Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 07 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pro ou anti-robots ? Ce qu'en pense la Toile

Périodiquement, des rapports alarmistes assurent que les robots détruiront des millions d'emplois. Les blogs de passionnés d'intelligence artificielle disent le contraire.

Revue de blogs

Publié le
Pro ou anti-robots ? Ce qu'en pense la Toile

Les robots font débat sur la Toile.  Crédit Reuters

Cette fois-ci, c'est une étude d'un cabinet, évaluant la destruction d'emplois provoquée par les robots à 3 millions, qui lance l'alarme. Comme d'habitude, les blogs sur l'intelligence artificielle et sur la robotique protestent. Dans cette relation perturbée humains-robots, les réseaux sociaux et blogs sont plutôt pro-robots et eux proposent des mugshots des humanoides. 

Humanoides.fr, le site français des robots, avait livré en 2013 la densité de robots pour 10 000 employés humains. La Corée du Sud a le taux de robots le plus élevé : 347. L'Allemagne suit avec 261, la France en est à 122, les Pays-Bas ferment la marche : 91.

Robot jouet, à élever, Hong Kong (photos Humanoîde.fr)

L4M, dans un dossier sur les robots, a relevé les chiffres contradictoires : s'il détruit des emplois, le robot en créé aussi, du moins en France, très bien placée dans la robotique.

Le nombre d'emplois créés pourrait s'élever à un million, pour concevoir, entretenir et gérer les 12 millions de robots actuellement au travail dans le monde. Côté robots sympathiques et dévoués, voici son choix d'exemples :  

"Robokiyu est le robot pompier de la ville de Tokyo. Comme n'importe quel pompier humain, il est capable d'aller chercher une victime dans les décombres par exemple, d'établir un premier pronostic vital et si nécessaire de lui prodiguer les premiers secours."

"Dust Cart est un collecteur d'ordures entièrement automatisé actuellement testé en Italie. Il se déplace de maison en maison pour collecter les déchets du foyer et ce 24 heures sur 24 sur simple appel des riverains. Par ailleurs, certains modèles sont équipés de brosses pour nettoyer les rues et éventuellement jouer le rôle du balayeur."

"Emily est un robot bouée conçu pour aller chercher des victimes sur le point de se noyer. Dans le but d'assister les sauveteurs, il localise les personnes en détresse grâce à son sonar en détectant les mouvements anormaux des nageurs en difficulté."

Tout cela ennuie la médecine,qui fait déjà largement usage de robots, plus précis que la main humaine, et qui n'ont jamais la silhouette de D2R2. Sous le joli nom de Rosa, ce robot chirurgien se charge d'assister une équipe à réaliser des opérations délicates de la colonne vertébrale.

C'est un mot à retenir, car nous risquons de les croiser dans la rue. Les "exo-squelettes" s'adaptent au corps humain pour l'assistance aux handicappés ou le port de charges lourdes. Et naturellement, Hercule, l'exosquelette français, a d'abord été créé à des fins militaires, pour les soldats sur le terrain.

(Photo : CEA)

A retenir, quand même, pour neutraliser un trop grand attendrissement sur l'utilité ou l'inocuité des robots : la récente polémique en Norvège (via Courrier International), sur les robots militaires dotés de la décision de tirer sur un ennemi, qui fait scandale et dont il n'est pas possible d'obtenir le mugshot.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean Bart - 28/10/2014 - 13:51 - Signaler un abus anglicisme...

    Qu'est-ce que le mugshot ??

  • Par Texas - 29/10/2014 - 15:43 - Signaler un abus Mugshots

    des photos de leur profil , de leurs identités...de ce à quoi ils ressemblent , comme les clichés ci-dessus .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Claire Ulrich

Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et partagent la chose humaine pour s'apercevoir qu'ils ne sont pas si différents et qu'il y a donc un moyen de s'entendre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€