Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

DSK, la malédiction continue ; Aurélie Filippetti et "l'étrange défaite" de François Hollande ; la taupe sarkozyste de l'Elysée

Mais encore Ségolène Vice-Présidente, Laurent Wauquiez fait l'unanimité contre lui, les confortables recettes de la boutique Le Pen, NKM et le "fasciste", intrigues au Vatican et l'incompréhensible compte pénibilité sont au cœur de la revue de presse des hebdos.

Revue de presse des hebdos

Publié le - Mis à jour le 12 Décembre 2014

La Malédiction DSK

« Pour l’instant, je stabilise le bordel ». C’est par cette judicieuse citation que L’Express débute son enquête consacrée à la Malédiction Dominique Strauss-Kahn.

Les différents tiroirs de la vie de l’ex-futur Président sont scrutés au long des 15 pages de l’hebdomadaire, vie privée, vie publique. C’est par le menu financier et économique que débute ce dossier,  un menu qui mérite d’être « stabilisé » selon les mots de DSK, suite au suicide de son nouvel associé, Thierry Leyne.

Car les affaires de l’ancien directeur du FMI ont mal tourné. L’express nous entraine dans les premiers mois du retour, sa séparation avec Anne Sinclair est actée, et la rencontre avec celui qui deviendra son associé, Thierry Leyne a lieu au mois de juin 2012. Une association parfaitement résumé par l’hebdo « Le coup de foudre repose pourtant sur un profond malentendu : chacun prend l’autre pour ce qu’il n’est pas. Et s’imagine se servir de l’autre pour se refaire ».

Car DSK n’est pas le seul à être en convalescence en cette année 2012. Celui qui deviendra le L de la société LSK (Leyne & Strauss Kahn) est lui aussi dans une mauvaise passe« Lesté de lourdes dettes, Leyne doit à tout prix se renflouer »mais aucun soupçon ne semble émerger dans l’esprit de DSK. Les liens se tissent et les projets voient le jour, les deux hommes écument alors la planète à la recherche de riches investisseurs « Dans cinq ans je serai plus gros que la banque Lazard ». Malgré la folie des grandeurs, la machine déraille, les investisseurs ne prennent pas et les deux associés ne peuvent que le constater. En juin 2014, le cours de bourse de LSK commence sa descente aux enfers, et Thierry Leyne n’est plus en mesure de faire face. « Leyne a besoin de riches investisseurs que DSK est censé lui apporter. Mais l’ancien patron du FMI commence à doute sérieusement de la fiabilité de son partenaire. Et le piège se referme sur le système ». Mais pas que. Car Dominique Strauss Kahn est aujourd’hui confronté à ses responsabilités. Aussi bien concernant ses affaires professionnelles que celles concernant le « Carlton de Lille », dont le procès débutera en février 2015, et qui constitue le second volet de l’enquête menée par l’Express.

Intrigues au Vatican

Cette semaine, L’Obs consacre sa couverture au souverain pontife sous le titre « Qui veut la peau de François ?». Car en dépit de sa très forte popularité, le Pape François agace et se retrouve confronté à une opposition de plus en plus vive au sein même de l’Eglise. « Dans les couloirs du Saint Siège, les mines se font plus maussades ». L’hebdomadaire nous livre un organigramme des opposants, dont le chef de file est le Cardinal américain Raymond Burke, qui a été « limogé par François ». « D’habitude adeptes de la résistance feutré, certains monsignori n’hésitent plus à décocher publiquement leurs flèches empoisonnées ». En cause, le trop grand « modernisme » de Jorge Mario Bergolgio qui a « juré de « mettre la pagaille» dans l’Eglise. » Un Exemple ? La déclaration du 8 juin 2014 place Saint Pierrequi fait figure de provocation pour les conservateurs « Si l’Eglise est vivante, elle doit toujours surprendre. Une Eglise qui n’a pas la capacité de surprendre est une Eglise faible, malade, mourante, et elle doit être hospitalisée en service de réanimation au plus vite ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ELLENEUQ - 11/12/2014 - 09:28 - Signaler un abus Marre !

    Que l'Express fasse sa une avec ce vieux micheton putassier errant de bordel en bordel et de commissariat en tribunal commence à être insupportable. Il y a dans ce pays bien d'autres personnages autrement plus intéressant que cet obsédé sexuel qui n'ont pas les honneurs de ce canard ! Pourquoi ce choix ?

  • Par zouk - 11/12/2014 - 12:20 - Signaler un abus Penibilité

    Tout simplement inapplicable. Irréflexion, incompétence, idéologie concourrent. Parmi les lois inapplicables, nous atteignons là des sommets impensables.

  • Par Benino - 11/12/2014 - 15:49 - Signaler un abus Les cuisses sales ?

    Qui se sent morveu se mouche. Le Nullisime Poet Poet cherche une taupe dans le petit personnel du Palace de la rue St. honore. La taupe, c'est lui...On la sortira avec du goudron et des plumes... Bientôt...

  • Par Vincennes - 11/12/2014 - 16:17 - Signaler un abus LAMBERT ou le GRAND N'IMPORTE QUOI, dès qu'il s'agit de l'UMP

    comment peut t'elle AFFIRMER que la dette de l'UMP est de 80 Millions p.4......alors que, lorsque le couperet était tombé, avant le départ de J.F COPPE, il s'agissait de 74,5 et c'est déjà pas mal.... Mais depuis, qu'elle lise l'OPINION d'hier de N.BEYTOUT (trop peu invité sur le service public car il balance) qui dresse le bilan : "l'effort accompli ces six derniers mois va permettre de rembourser sans problème 5,5 millions en Mars 2015 et le budget respecté, l'UMP dégagera en = 9 millions de résultat, ce qui permettra, également, de régler l'échéance de 11 millions en 2016 et tout ça malgré une diminution de la dotation d' Etat de 12 millions d'€ Arrêtez de transmettre des chiffres à la sauce des canards PS.....svp

  • Par Vincennes - 11/12/2014 - 18:38 - Signaler un abus Lambert, comme d'habitud, PUB pour : l'OBS..le POINT..l'EXPRESS

    pour moi ce sera, comme d'hab : VALEURS ACTUELLES qui cette semaine nous annonce : "CABINET NOIR - le PROCES et oui..... l'ELYSEE va devoir se justifier après avoir licencié M.Muenkel qui avait refusé d'obéir aux ordres d'aller fouiner dans les archives de Sarko (interdit par la loi sauf avec 'autorisation du Président ayant quitté ses onctions)......ce qu'ils n'ont pas hésité à faire allègrement après son départ !!!!! et comme la loi des séries existe bien l'ex/chauffeur d'Hollande : Mohamel Belaïd explique les pressions....les menaces...les intimidations dont il est l'objet car il raconte les RV galants d'Hollande, alors qu'il était encore avec Trierweiller et donc, également, avec Gayette + les manœuvres de Faouzi Lamdoui, plaque tournante des basses manœuvres etc n° très intéreessant

  • Par Vincennes - 11/12/2014 - 18:46 - Signaler un abus suite.....on comprend pourquoi cette manipulation de + sur cette

    photo prise de l'Elysée en essayant, encore, d'accuser l'entourage de Carla pour changer un peu alors que tout semble "monté de toute pièce" car il savait qu'allait sortir (VALEURS ACTUELLES, également) la petite phrase assassine de Madame Seconde s'annonçant comme "la FIANCEE d'HOLLANDE" pour obtenir un cortège de motards !!! ......Qui PAIE ce déploiement de moyens et l'autre qui veut que sa VIE RESTE PRIVEE mais en utilisant NOTRE ARGENT Il va falloir qu'il règle la note aussi bien avec son ex/chauffeur que pour ses copines car il ne va quand même pas amener toutes ses conquêtes à l'Elysée !!!! On se demande, également, quand il travaille ???

  • Par Pedalo Ivre - 12/12/2014 - 17:30 - Signaler un abus @vincennes

    Cela fait un certain temps que je zappe Mme Lambert. Je ne vois pas pourquoi elle écrit sur Atlantico. Serait-ce pour la diversité politique ? J'ai bien compris qu'elle était anti-droite à fond. Lors du livre de VT, on voyait bien que ça la gonflait au plus haut point qu'on égratigne son chouchou, avec le prétexte des gauchards habituels sur la défense de la vie privé (quand ça les arrange). Son anti-sarkozysme se voit comme un nez au milieu de la figure.

  • Par Vincennes - 13/12/2014 - 00:49 - Signaler un abus @Pédalo..il ne faut pas, non plus, égrattigner la chouchoutte

    d'Hollande.........Royal, dans un avion privé pour aller à Lyon!! alors qu'elle pouvait TB prendre un TGV direct !!! idem pour Hollande qui, lui, était allé voter à TULLE, en avion !!! très généreux l'un et l'autre avec l'argent des Français!!! et, bien sur, il faudrait que cela reste "privé" !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€