Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Laeticia Hallyday : l'homme qui l'aide pour son retour; DALS : Pamela Anderson fait des caprices malgré son cachet d'enfer; Rihanna ambassadrice de la Barbade, Laurent Wauquiez du Puy-en-Velay, Depardieu d'on ne sait plus où; JL Delarue, le livre qui tue

Et aussi : Meghan Markle fait le mur.

Revue de presse people

Publié le

Rihanna ambassadrice de la Barbade

Un nouveau rôle pour Rihanna, annonce Paris-Match sur son site. La chanteuse, âgée de 30 ans, dont les titres connaissent un succès mondial, a été nommée "ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire" de son pays natal, la Barbade, a annoncé jeudi la Première ministre de l'île caribéenne, Mia Amor Mottley. "Rihanna aime profondément ce pays et cela se reflète dans ses oeuvres philanthropiques, surtout dans les domaines de la santé et de l'éducation. Elle montre aussi son patriotisme en donnant beaucoup de sa notoriété à son pays et en chérissant l'île comme son foyer", précise le communiqué annonçant sa nomination.

Sa mission consistera à "favoriser le tourisme, l'éducation et les investissements sur l'île". Y fera-t-elle fabriquer sa ligne de vêtements et de lingerie ?

Laurent Wauquiez, ambassadeur du Puy en Velay

Le président de la Région Auvergne-Rhone-Alpes, et patron de LR, Laurent Wauquiez, n'hésite pas à donner de sa personne pour faire la promotion de sa région et surtout de sa ville, le Puy-en Velay. Avec son épouse et ses enfants en tenue d'époque Renaissance, il a selon Closer "ripaillé aux Fêtes du Roi de l'Oiseau", au Puy-en-Velay. Le thème cette année était "la Femme, l'Homme de Paix, l'Homme de Guerre"... Et le mag d'écrire, à propos de la famille Wauquiez : "Ils vous invitent désormais à rejoindre leur armée pour conquérir la forteresse de l'Elysée", rangeant Laurent Wauquiez dans la catégorie "Homme de Guerre"...

Laeticia Hallyday : à nous deux Paris

 Vos people magazines (Closer, Voici et Public), sont dans les starting blocs... Le compte à rebours est enclenché : Laeticia Hallyday arrive en France dans quelques jours pour faire la promotion de l'album posthume de Johnny, "Mon pays c'est l'amour". Closer croit savoir que Laeticia est "terrifiée à l'idée de revenir en France". Public parle de "retrouvailles secrètes" des clans et écrit que Laura Smet attend Laeticia à Paris "avec impatience".

La veuve de Johnny n'était pas revenue au pays depuis le lendemain de la cérémonie d'hommage national de la Madeleine le 9 décembre dernier. Elle s'était envolée avec le cercueil de son époux en direction de Saint-Barth où il repose désormais et elle réside à Los Angeles. Mais on ne l'a jamais perdue de vue, c'est le moins que l'on puisse dire... La bataille autour de l'héritage de Johnny (qui oppose Laeticia aux deux ainés du rocker, David et Laura), nous tient en haleine depuis. On attend un jugement du Tribunal de Nanterre à propos des biens de Johnny détenus en France qui sont gelés en attendant. Et auparavant c'est un jugement du tribunal de Los Angeles qui doit être rendu à propos de biens revendiqués par le trust américain (dont Laeticia est seule bénéficiaire). De quoi remplir quelques colonnes pendant longtemps .Mais venons au prochain séjour de Laeticia à Paris, ou plus précisément à la Savannah, la villa de Marnes la Coquette. Closer écrit que "pour l'épauler, sa mère Françoise et sa Mamie Rock ont prévu de la rejoindre. Sa belle soeur Marie-Line sera également du voyage : la compagne de Grégory Boudou ayant été la première nounou de Jade et Joy, elle pourra gérer les filles, tout comme le précepteur qui les fait travailler lorsqu'elles sont en France..." Mais en attendant, c'est à Los Angeles que Laeticia prépare son séjour, et surtout la promotion du disque programmée pour le 19 octobre. Et pour cela, révèle Voici, Sébastien Farran (le manager de Johnny) est "venu exprès à L.A. pour mettre au point avec la veuve de Johnny, les deniers détails de son arrivée à Paris qui s'annonce fracassante". Il est accompagné de Laurence Favalelli, l'agent de Laeticia. Tous les trois ont mis au point le plan media et la stratégie de communication : "Il n'est pas question qu'elle se présente comme la veuve de Johnny, mais comme la directrice artistique de l'album. Il en va de la crédibilité du projet, et de son honneur à elle", insiste Voici qui précise que grâce à Sébastien Farran, plus protecteur que jamais, tout est sous contrôle. Dernière information de Closer : Laeticia a entrepris des démarches pour faire agrandir le caveau où repose Johnny, car elle veut reposer à ses cotés plus tard...

Laura prête au dialogue ?

Confidences trouvées dans Public : "Conseillée par ses avocats, Laura a beaucoup réfléchi. Toute cette histoire la mine", se désole un membre de son entourage. Il serait temps que tout le monde s'assoit autour d'une table pour discuter. La fille de Johnny aurait d'ailleurs beaucoup à perdre à laisser traîner une éventuelle négociation. Elle a pris de la hauteur, soucieuse peut-être d'enfin trouver une issue favorable au conflit qui oppose et use les deux femmes (Laeticia et Laura), depuis 9 mois. D'après un avocat (ils sont tous d'accord sur ce point), "les juges français mettront sans doute des années à rendre un verdict. Raison de plus pour faire la paix"... Laetitia ne serait pas contre "l'idée de saisir la main tendue par Laura et David. Elle fait confiance à son avocat pour que les choses soient équitables". Mais "elle ne fera pas le premier pas."

Depardieu à Pyongyang, seulement pour le show !

Gérard Depardieu, qui est en couverture de Paris-Match, n'est pas passé inaperçu en Corée du Nord, où il a participé à la célébration du 70e anniversaire de la création de la République populaire démocratique de Corée, en compagnie de Yann Moix. Mais pour le moment Gérard Depardieu n'a pas l'intention de devenir nord-coréen. En fait on ne sait pas très bien si c'est Kim Jong-Un qui a invité la star française ou si c'est tout simplement l'écrivain Yann Moix, convié, lui, qui a demandé à son ami Depardieu de l'accompagner parce que il craignait de s'ennuyer dans la capitale nord-coréenne... Résultat garanti. Depardieu, manifestement débarrassé de son surmoi, s'en est donné à coeur joie ! Gerard a joué à l'affreux jojo, réclamant un fauteuil roulant quand il avait mal au genou... Yann Moix est en pamoison devant Depardieu (cela lui évite de chanter les louanges de son hôte !). Il écrit: "il déteste le tourisme, seul le voyage l'intéresse" (on espère que vous saisissez la nuance !). Ou encore : " la nuit est tiède. Nous attendons. Avec Gérard, l'attente est un événement poétique. Avec des gestes, il évoque Saint-Augustin, récite du Claudel. A Monsieur Om, leur accompagnateur coréen, il ne pose que des questions embarrassantes, interdites, taboues, sans censure. Il électrocute avec des mots... Aussitôt qu'il exige on le satisfait. Ce n'est pas parce qu'il est Depardieu que Gérard se permet tout: c'est parce que Gérard se permet tout qu'il est Depardieu. Le soir, banquet. Un haut dignitaire a tenu à être à la table du plus grand acteur français vivant" (il n'a pas dû être déçu). "Si Gérard mange ses nouilles à pleines mains c'est qu'il n'aime pas les intermédiaires. Or la fourchette ou les baguettes sont des intermédiaires. Son génie consiste en un accès direct aux choses aux êtres, aux événements".

 Au bas de l'article en apprend que les tribulations de Gérard Depardieu en Corée du Nord vont faire l'objet d'un documentaire d'une heure 30 de Yann Moix intitulé 70. Depuis, on a appris que Yann Moix va faire des lectures de français en Corée du Nord l'année prochaine.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€