Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Laura Smet veut un bébé, Charlotte Casiraghi attend le sien au Ferret; Angelina Jolie & Robin Wright, in love de Frenchies; Lily-Rose Depp se bat dans la boue, Edouard Philippe se baigne dans la mer (malgré sa peur des requins); Karine Le Marchand rumine

Et Meghan et Harry réfléchissent à fonder une famille ; Jlo en vacances en Italie et plus sexy que jamais ; Richard Gere bientôt papa à 68 ans et Russel Crow et Céline Dion la nouvelle histoire d’amour improbable…

Revue de presse people

Publié le

Chez les people un été plus popote que hot

La rentrée approche, et les people batifolent toujours sur la plage. Après une année compliquée, une émission annulée et les attaques répétées de Michel Drucker, Laurent Delahousse est parti se ressourcer au Cap-Ferret avec sa compagne, Alice Taglioni. Au programme, pas de grosses folies, mais plutôt le calme après la tempête : repos avec leurs quatre enfants (leur fille de deux ans, et leurs enfants issus de précédentes unions), baignades et cours de surf (où plutôt doggy paddle pour Laurent, mais loin de nous l’idée de nous moquer…). Dans Voici, un proche du journaliste confie, au Cap, « il est vraiment à la cool, il se fond dans le paysage ». Pas sûr quand même que le couple passe si inaperçu que ça avec sa villa paradisiaque située dans le coin le plus huppé de la presqu’île….

On reste au Cap-Ferret, où Charlotte Casiraghi a également posé ses valises pour ses derniers jours de vacances. Après un mois de repos à la maison, à Monaco, et une croisière à bord du yacht des Grimaldi (le Pacha III), la petite fille de Grace Kelly a « loué avec Dimitri Rassam, le père de son futur enfant, une « cabane » les pieds dans l’eau au Cap-Ferret » nous dit Paris Match. Pas d’écart ici non plus : un peu de shopping entre deux siestes et des balades les pieds dans l’eau. La fille de Caroline de Monaco a même rangé son vélo. Et pour cause en septembre elle donnera naissance à son deuxième enfant au centre hospitalier Princesse-Grace. Celui-là même, où elle naissait il y a tout juste 32 ans.

On quitte la France pour Saint-Barth, le repaire de Laeticia Hallyday. En couverture de Voici, la veuve de Johnny profite toujours de ses vacances avant une rentrée qui promet d’être mouvementée. Fin septembre, elle sera à Paris où elle n’a pas mis les pieds depuis l’enterrement de son mari, pour assurer la promotion de son album posthume. Une promotion qui pourrait s’avérer quelque peu compliquée alors que le clan Hallyday se déchire toujours. David n’a d’ailleurs toujours pas avalé la pilule… D’après le magazine people, il ne supporterait pas l’idée que sa belle-mère assure la promotion du dernier album de son père, alors que c'est la seule non-artiste du clan. Conflit ou pas, Laeticia sera bel et bien présente et elle est prête à « déterrer une nouvelle fois la hache de guerre » même si « elle a énormément la pression, la trouille aussi » comme le glisse un proche de la famille à Voici. Mais avant l’orage à venir, il lui reste quelques semaines pour profiter de ses proches et de ses filles, les pieds dans le sable ou allongée sur un yacht…

On repart en Europe, et plus précisément en Italie où Jlo s’est installée le temps d’un séjour pour le moins sportif. Avec la star, moins de farniente et plus de muscu. En couple depuis un an et demi avec le joueur de baseball, Alex Rodriguez, Lopez n’arrête plus. Le sport, c’est matin, midi et soir nous raconte Voici. Elle était déjà connue pour sa plastique de rêve, bientôt elle sera bodybuildée. Avec Rodriguez, on ne plaisante pas. D’ailleurs, il n’est jamais loin : soit il l’encourage, soit il sort son appareil photo our poster les progrès de sa belle sur le gram (ou plus communément Instagram). Après tout, Jlo ne doit pas s’en plaindre, un corps pareil à 49 ans tout le monde en rêve ! 

L'été des politiques, les tribus de sortie, les dossiers au placard

Encore en Italie, mais on remplace les people par nos politiques, en vacances eux aussi. Certains, ont même choisi des lieux prisés par la jetset à l’instar d’Edouard Philippe en vacances à Portofino. Le Premier ministre marche dans les traces de Beyonce et Kourtney Kardashian en choisissant le lieu le plus hype de l’été. Bon, pas non plus de yacht de luxe en vue, avec Edouard Philippe c’est plutôt short de bain rouge et bière locale à la main. Accompagné de sa femme et de ses trois enfants, le chef du gouvernement profite de ses derniers jours de vacances. Closer le montre les pieds dans l’eau jouant au ballon avec sa famille ou encore assis sur un transat, en pleine lecture. Loin derrière lui, la polémique Benalla ! Avant une rentrée qui promet d’être chargée (réforme constitutionnelle oblige !), Edouard Philippe profite des siens, qu’il confiait ne pas voir assez, aux élèves de l’émission Au Tableau.

Dans Voici, c’est Marlène Schiappa qui profite de ses congés avec ses deux filles et son mari (également en short rouge, probablement un grand hit de l’été…). Bikini et pareo pour la secrétaire d’Etat qui confiait, il y a peu, à Madame Figaro combien sa famille lui manquait. Celle qui racontait utiliser le shampoing de ses filles « pour sentir leur odeur » quand elles sont séparées, peut donc ranger la bouteille et, enfin, se coller à ses petites. Du moins, pour encore 5 jours…

Petit détour par Brégançon, où le couple Macron profite lui aussi de ses quelques jours de repos. Voici oublie Emmanuel Macron quelques instants, histoire de se pencher sur les occupations estivales de la Première dame. Rappelant son escapade en scooter des mers, le magazine semble moqueur et se souvient que la piscine construite à la demande du couple dans le Fort devait éviter toute dépense de sécurisation de la plage. Ils ne le disent pas, on le dira donc à leur place, après cette balade au large : c’est raté. Paris Match, fait lui aussi un détour par Brégançon. Pas question des loisirs du couple présidentiel dans ses colonnes, mais plutôt de son bain de foule. Quelques clichés pour illustrer l’escapade en ville des Macron et une phrase, « parfois les gens attendent plusieurs heures dans l’espoir d’échanger quelques mots ».

L'été ou l’hiver, les frenchie ont la cote à Hollywood

Chez les stars, les Français ont la cote ces derniers temps. On savait que Robin Wright (l’ex de Sean Penn) se la coulait douce avec un frenchie- Clément Giraudet, responsable des relations publiques et internationales chez Saint Laurent- depuis près d’un an, mais Public nous apprend qu’ils se sont secrètement mariés. Enfin, c’est loupé pour le secret… Le couple s’est dit oui au début du mois d’août dans un village de la Drôme. Ils voulaient un mariage intime, La Roche-sur-le-Buis (commune de 300 habitants) étaient donc le lieu parfait pour cette union bohème-chic (comprenez dentelle, fleurs, bandana et guitares).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 18/08/2018 - 12:26 - Signaler un abus Edouard Philippe, le

    requin qui a peur des requins.

  • Par Vincennes - 18/08/2018 - 16:15 - Signaler un abus "les Macrons" qui nous assurent que "LEUR" piscine va occasionne

    des économies !! et mon œil puisque "Mme sans gêne" est accompagnée de gendarmes pour ses ballades en vélo électrique (payé par qui ?) + ceux qui protègent le littoral et l'accompagnent pour ses ballades en mer + la 2ème "sortie maritime" gardée jour et nuit ......sans oublier ceux qui protègent l'entrée habituelle !!!! (rien de changé, finalement sauf qu'ils se sont payés une PISCINE à notre bonne santé, pour la modique somme de 35.000€ + 100.000€ de frais de restauration dont la cuisine et la peinture qui ne convenaient plus à Mme !!!! Méritent ils vraiment TOUT CE POGNON qui est dépensé pour le bon plaisir petit JUPITER ? Bien se renseigner si l'OFFICE de tourisme va "ouvrir" sa billetterie début septembre ? (pourquoi avoir fermé le guichet tout le mois d'Aout ?) ce qui représente un manque à gagner évident dont personne ne parle puisque c'est l'Elysée qui a voulu récupérer la "cagnotte" !!!! Les Macrons devaient prendre 15 jours de vacances donc, normalement, retour au bercail ce weekend !! à suivre de près car les petits enfants n'étant arrivés que jeudi, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que Brégançon continue d'être occupé à NOTRE BONNE SANTE !! à suivre

  • Par Vincennes - 18/08/2018 - 16:21 - Signaler un abus Excuses......frais pour la cuisine/peinture etc = 50.000€ et non

    150.000€ OUPS!!!!par contre la COUR des comptes parle de 700.000€ de frais de gestion…...très loin des 150.000€ annoncés par l'Elysée !!! Je pense qu'à la fin du quinquennat la facture finale sera très très très très LOURDE

  • Par zen-gzr-28 - 19/08/2018 - 19:46 - Signaler un abus Le couple présidentiel

    est malmené pour leur vie "monarchique" aux frais de la nation qui passe très mal. A part les augmentations de taxes, d'impôts,de la CSG, de l'essence , de la réduction de la vitesse à 80 Kms/heure qui est une manne de revenus tronquée...etc...etc, que peut retenir de positif le commun des mortels ? Peut-être que Mr et Mme devrait passer par exemple quelques jours dans une zone de non-droit seuls, pour prôner un comportement citoyen aux sans foi, ni loi, le respect vis à vis des forces de l'ordre, le respect des biens des personnes en général et interdire les marches blanches pour un voyou descendu par un policier dépeint par certains médias comme un modèle ( ?). Ils seraient peut-être plus à même de répondre aux aspirations des français qui en ont ras le bol de leur "vision" hors sol? Cela serait certainement plus bénéfique que : brizitte fait du scooter de mer, Brizitte fait du vélo électrique., le président travaille pendant ses vacances... !

  • Par cloette - 20/08/2018 - 19:37 - Signaler un abus @Vincennes

    En effet ça nous coûte un pognon dingue !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aude Solente

Aude Solente est journaliste. Elle collabore à Elephant at work et à Atlantico.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€