Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un Français sur cinq touché par une pathologie mentale ; Bruxelles veut ouvrir les barrages hydrauliques d'EDF à la concurrence ; Krach de 2008 : aucun banquier de Wall Street n'a été en prison ; Angers, ville la plus agréable à vivre

Et aussi : Paris rivalise avec Francfort pour attirer les banquiers déplacés par le Brexit ; Plus le discours "mesuré" de l'extrême droite en Suède

Revue de presse des hebdos

Publié le

Pathologie mentale : 1 Français sur 5

"La crise de la psychiatrie nous concerne tous. Il y a bien sûr l’état catastrophique des services hospitaliers spécialisés, indigne d’un pays comme le nôtre." écrit l'Express. 
 
"Mais la détresse des hôpitaux psy n’est que le symptôme de maux plus profonds. Car, au-delà, 1 Français sur 5 – 12 millions de personnes ! – est ou sera concerné par une pathologie mentale à un moment ou à un autre au cours de sa vie. Sans compter les proches des patients, souvent durement touchés eux aussi. Ces affections (dépression, anxiété, bipolarité, autisme, schizophrénie, phobies...) sont même devenues le premier poste de dépenses de l’Assurance maladie. Quant aux suicides, 10000 par an, ils représentent trois fois le nombre de victimes d’accidents de la route."
 
Dix mille suicides par an, le chiffre est impressionnant.
 
La sexualité en France
 
La sexualité des Français à la Une du Point avec en plus un dossier de 12 pages : interview plus extraits. En fait, il faut être précis : l'ouvrage est le résultat d'une étude qualitative à partir des 65 témoignages que la sociologue Janine Mossuz-Lavau (qui est aussi directrice de recherche au CNRS) a rassemblé à l'issue de longs entretiens. Ce n'est pas une étude de massae, une étude quantitative comme celle menée par l'Ined/Inserm en 2006.
 
 "A domicile ou dans des cafés, discrètement, elle a rencontré des hommes et des femmes âgés de 19 à 85 ans, des hétérosexuels, des homosexuels, des bisexuels de tous milieux et de toutes professions, des célibataires ou des gens en couple, des monogames ou des « collectionneurs », des Français qui, sous le couvert de l’anonymat, ont accepté de lui faire le récit d’un versant de leur existence"
 
Mais Janine Mossuz-Lavau n'a donc pas interrogé d'adolescents Ce qui ne l'empêche pas de déclarer, qu'à son avis "on exagère beaucoup l'influence de la pornographie."
 
Pour La Martinière, son éditeur, c'est un gros coup raconte Livres Hebdo : "Tiré à 15 000 exemplaires avec une première mise en place de 10 000 copies, l’ouvrage fait l’objet d’un plan média à part". Vous n'échapperez pas à son rouleau compresseur : "A partir de jeudi, les médias et émissions ciblés: Le Monde, Le Point, Grazzia pour la presse écrite; "Les matins" de France Culture et "Grand bien vous fasse" sur France Inter côté radio; "La Grande Librairie" de France 5, "28 minutes" d’Arte et le journal du "Grand Soir 3" pour la télévision; sans oublier Brut pour les réseaux sociaux et une dépêche de l’Agence France Presse."
 
Bientôt des psys numériques ?
 
Demain, les médecins diront-ils à leurs patients se demande l'Express : « Prenez cette appli, et revenez me voir si ça ne va pas mieux »? En psychiatrie, c’est presque une évidence, selon le Pr Marion Leboyer, chef de service à l’hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne)  pour elle la solution passe par la thérapie cognitivocomportementale (TCC): «L’utilité de la TCC dans de nombreuses maladies mentales n’est plus à prouver, mais nous manquons de psychothérapeutes et de psychologues pour faire face aux besoins. Des outils digitaux pourraient représenter une partie de la réponse à ce problème.»
 
Macron contre Orban
 
Pour Marianne, il ne faut pas tomber dans le piège du duel Macron contre Orban (leader hongrois), pour l'hebdo aucun d'eux ne détient à lui seul la vérité. Pire : c'est "un duel qui va tuer l'Europe"
 
L'histoire secrète des trotskistes
 
"La secte qui aimait le pouvoir" Six pages dans Le Point avec quelques photos amusantes montrant certains d'entre eux dans les années 1970 : Edwy Plenel, Jean-Luc Mélenchon, Julien Dray, Jean-Crhistophe Cambadélis, Pierre Moscovici, Gérard Filoche. Six pages, qui feront les délices des initiés ? Peut-être. Sinon pour le lecteur moyen, elles risquent de ne pas être passionnantes, un peu trop confuses amalgamant des détails pas très parlants.
 
Le tout inspiré de livres cités à la fin de l'article : "Edwy Plenel" de Laurent Huberson (Plon, 432 pages) "Rebelle jeunesse" d'Henri Weber (Robert Laffont, 288 pages) "le social au coeur, Mai 68 vivant" de Gérard Filoche (L'Archipel, 480 pages).
 

Zemmour et Pétain

"Sa vraie passion, c’est l’histoire. Deux heures durant, Éric Zemmour s’est livré au jeu des questions-réponses
avec la rédaction de Valeurs actuelles pour détailler sa certitude : le présent se comprend par le passé." Une longue interview de 10 pages à la Une de Valeurs Actuelles.
 
Quand on lui demande, à propos de son dernier livre (Destin Français) " Pourquoi avez-vous souhaité revenir sur la figure du maréchal Pétain, qui vous a valu tant de critiques ?" Zemmour répond "Si je ne l’avais pas fait, on aurait dit que je me délais, ou que je me soumettais à la doxa. Je préère persister et signer."
 
Puis, Zemmour ajoute : "Philip Nord explique bien que la période vichyste de 1940-1942 est la mère des Trente Glorieuses; que tout ce qui a été fait à la Libération est déjà dans Vichy et que d’ailleurs tout ce qui est dans Vichy est déjà là en 1938. Lors du procès de Papon, Guichard rappellera que trois des quatre premiers chefs de gouvernement de la Ve République (Chaban, Couve de Murville, Debré) étaient des fonctionnaires de Vichy!".
 
Les villes les plus agréables
 
Depuis cinq ans, un immense panneau barre un mur entier de la gare : « Angers 1re grande ville de France où il fait bon vivre ! » raconte l'Express. Car voilà plusieurs années que la cité caracole en tête du classement exclusif de L’Express des villes françaises.
 
"Pourtant, le département et sa capitale sont assez peuplés. Que l’on prenne en référence la ville centre, 151500 habitants, ou Angers Loire Métropole, son agglomération de 31 communes regroupant 293 000 personnes, la préfecture de Maine-et-Loire est la 18e agglomération française par sa population."
 
Etabli "à partir de 24 critères soigneusement sélectionnés", le palmarès "des villes où il fait bon vivre" est formel selon l'Express : "au niveau national, Angers l’emporte, suivie par Poitiers, puis Brest et Limoges, 3es ex aequo. Des villes qui ne se souffrent pas des défauts des métropoles – flambée de l’immobilier, engorgement des transports, voire insécurité – et qui gagnent à être connues."
 

Paris bénéficie du Brexit

Aucun accord entre la Grande Bretagne et l'Europe, mais les manoeuvres en cours font que le Brexit est inévitable. Et les grandes villes européennes se bousculent pour attirer les entreprises selon l'Express : "Paris Europlace, le lobby des banquiers parisiens, n’en perd pas une miette et surveille le moindre mouvement : 1 000 postes prévus chez HSBC, 200 chez JP Morgan, 180 chez Morgan Stanley, 150 chez Citigroup, 100 chez Goldman Sachs... Au total, près de 4 000 personnes attendues, avec un effet multiplicateur portant à 20 000 le nombre d’emplois induits."

Même sujet dans Le Point,  sur 6 pages à partir du livre "Le Brexit va réussir" écrit par le correspondant du journal, Marc Roche. Mais dans un encadré, Simon Kuper, éditorialiste au Financial Times est mois optimiste : "Je ne vois pas de conséquences positives au Brexi !... En sortant de l'UE, la Grande Bretagne se referme sur elle-même. Or, sa force c'est justement son économie ouverte". Pour lui, c'est "une erreur historique".

Le Point évoque Paris et Francfort qui "tentent par tous les moyens de récupérer une partie des activités de la place financière" londonienne. "La guerre ne fait que commencer".

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par A M A - 14/09/2018 - 16:53 - Signaler un abus Tous dérangés. Mais tous ils

    Tous dérangés. Mais tous ils votent. Le résultat est éloquent

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Klein

Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs fut blogueur, Le Phare depuis 2005. Est utilisateur quotidien de Twitter depuis 2007.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€