interpelle. Pour Public, on l’affirme même : " Ce sont les stars qui étaient visées ! ". En fait, les attaques terroristes, qui ont fait 18 morts le 13 mars dernier, ont eu lieu alors que, quelques heures plus tôt, de nombreuses célébrités y étaient réunies pour le sixième gala de la fondation Children of Africa. Parmi elles, la presse people publie les photos de Jamel Debbouze, Franck Dubosc, Carla Bruni ou encore Miss France, Catherine Deneuve, Sylvie Tellier, Adriana Karembeu, ou encore Dominique Ouattara, l'épouse du président ivoirien. Tous, visages souriants et toilettes élégantes, " insouciants ", " loin de se douter qu'un groupe d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique s’apprête à frapper mortellement le pays ". Public avance  le fait que la " sécurité renforcée ait pu dissuader les terroristes ".

Madame Macron : " La vraie Première dame, c'est elle ! ", mieux que Julie Gayet, et mieux qu’Anne Gravoin.

Gala propose une nouvelle narration glamour. " Hier encore, elle nous intriguait. Aujourd'hui, l'épouse du présidentiable ministre de l'Economie séduit. Une First Lady est peut-être née. " Peut-être, mais dans ce cas Gala en aura été une des sages-femmes !

A lire ce papier, Madame Macron semble attendue comme le messie : " Les Français ont horreur du vide ". Et de poursuivre : " tandis que notre président de la République, François Hollande, rechigne à se marier " avec l'actrice Julie Gayet. Conclusion : " une place vacante est en passe d'être occupée. Voici venu le triomphe de celle que son mari et ses amis surnomment Bibi : Brigitte Torgneux ".  Il resterait l’épouse de Manuel Valls. Mais Gala ne semble pas convaincu : " Sur ses talons de 10 cm, 56 ans, l'épouse du ministre de l'Economie galope loin devant madame Valls, à savoir la violoniste Anne Gravoin, en termes de popularité auprès du public ".

Pour illustrer son potentiel séduction, glamour, un petit album photo montre " Bibi " au défilé Vuitton, " au premier rang au côté de l'homme d'affaires Bernard Arnault et non loin de l'actrice Léa Sédoux ", ou devant le théâtre Héberthot à Paris en janvier dernier, avec un commentaire bienveillant : " l'épouse du ministre, apprêtée et souriante en toutes circonstances, ne rate jamais son effet ".

Blondes, passionnées, inspirantes : Madame Macron vs Amanda Lear 

Cette même photo, sur le parvis du Théâtre Hébertot, est autrement commentée dans Voici. En fait, elle est proposée dans les pages " Gossip " pour mettre en parallèle l’image d’une autre femme qui a belle allure : Amanda Lear ! " Blondes et passionnées, elles inspirent les grands hommes et influencent le monde à leur façon " (On note " à leur façon ". Poursuivons.) " Au théâtre, Amanda se prend au jeu de la course à l'Élysée dans la pièce La candidate. Au ministère de l'Economie, Brigitte joue à Où sont les " conseillères bénévoles " dans le bureau de son mari ". Et puisque la magazine s’est fixé pour objectif de choisir une des deux dames, tel est leur verdict : " Quand on sait à quel point la politique peut aussi être une comédie… C'est Amanda qu'on garde ! "

Capucine Anav et Louis Sarkozy : " c'est du sérieux ! "

Inquiets de l’état de Capucine Anav, Public et Voici  ne pouvaient pas rater l’arrivée à Paris de son petit ami, Louis (Sarkozy). On retiendra que les retrouvailles ont été heureuses et bienvenues. Mais la relation ne semble pas avoir la même couleur qu’on lise l’un ou l’autre de ces magazines. Pour Public, on est encore entre chien et loup. Elle y est toujours décrite comme " épuisée, toujours en arrêt maladie ". Mais petite touche de bonheur : " Avec Louis, c'est reparti, malgré leur rupture en février dernier " et grâce à lui, " elle prend de la hauteur sur ses galères ". Pour illustrer ce léger mieux, le couple est photographié dans la rue. Sobrement.

Bien plus sobrement que dans Voici, où c’est criant : " Grace à son chéri, elle a rapidement retrouvé goût à la vie ". Sur ces photos-là, on la voit resplendissante, toute pomponnée, maquillée, coiffée avec des rouleaux et des nattes. Et, petit clin d’œil de la grande Histoire offert en fin d’article par Voici  : " Avec Louis, c'est du sérieux ! "

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kaprate - 19/03/2016 - 23:42 - Signaler un abus indemnités littéraires

    2 millions d'euros pour la Trierweiler? Faudrait penser à plafonner aussi les indemnités de répudiation...

  • Par Anguerrand - 20/03/2016 - 08:10 - Signaler un abus Valoche et noix de coco

    Tiens Valoche ne serait plus ecolo ? Cette grande militante ecolo n'oublie pas son porte monnaie

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Sandra Freeman

Sandra Freeman est journaliste et productrice.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€