Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment se protéger des tiques en camping et randonnée

Notre nouveau souci de l'été est la maladie de Lyme, transmise par les tiques. Mais comment éloigner ou décrocher une tique quand on est au milieu de nulle part ? Les blogs de randonneurs vous répondent.

Revue de blogs

Publié le
Comment se protéger des tiques en camping et randonnée

Comme si nous n'avions pas assez de soucis, la tique est maintenant notre nouvel ennemi des champs, et les conséquences peut-être graves de ses morsures font la Une de toute la presse. Puisqu'il faut malheureusement s'informer, sur cette horreur vectrice de borelioses aux conséquences encore mal mesurées, mais potentiellement graves, allons-y. 

Photo Parcs de l'Ontario

Une fois intégrées les consignes habituelles de prévention, pantalons et non pas short, de couleur claire, évitement des zones très infestées (même l'armée en parle, pour informer les soldats en campagne), il nous faudrait partir en vacances avec un tire-tiques (environ 5 euros).

Comment l'utiliser ?Particulièrement 'gore' pour les phobiques des insectes, la vidéo 'Comment retirer une tique avec un tire-tiques" de la sérieuse Croix-Rouge (on  croyait la technique réservée aux chiens et chats de notre vivant, mais non, les humains y viennent) enseigne les gestes techniques à connaitre.

Avec la chance que nous avons en ce moment, il est de toute façon probable que nous serons mordus par une tique au milieu de nulle part, seul, sous un orage, et sans tire-tique dans le sac à dos. Les randonneurs ne s'affolent pas pour autant sur leurs blogs : ils semblent utiliser par le bouche à oreille la méthode du savon liquide. Mais, mais, mais...ce serait un hoax. Or, un grand nombre de randonneurs assurent, eux, que ce 'truc' marche. Un coton-tige, du salon liquide, et la tique lâcherait prise. Dans l'urgence et la panique, on tentera tout. Encore plus sujette à caution, la méthode 'paille et noeud''. '' Il vous suffit de vous munir en camping ou en randonnée d’une paille et de fil (ou de fil dentaire fin). Placer une paille ordinaire à un angle de 45 degrés sur la tique. Prendre un morceau de fil et faire un nœud lâche en haut ou au milieu de la paille. Faire glisser le nœud en bas de la paille jusqu’à l’endroit où la tique s’est accrochée. Positionner le nœud sous l’abdomen de la tique afin que le nœud n’encercle que les pièces buccales. Serrer doucement le nœud afin que le fil encercle parfaitement les pièces buccales de la tique. Retirer la paille et tirer le fil ver le haut d’un geste régulier. La tique se détachera ainsi sans régurgiter les bactéries qui se trouvaient dans son abdomen.""

Ensuite pour les très prudents, les blogs de trekeurs sont une ressource utile .François, un randonneur presque professionnel, a testé, lui, à peu près tout contre les insectes et nuisibles, mais surtout les moustiques, dont un pantalon impregné de répulsif (la permethrine) qui pourrait rassurer les très anxieux ou hypocondriaques.

"Le test a été vraiment concluant en camping, quand un soir où j’étais prêt à me réfugier dans la tente, j’ai changé le pantalon que j’avais pour le pantalon Columbia Insect Blocker. Beaucoup moins de moustiques se posaient sur le pantalon et peu me piquaient à travers. La différence était flagrante ! Bon, ça n’a pas empêché les moustiques de me piquer ailleurs. Donc ces vêtements sont réellement efficaces – même si ce n’est pas à 100%. Mais quel anti-insecte est efficace à 100% ? (...) Columbia affirme que la technologie Insect Blocker est efficace jusqu’à 70 lavages. Je n’ai pas pu tester la durabilité du traitement sur autant de lavages bien évidemment, mais je n’ai pas vu de diminution de son efficacité après quelques lavages."

D'autres préconisent des produits et tests 'bio', déjà entourés de multiples controverses. . A ne pas lire si vous souhaitez économiser vos dernières forces mentales, l'abondante littérature médicale sur les ravages de la maladie de Lyme, enfin reconnue pour ceux qui en souffrent, sur le site de l'association France Lyme ou du Réseau borreliose.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Claire Ulrich

Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et partagent la chose humaine pour s'apercevoir qu'ils ne sont pas si différents et qu'il y a donc un moyen de s'entendre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€