Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Demi Moore amoureuse du fils de la Reine d'Angleterre ; Vincent Cassel remplace Monica Bellucci par une femme 30 ans plus jeune ; Benoît Paire, viré des JO à cause de Shy'm ; Manu, Brigitte, Nietzsche et les nudistes (c'est comme ça, l'été à la Macron)

Mais aussi la guerre des pénis entre Orlando Bloom et Justin Bieber ; les vacances célibataires de Marion Maréchal Le Pen ; l'infortune de Nabilla et de son compagnon à Vegas.

Revue de presse people

Publié le - Mis à jour le 16 Août 2016

L'été à la Macron

Allons droit au but : l'été, ça n'est quand même pas fait pour glander sans penser au soleil. Quand on veut pouvoir se payer un beau costard, on philosophe, on ferme les yeux et on pense à la France. C'est en tous cas le programme d'Emmanuel Macron. Notre jeune ministre de l'Economie passe quelques jours à Biarritz avec son épouse Brigitte (silhouette impeccable sur toutes les photos, pas de mauvais profil pour Mme M.) et si Madame ose la pose en maillot échancré juste ce qu'il faut en Une de Match (et donc de nos kiosques, maisons de la presse et autres Relay de gare), Monsieur, lui, reste prudemment en caleçon et polo, même dans l'eau.

Pas trop collet monté quand même, le ministre assume, il marche pied nus sur le front de mer "un couple relax sans protocole" dit la légende.

Vous en avez sûrement déjà entendu parler, vous pensez, une info comme celle-ci ça fait le tour des gazettes en un rien de temps, tout en marchant sur la plage et en pensant à l'avenir (celui de la France, Paris Match nous dit et nous redit, pas le sien, bande de mesquins !) monsieur et madame M. ont croisé un nudiste. Non pas Orlando Bloom (cf. plus bas), juste un Français comme les autres. Mais nu. Sur la photo, Manu et Brigitte lui sourient et ne font pas du tout semblant de ne pas le voir. "En politique, il faut savoir observer les Français... même les plus décontractés" nous rappelle Match. Qui glisse une petite allusion toute en finesse (ou pas, à vous de juger) sous la photo du monsieur sans-culotte (de dos pour nous mais de face pour notre couple star) : "ils étaient 3000 à l'applaudir à la Mutualité en juillet... et sur la plage, les Français continuent de le saluer". Comme sur la photo, personne ne lève ni n'agite la main en direction de Manu et Brigitte, on se demande bien où Paris Match a vu ce salut...

Revenons à plus grave, ce sont des vacances studieuses : "son grand projet estival, l'écriture d'un texte de philosophie générale sur les transformations en cours en France". "Les seules pensées valables viennent en marchant" disait Nietzsche et nous rappelle Match. Alors bons disciples, Manu et Brigitte -qui "s'est mise en disponibilité de l'Education nationale et passe désormais tout son temps à ses côtés"- marchent sur la plage. Nietzsche avait-il spécifié si les pensées valables viennent en marchant sous l'objectif d'un photographe de Paris Match ?

Plus terre à terre mais Paris Match nous l'écrit et même nous le répète, l'info est donc d'importance (on est studieux, on ne se refait pas), l'appartement dans lequel séjourne notre couple le plus glam' de la politique française lui a été prêté. Prêté par quelqu'un de la famille nous précise-t-on ensuite quelques lignes plus loin. Ca n'est pas parce que le couple dîne élégamment à l'hôtel Regina que notre grand argentier dilapide ses deniers. Les 2/3 des contributions reçues par les marcheurs militants du ministre (et candidat-pas-candidat-ira-t-il-ira-t-il-pas) sont inférieures à 50 euros nous apprend l'équipe du ministre dans Match. Un rapport entre ceci et cela?

D'autant que "prudent, Emmanuel Macron a pris garde de refuser les dons de tout dirigeant lié à la fonction publique ou de membre d'une entreprise en contrat avec Bercy". Qu'on se le dise, Mister M. n'est pas que l'ami de Line Renaud et de financiers exilés à Londres.

Et il veut rendre leur pouvoir aux Français : "A la fin, c'est à eux et à personne d'autre de répondre" à la question de savoir s'il serait sérieux ou non de confier le pays a un responsable de 38 ans.

Potassez donc là-dessus dans les embouteillages  du retour.

Plus libre et peut-être aussi plus nietzschéenne que les Macron, Mariah Carey, elle, ne veut pas être élue Présidente de la Republique française ni Presidente des Etats-Unis et peut donc se permettre de ne pas prendre de gants avec les pôvres et les pôvresses qu'elle croise. Voici nous le révèle : "la diva sortait d'un restaurant de Beverly Hills quand un rappeur de rue lui a interprété un petit quelque chose de sa composition. Il lui a demandé un dollar ou deux, elle a répondu : "tu crois que j'ai de l'argent sur moi ? Je paye des motherfucker qui portent mon argent". Petit conseil Mariah, toi aussi tu pourrais te trouver une Brigitte qui se met en dispo de l'Education nationale pour être toujours à tes côtés et gérer tes petites contrariétés. Pourquoi payer quand il suffit d'une âme dévouée ?

Vos élus sont des people comme les autres et leurs enfants sont des VIP de la République comme les autres élus (même s'ils ne le sont pas...)

Marion Maréchal Le Pen lève le pied en Corse (quand on voit la photo, nous on aurait carrément dit qu'elle lève la cuisse...).

"Trop fun la vie de celib'" titre Closer en Une avant de nous apprendre en pages intérieures que "la jeune députée a mis le cap sur l'avenir".

Sur un très beau yacht en bois au large des côtes corses, pour la toute jeune divorcée, c'est "sea, friends and sun pour se requinquer".

"Trop fun" mais pas de "sex" donc si on suit bien la logique de Closer. Seul contact un peu proche sur les photos, son garde du corps : Marion et lui se font des politesses, et que je la crème, et que je te crème en retour. Elle est la personnalité politique avec qui le plus de Français rêveraient de buller nous rappelle obligeamment Closer. Probablement un rapport avec cette photo dont la légende nous dit "chevelure blonde et maillot rouge, à un détail près, on l'aurait vue dans un autre rôle que celui de députée". Et bien, oui, pourquoi pas ? Pamela Anderson est bien venue défendre la cause animale a l'Assemblée nationale, pourquoi s'obstiner à ranger les gens dans des cases ?

Venons en AU scoop. Le scoop de Closer. Flora Hollande aurait passé des vacances chez la sous-préfète de Calvi.

Oui ! La sous-préfète ! Pas le recteur de l'académie de Lille ni le trésorier payeur général de la Lozère, non la sous-préfète.

"Quand Flora Hollande débarque en Corse avec des amies pour le festival Calvi On the Rocks, elle peut compter sur la compagnie de la sous-préfète (oui, ça fait beaucoup de répétitions mais on ne se lasse pas du mot) et (tadam! c'est là où tout prend son sens) sur sa voiture avec chauffeur". C'était donc ça, la voiture officielle ! "Être la fille du Président, ça peut ouvrir des portes !" comme le souligne Closer. "La sous-préfète en personne, Anne Ballereau, connue dans la région pour être pro-Hollande, était venue les chercher" (Flora et ses amies). "Un véhicule poursuit l'article que la sous-préfète (on ne s'en lasse pas) mettrait ensuite (après cette arrivée à l'aéroport donc) à la disposition des jeunes femmes". (...). Côté logement, les jeunes femmes se sont vue offrir une chambre au 3e étage avec vue sur la mer. Où ? Et bien chez la sous-préfète ! A la sous-préfecture quoi. "Contactée, Mme Ballereau a affirmé "je n'ai pas hébergée Flora Hollande". Et à la question, "pourtant les photos sont éloquentes"... elle n'a pas souhaité répondre".

L'Elysée n'a pas répondu non plus nous apprend Closer. Normal, les congés payés, c'est aussi pour les services de presse, hein.

On ne mange pas de ce pain là outre-Atlantique : Sasha Obama, la cadette de 15 ans du Président, a pris un job d'été à 10 euros de l'heure dans un restaurant (Closer encore).

En voilà une jeune fille présidentielle bien élevée. Seul hic, remarque le magazine, elle est protégée en permanence par 6 gardes du corps, ce qui coûte au minimum de 22 500 à 37 500 dollars par mois à l'Etat fédéral. Si on raisonne en termes de finances publiques, un emploi jeune subventionné en quelque sorte.

Nous, on n'est pas contribuable américain mais fille de President pour fille de President, on préfère de loin une Sasha qui travaille qu'une Flora qui sous-préfectise... quel qu'en soit le coût. Une bonne éducation, ça n'a pas de prix !

Orlando, Justin : miroir, mon beau miroir, qui a la plus belle ?

Vos magazines reviennent évidemment tous sur la star incontestée du mois d'août : le pénis d'Orlando Bloom. Comme les photos ont déjà été publiées environ un million de fois depuis 10 jours sur le web (et sur internet, on trouve aussi la version non censurée à l'endroit clé), on se demande quelle clientèle visent Closer ou Voici : les-mémés-émoustillables-du-fin-fond-du-Limousin-sans-wifi-ni-3G ?

Autre pénis en vue, celui de Justin Bieber (mais comme la presse papier est en retard on a juste droit à des allusions, pas encore aux articles et gros plan). Le chanteur en pleine rivalité avec Orlando Bloom (ils se sont disputés la même belle, Miranda Kerr, ex-femme d'Orlando et actuelle compagne d'un über-milliardaire de la Silicon Valley) a lui aussi tenu à enlever le bas.

Dans un cas comme dans l'autre, les jeunes demoiselles qui accompagnent ces messieurs restent, elles, très dignes. Ni topless ni string, pas une blanche fesse en vue et c'est même culotte de bains très années 40 pour Katy Perry, la mega pop star californienne qui ne pipe mot quand Orlando pagaie nu dans son dos.

Une info à retenir tout de même : en tombant le caleçon en public, Orlando risquait 1200 euros d'amende selon la réglementation en vigueur en Sardaigne (et Justin Bieber nu dans la cascade privée de sa propriété à 26 millions de dollars louée à Hawaï, une tique mal placée ?).

Ah les corps dénudés... Ca doit en faire du tirage quand on voit le nombre de ceux qui sont dans vos mags cette semaine. Entre "fesses-tival" (les plus beaux postérieurs refaits) dans Closer et série "si tu vas à Rio, n'oublie pas les beaux gosses des JO" dans Voici, Point de Vue y va de sa galerie des beaux gosses royaux. Rien de bien excitant du reste si ce n'est que le Japon est en proie à une kakomania (Kako est une princesse) et Felipe de Marichalar y Borbon, le petit-fils de Juan Carlos et de la reine Sofia et neveu du roi d'Espagne actuel est un adolescent dissipé et qu'il a fallu envoyer la Guardia Civil pour le récupérer après un chahut trop poussé au Teatro Barcelo. Caramba !

A l'heure de la lutte contre toutes les discriminations, ne serait-il pas temps de lancer la révolte de tous les pas-gâtés par la nature ? Pourquoi Point de vue ne nous ferait-il pas une série sur les Thons du Gotha, Voici sur les Appauvris du QI et Closer les blaireaux des JO ? Hein, Pourquoi ?

Qui le fait le mieux sur un bateau ?

Arthur et Mareva Galanter ont pris la suite de Sophie Marceau et Cyril Lignac comme couple torride en Une de Voici. L'animateur de TF1 et sa compagne se papouillent eux-aussi sur un bateau. Message personnel : il n'y aurait pas 2 ou 3 peoples qui voudraient s'essayer à tondre la pelouse, étendre le linge, se planter un hameçon dans le doigt et finir aux urgences ou se brûler en faisant chauffer des merguez, histoire que les Unes soient moins répétitives...?

Bref, "entre eux, c'est parfois compliqué. Mais là, ça a l'air d'aller beaucoup mieux !". "Après quelques semaines à Tahiti en juillet pour présenter la petite à une partie de la famille de Mareva, le couple a mis le cap sur Saint-Tropez, où l'animateur possède une sublime villa avec piscine" (ben oui, il manquerait plus que ça que ce soit un pédiluve). Bref, on vous la fait en résumé, un an après la naissance de sa fille, Arthur a retrouvé la ligne (moins 6 kilos), le business detox de Mareva cartonne et les 50 ans de l'animateur sont "passés comme une lettre à la poste, fruit d'un gros travail de psychanalyse pendant des années".

On est content pour eux.

Nouvelles du front des têtes couronnées (ou de leurs rejetons)

Une autre dans la vie de laquelle, il ne se passe rien mais qui est sur un bateau, c'est Charlotte Casiraghi. Elle, c'est en Une de Closer qu'elle se retrouve. Le magazine s'entête à l'appeler la princesse alors que, non, la jeune femme toute fille de Son Altesse Royale la princesse Caroline de Hanovre qu'elle soit et nièce de Son Altesse Sérénissime le prince souverain Albert de Monaco n'a pas de titre. Mais elle a quand même le Pacha III pour passer ses vacances : le magnifique yacht en bois de sa maman. "Parfait pour une famille recomposée" nous dit Closer. C'est le premier été de Charlotte avec ses deux hommes, Lamberto, son nouvel amoureux et Raphaël, son bout chou qu'elle a eu avec Gad Elmaleh. Il y a un an, la jeune femme assistait au mariage de son frère sur le lac Majeur avec l'humoriste. Et rencontrait par la même occasion Lamberto invité lui-aussi. Ah la vie des Grimaldi, toujours des rebondissements. Et à Monaco, on n'est pas bégueule, les délais de décence de présentation de nouveaux conjoints dans la belle-famille, on laisse ça à des coincés comme les Windsor.

Et là, franchement en parlant de Windsor, on reste baba. Personne ne s'attarde vraiment sur l'info mais elle est abordée ici ou là dans la presse de la semaine et sur internet. Public et Paris Match (ça crédibilise Match quand même) nous en mettent quelques lignes : Demi Moore, ex-Mme Bruce Willis, ex-Mme Ashton Kutcher serait tombée sous le charme du Prince Andrew, lui-même ex-époux de la flamboyante Sarah Ferguson. C'est d'ailleurs par l'entremise de cette dernière que la star hollywoodienne aurait rencontré ce nouveau prince charmant, enfin de son âge. Pour mémoire,  Demi, c'est la Cougar en chef, celle qui a porté l'art de la relation avec un homme beaucoup plus jeune qu'elle au pinacle. Ca elle en a épuisé des toy-boys notre Mrs Moore. L'inoubliable interprète de GI Jane (on cherche un autre film avec elle mais on a oublié...) n'est pas une fidèle à la Brigitte M.

Elisabeth II en serait toute retournée. Fêter ses 90 ans après toute une vie de devoir pour voir ça...

Pas de rapport, mais on vous le dit en passant, Scout Willis, la fille de Demi est "une grande militante de la libération de la femme dans tous les domaines". La preuve, elle est "à poils sur la plage" dans Voici. Non, il ne s'agit pas d'une faute d'orthographe, elle est bien à poils avec un s : Miss Willis a beau être à Malibu et pas en Allemagne ex de l'Est, elle ne s'épile pas les aisselles.

Et poum, re-coup sur la théière pour la pauvre Queen Elisabeth si elle reçoit Voici à Balmoral !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 13/08/2016 - 10:40 - Signaler un abus Je complète l'article (lu sur le site du POINT)

    pris les doigts dans la confiture la SOUS PREFETE Anne BALLEREAU (amie d'Hollande et proche de Royal qu'elle doit voir après le 15/8) a accueilli ce joli petit monde logé/nourri et véhiculé en voiture officielle pour le Festival "Calvi on the rock" ..... a été nommée le 4 Aout (bizarrement APRES "cette affaire"), en remerciement certainement de ses GROS MENSONGES : INSPECTRICE GENERALE de l'Éducation nationale !!!!! TANDEM de choc avec Ben Kacem et beau bordel en perspective !! avec de telles menteuses.

  • Par MALOR - 13/08/2016 - 11:53 - Signaler un abus Ouf, un peu de rigolade!

    Merci Mr Ferjou pour cette revue de presse( et fesses) bien envoyée!

  • Par Salina - 03/09/2016 - 16:09 - Signaler un abus Brigitte Macron et l'Educ Nat

    Mais à 63 ans,elle est en retraite depuis longtemps cette dame! Stop à l'intoxication!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€