Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 22 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Crac boum hue : Harry & Meghan s'embrassent entre deux voitures, la reine tonne; Brigiiiiiiite ! La presse people fait une macronite aiguë; Cristiano Ronaldo tient à ce que vous sachiez qu'il admire le fessier de sa bombasse; Jenifer on the loose again

Et aussi : Brad Pitt aux alcooliques anonymes et Valérie Trierweiler publie un roman.

Revue de presse people

Publié le

Quand leur photo ne recouvre pas toute la page, le couple présidentiel en occupe une bonne partie. Brigitte et Emmanuel Macron monopolisent les unes de la presse people, à l'exception notable de Point de Vue qui leur a préféré la Reine Elisabeth et le Prince Philip. Le Duc de Hanovre annoncé son retrait de la vie publique à partir de l'automne, et le magazine titre : "Enfin du temps pour eux !" Quant au baiser échangé entre deux voitures (ils se croyaient à l'abri des regards), entre le Prince Harry et sa fiancée Meghan Markle, il n'occupe qu'une petite fenêtre en haut de la couverture de Closer.

Bon courage, Brigitte

"Emmanuel Macron : Brigitte, la première dame de sa vie", "Brigitte et Emmanuel Macron, du Lycée à l'Elysée", "Amour, argent, conflits familiaux, luttes de pouvoir… Emmanuel et Brigitte Macron, la vérité sur leur couple ", "Emmanuel et Brigitte Macron, les secrets d'une famille pas comme les autres "… Après les news magazines, les "people" ne sont pas en reste avec des images de tendresse du couple et de sa famille le soir de la victoire. Les révélations et les secrets sont un peu dans leur imaginaire car tout a déjà été raconté sur le couple atypique que forment Brigitte et Emmanuel Macron, atypique parce qu'elle est son ainée de vingt quatre ans, et que cela continue de provoquer des réactions misogynes. Ce qui fait dire à sa fille: " si c'était l'inverse, tout le monde trouverait cela merveilleux " ; et la présidente LR de la région Ile de France, Valérie Pécresse a posté un tweet de "soutien Républicain et féminin" pour la Première dame, pour dénoncer "un déferlement de commentaires sexistes et misogynes… Franchement… la honte !" Ceci étant, afin que le lecteur soit vraiment au fait, Public a réalisé une double page de " Vrai, faux". Dans la série "Vrai", " il lui a couru après, Il s'est mis les enfants de Brigitte dans sa poche, Elle va avoir un rôle de première dame, Mamie Manette (la grand mère d 'Emmanuel) a validé Brigitte, Brigitte a quitté un banquier pour lui.

Dans la série des "Faux": "Brigitte est fâchée avec les parents d'Emmanuel, Elle est son seul amour, Le couple a plein d'amis people, Macron est gay, il sort avec Mathieu Gallet !". Closer nous apprend que "Brigitte a rêvé d'une carrière politique..." C'est un peu excessif, mais "en 1989, alors qu'elle vivait en Alsace, elle se présentait aux municipales sur la liste apolitique "Truchtersheim demain". Un scrutin qu'elle ne remportera pas mais qui lui donnera le goût de la chose publique...". Le mag nous rappelle que le couple a sept petits enfants "à qui il passe tout". Gala affirme que "le nouveau président sait que son épouse l'épaulera, comme elle l'a toujours fait, dans la difficile tâche qui l'attend". Et Voici croit savoir qu'en ce qui concerne le rôle de première dame, "Brigitte Macron compte bien renouveler le genre". Car "depuis maintenant trois ans, la fonction de first lady a été laissée à l'abandon. ELLE va jusqu'à lui prodiguer des conseils pour son emménagement à l'Elysée. Et Match qui a en quelque sorte révélé le couple Macron n'est pas en reste. Brigitte confie au magazine se considérer comme "son petit soldat" ; le mag qui revient aussi sur ses années prof à Paris, avec le témoignage du directeur de Saint-Louis de Gonzague où l'épouse du président a enseigné pendant huit ans. "On la surnommait Bam", raconte-t-il et "son charisme, la force de sa parole, son enthousiasme emportaient ses élèves. Joyeuse, optimiste, souriante, elle n'était pas sévère mais, grâce à une très grande autorité naturelle, en imposait".

Il ya des coïncidences qui tombent bien : c'est au moment où son ancien compagnon quitte l'Elysée que Valérie Trierweiler publie son premier roman. Interviewée par ELLE, l'ex de François Hollande a évoqué "un milieu misogyne et d'une rare dureté" en parlant de l'Elysée et a eu que cette phrase... percutante : "Je n’aurais qu’un mot : bon courage, Brigitte !"

Meghan dans la loge royale à Ascot

L'évènement était d'importance, pas à cause du baiser, mais parce que Meghan apparaissait pour la premier fois dans une loge royale... Certes, ce n'était pas le balcon de Buckingham, mais celle du célèbre champ de course d'Ascot où le prince participait au tournoi du Coworth Park Polo Club organisé au profit de la fondation pour soutenir les orphelins du Lesotho.... Et "après sa brillante prestation au polo, Harry a bien sûr rejoint sa dulcinée. Le prince ayant apparemment besoin d'un certain réconfort, le couple s'est un peu isolé parmi les voitures stationnées sur le parking du club. Et c'est là que Meghan a serré dans ses bras son héros avant de lui offrir un fougueux baiser" (Closer). Pour Voici cet instant de tendresse inhabituel chez les royaux n'est pas du tout "shocking", parce que "c'est l'image de la monarchie moderne", mais Closer note que" la reine n'a pas trop apprécié" cette "image attendrissante" et Public affirme que " la reine, très fâchée... a sérieusement rappelé à l'ordre son petit fils", sans que l'on sache si elle lui a envoyé un SMS ou encore si Sa Majesté a décroché son téléphone pour le lui signifier. Il ne reste plus que quelques jours à attendre puisque le mariage de Pippa Middleton est programmé pour le 20 mai mais Voici croit d'ores et déjà savoir que Meghan Markle sera présente, pas à la cérémonie religieuse, car la règle fixée est "pas d'alliance, pas d'invitation", mais à la réception qui suivra...

Jenifer, c'est pas facile !

 Jenifer a annulé sa tournée, Jenifer broie du noir. Pas de semaine sans qu'un ou plusieurs magazines people ne content les malheurs de la chanteuse. Manifestement traumatisée par l'accident qui a entrainé la mort de deux personnes (elle était passagère d'u des véhicules en cause), "la brune de trente quatre ans ne parvient pas à remonter la pente et à chasser ses idées noires. Pire, elle se renferme complètement sur elle-même", écrit cette semaine Voici qui se préoccupe de l'avenir de son couple (qu'elle forme avec Ambroise, un restaurateur corse qui n'hésite pas à poursuivre pour atteinte à la vie privée les magazines qui cherchent à l'approcher de trop près). "Fou amoureux et présent, Ambroise cherche à l'aider se montrant à l'écoute et attentif à sa détresse", écrit le mag, mais d'après un proche, "la communication est devenue difficile avec Ambroise. Alors évidemment, ce n'est pas facile pour son couple" explique cette personne de manière plutôt évasive. Voici hésite : "Et si Ambroise ne réussit pas à l'apaiser, il est déterminé à être patient... Mais jusqu'à quand ?"

Brad Pitt, l'apprentissage de la sobriété

Ce n'est pas non plus tous les jours qu'une star "se met à table" avec un journaliste pour un entretien confession vraiment sincère. Brad Pitt l'a fait. L'ex d'Angelina Jolie est passé aux aveux dans le magazine américain GQ. Il raconte sans détour comment il se sort de son addiction à l'alcool à laquelle s'ajoutait autrefois une consommation de drogue qui avait engendré une dépendance. Tous les journaux en ont déjà (un peu) parlé, mais cette bombe méritait un traitement digne de son importance. Alors tous les magazines people reviennent en longueur sur ce "coming out". Et Gala n'est pas en reste pour raconter que ses confessions "ont retourné l'estomac de l'Amérique, laquelle assiste avec émotion au questionnement existentiel de l'un de ses héros les plus célébrés, bouleversé par sa séparation très commentée avec Angelina Jolie". Car voilà des semaines que les magazines s'inquiétaient à longueur de colonnes de la maigreur de la star, qu'ils attribuaient à la déprime consécutive à son divorce : son ex épouse l'empêchait en effet de voir ses enfants, car elle redoutait sa violence. C'est donc pour eux qu'il s'est repris en mains. Brad Pitt ne se drogue plus depuis un moment et aujourd'hui il ne boit plus une goutte d'alcool. "Aujourd'hui la star a remplacé les joints et la vodka par du thé matcha du jus de cranberry et de l'eau gazeuse". Il suit une thérapie et s'est lancé dans le travail manuel : Brad Pitt fait de la poterie et de la sculpture. En quête de happy end, Public qui souligne que "son addiction lui a couté sa femme et ses enfants". Mais que rien n'est définitivement perdu. Le mag fait dire à "un proche" qu'Angelina a été très touchée en lisant son interview. Elle est heureuse qu'il puisse surmonter certaines de ses habitudes malsaines qui ont joué un rôle dans la déchirure de leur famille... Elle essaye de rester ouverte à de nouvelles idées. La pensée de se remettre ensemble lui a traversé l'esprit. Elle aimera toujours Brad et sent que tout est possible pour son avenir et celui de sa famille. Sans aller jusque là, disons que sa cure de désintoxication lui permettra peut être de revoir plus fréquemment ses enfants. A condition qu'il ne replonge pas car Closer rappelle que dès 2009 Angelina Jolie avait menacé de le quitter "s'il ne refrénait pas sa consommation de vin". A l'époque, " l'acteur avait accepté de se faire soigner, mais avait replongé".

Cristiano Ronaldo à la plage

Public publie des photos de Cristiano Ronaldo et sa chérie Georgina Rodriguez en vacances à Ibiza. La star du ballon rond et la jeune mannequin filent, parait-il, le parfait amour. Mais le footballeur a plutôt l'air plus dubitatif qu'admiratif devant la plastique parfaite de sa chérie et semblait beaucoup plus absorbé par son smartphone que par sa dulcinée...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Michèle Plahiers - 14/05/2017 - 16:45 - Signaler un abus Ouaih

    Devoir se taper son sosie sur écran pendant cinq ans: la poisse.

  • Par Vincennes - 14/05/2017 - 17:12 - Signaler un abus Après nous avoir vendu du "GOUDA" pendant des lustes

    avec les conséquences que nous subissons tous......voilà les médias atteint de la "MACRONITE AIGUE" pour nous éviter de penser aux lraisons qui ont poussé DRAHI à censurer le clip d’E.BRUNET (non invité, aujourd'hui, contrairement à ELKRIEFF, de MALHERBES et même Vigogne)...... sur les "fusions acquisitions" style "NESTLE", opérées lorsque MACRON était négociateur pour ROTCHILD et qui aurait du lui rapporter un « paquet » de commissions puisque la négociation portait sur 11 milliards de dollards d’après le clip/Brunet...........nouvelle totalement ZAPPEE par la Presse « aux ordres » idem ses 20 actions dans le capital de la SAS Financière Rabelais, l’un des principaux associés commandités etc......ON NE NOUS DIT PAS TOUT !!!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€