Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marine Le Pen commence à inquiéter sérieusement les investisseurs étrangers

Ce qui se passe en France est très important pour l’avenir de notre pays mais aussi pour celui de l’Europe.

Revue d'analyses financières

Publié le
Marine Le Pen commence à inquiéter sérieusement les investisseurs étrangers

Pendant que la classe politico médiatique scrute les bulletins de salaire de Pénélope Fillon, cela évite de débattre des vrais sujets qui devraient être abordés pour remettre la France sur les rails. Ce qui se passe en France est très important pour l’avenir de notre pays mais aussi pour celui de l’Europe. 

Comme Marine Le Pen est la candidate à l’élection présidentielle qui arriverait selon les derniers sondages en tête du premier tour, tout le problème est de savoir si elle sera opposée au deuxième tour à Emmanuel Macron, à François Fillon ou à Jean Luc Mélenchon. Heureusement, Benoit Hamon avec son revenu universel et sa taxe sur les robots ne soulève pas les foules. Dans les diners en ville, on nous explique avec un petit sourire, que les institutions de la Cinquième République rendent impossible une victoire de Marine Le Pen.

De leur côté les investisseurs étrangers sont de plus en plus inquiets que c’est une hypothèse tout à fait vraisemblable à ce jour. D’ailleurs l’écart de rendement entre les taux français et les taux allemands progresse régulièrement. Certes on est encore loin des plus hauts de 2013-2016, car la situation n’est pas comparable, mais ces « spread » doivent être surveillés de près…

 

L’enseignement de l’économie est défaillant

On se plaint souvent du manque de culture économique des Français qui les pousserait à « voter mal ». Tout le monde sait que l’enseignement de l’économie au lycée relève d‘une une vision caricaturale de l’économie, considérée comme un théâtre d’exploitation des hommes et des femmes par « les patrons ». Comme le rappelait souvent Winston Churchill  « On considère le chef d’entreprise comme une vache à traire ou une personne à abattre, peu de gens voient en lui le cheval qui tire le char ». 

Les manuels d’économie destinés aux élèves sont toujours  choisis par les syndicats de professeurs qui font la promotion du magazine « Alternatives Economiques » et des économistes d’Attac. La plupart des émissions de télévision consacrées à la vie économique ne cessent de démolir l’économie de marché avec des débats style gauche caviar tendance gros grain…

 

Il faudrait privilégier dans l’enseignement la micro-économie qui permet d’appréhender concrètement le rôle et le comportement des différents acteurs individuels. Chacun pouvant se reconnaître comme consommateur, producteur ou épargnant. Les enseignements de la micro-économie sont, par nature, peu sujets à polémique. Ils forment le socle de connaissances nécessaires pour maîtriser le raisonnement économique, au même titre que les règles de la grammaire ou de la syntaxe sont nécessaires pour aborder la littérature.

 

Le résultat de cet enseignement a des conséquences très visibles sur l’économie. La France ne compte aujourd’hui que 4600 Entreprises de taille Intermédiaire (ETI) qui sont les entreprises de plus de 300 salariés. Il y en avait deux fois plus au début des années 80. La France est donc en train de décrocher par rapport à nos voisins. Il en existe 12 000 en Allemagne, 10 000 au Royaume Uni et 8000 en Italie. Les français sont les plus gros épargnants d’Europe mais seulement 30% de leurs économies sont investies dans une entreprise. Le reste sert à financer les déficits publics via l’assurance vie et le logement social via le Livret A. Un grand succès donc. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 07/02/2017 - 15:52 - Signaler un abus Et si on essayait, pour voir ?

    Ce que ce charmant monsieur nous explique, c'est que la politique et l'économie, telles qu'elles ont été menées en France, disons dans les trois dernières décennies, par une alternance de gouvernements Socialauds et Ripoublicains, nous ont amenés à une catastrophe absolue ! Pourtant, nous avons vu tous nos premiers ministres, de ''droite'' comme de ''gauche'', se rendre aux Universités d'été du Medef, prêter allégeance à leur vrai patron ! François Fillon a été invité à une réunion du club Bilderberg… Mais maintenant, on essaie de nous faire croire que Marine Le Pen va réussir à encore aggraver la situation ! Et si on essayait, pour voir ?

  • Par marie06 - 07/02/2017 - 16:30 - Signaler un abus M. Netter vous êtes totalement hors sol !!!!

    Mais c'est bien de tout ce que vous voulez que nous n'en pouvons et nous ne voulons plus!!! Marre des marchés et de la finance qui nous gouvernent à la place des politiques qui par lâcheté et leur bien être leur ont laissé tout pouvoir y compris Buxelles. Quant au désastre de l'industrie on le leur doit. Donc vous nous prenez pour des idiots ! Moi je suis trés zen car si MLP ne passe pas cette fois se sera la prochaine car l'euro ne tiendra pas et cela lui donnera raison. Je n'ai pas la boule cristalle mais un époux prof en économie et de plus hors cadre d'une grande banque et lors de la mise en place de l'euro m'avait bien expliqué tout ce qu'il adviendrait de cette anomalie et jusque là il ne s'est pas trompé.

  • Par edac44 - 07/02/2017 - 18:01 - Signaler un abus La fin programmée de la démocratie pour les nuls

    Pour "tenter" de ne pas mourir idiot, la fin programmée de la démocratie pour les nuls sur Atlantico mais aussi pour les autres !... ======================================================================> http://bit.ly/2kifRsS ======================================================================> ..1-Le pouvoir a déjà changé de mains=========================> ..2-L'illusion démocratique===================================> ..3-La disparition de l'information==============================> ..4-Stratégies et objectifs pour le contrôle du monde==============> .5-Les attributs du pouvoir===================================> ..6-La vraie réalité de l'argent================================> ..7-Le point de non-retour écologique==========================> ..8-La destruction de la nature===============================> ..9-Les alternatives de la dernière chance======================> ..10-2000 ans d'Histoire

  • Par Stargate53 - 07/02/2017 - 18:18 - Signaler un abus Jouer avec le feu populiste

    C est incroyable de voir le FN présente comme solution au déclin de la France'. Ok la gauche et son idéologie est hors du réel économique et sociétal mais il faut être aveugle ou ne pas vouloir voir que cette solution sera pire, c est pourtant du bon sens. Regarder Trum aux US comme exemple !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 07/02/2017 - 18:28 - Signaler un abus Et si on essayait pour une fois le libéralisme....!

    Alors bien-sûr il serait nécessaire de virer au moins 50% des fonctionnaires. de renforcer uniquement le régalien, défense, police, justice...et de privatiser tout ce qui ne l'est pas : santé, éducation... À partir de la il est possible de baisser de 30% les charges des entreprises et d'augmenter très sensiblement les salaires. Mais ne rêvons pas, tant que l'on ne sera pas au fond.......les blaireaux ne comprendront pas que pour redistribuer des richesses, il faut d'abord en créer..........et que seules les entreprises créent des richesses. Alors continuons à les étrangler, et dans 10 ans l'économie de la France est au niveau du Venezuela ou de Cuba...Mais j'oubliais....Hamon va règler le problème avec le revenu universel !!!!

  • Par Texas - 07/02/2017 - 18:43 - Signaler un abus Joli constat Mr Netter...!

    C' est précisément pour les raisons que vous invoquez concernant l' éducation et l' information que je n' ai plus aucun espoir pour ce pays . Prenez le temps de discuter avec la jeunesse , ils en sont imprégnés au point parfois , d' être nostalgique du Communisme d' avant la chute du Mur .

  • Par clint - 07/02/2017 - 19:37 - Signaler un abus L'économie n'est apprise qu'en tant que système "philosophique"!

    Le bons, les méchants, les "profiteurs", les "distributeurs" etc. Dans ce contexte on n'a pas les moyens de se faire une opinion sur les réalités économiques. J'espère que durant la campagne ressortiront les impossibilités économiques des programmes de Mélanchon, Hamon et MLP : ce seront des débats de saluts publics : une fois que l'on a quitté le système on ne peu pratiquement plus revenir, la population étant trop appauvrie et les économies exsangues ! Mais pour certains partis c'est comme si on leur demandait de changer de religion !

  • Par vangog - 07/02/2017 - 21:19 - Signaler un abus Marine Le Pen responsable du spread entre France

    et Gross-Deutschland? Vous avez bu Netter? Si vous étiez au contact des réalités de terrain, interrogeant les experts-comptables, artisans et petits chefs d'entreprises, vous sauriez que cela licencie à tout va, et que la courbe du chômage va subir une nouvelle inflexion dans le sens non prévu par les gauchistes au pouvoir...ce quinquennat va finir en apothéose socialiste, comme résultat de cinq années de matraquage fiscal, de mauvaises lois et de mauvais choix...les marchés voient que la France perd soixante dix milliards par an, pour alimenter la gabegie gauchiste, et qu'elle ne pourra pas s'endetter d'avantage: en accuser Marine Le Pen est tout simplement ridicule...comme en accuser l'absence d'éducation de l'économie ou son orientation gauchiste!

  • Par Olivier62 - 07/02/2017 - 22:14 - Signaler un abus C'est ce qui explique la nécessité d'une alternative !

    Devant ce désastre et cet affaiblissement constant de notre pays, devant la faillite d'élites pourries gagnées à l'idéologie mondialiste (pour l'histrion Macron, "il n'y a pas de culture française" !), faut-il continuer à voter pour les mêmes, pour obtenir les mêmes résultats ?

  • Par cloette - 07/02/2017 - 22:25 - Signaler un abus décryptage

    Si les investisseurs étrangers s'inquiètent ,c'est qu'elle est en passe d gagner . Les sondages qui disent Macron contre elle à 65% sont bidons .

  • Par edac44 - 07/02/2017 - 23:54 - Signaler un abus La politique de la France ne se fait pas à la corbeille ! (CDG)

    il y a 45 ans, le général de Gaulle pouvait se moquer ouvertement de la Bourse sans que l’économie s’effondre. S’il était encore en poste aujourd’hui, pourrait-il encore prononcer cette phrase ? Ou devrait-il, selon l’expression désormais consacrée, tout faire pour « rassurer les marchés » ? Lors de l’anniversaire de la mort de De Gaulle à Colombey-les-deux-Eglises, en novembre 2010, Nicolas Sarkozy expliquait dans son discours : « Il avait toujours su qu’à craindre de se projeter en avant pour choisir son destin, on finit toujours par se le faire imposer par d’autres. Et quand il avait dit que la politique de la France ne se faisait pas à la corbeille de la Bourse, c’est parce qu’il n’avait jamais attendu que la Bourse décide à sa place des mesures nécessaires à la bonne gestion de l’économie. » Aujourd'hui, c'est bien la finance internationale qui impose ses diktats à la France, même si l'on a conservé un chef d'état et un parlement pour la forme !...

  • Par Olivier K. - 08/02/2017 - 00:40 - Signaler un abus IOT et France

    Lol, et on France on continue à donner du bouleau aux escrocs. AREVA est dans la panade en grande partie car Anne Lauvergnon, à reçu d'énormes peau de vins, la c'est carément la récolte pour acheter une mine vide. Maintenant elle a en charge de couler la jeune entreprise française qui déploie le réseau pour l'IOT. Dans 2 ans cette boîte appartiendra à une entreprise américaine!!

  • Par vangog - 08/02/2017 - 08:04 - Signaler un abus Macron-Rothschild à 65% d'intentions de vote...

    C'est donc que les previsionnistes ont peur de Macron-Rorhschild...à moins que les sondages Bergé-Niel-Pigasse-Frahi-Rothschild soient bidonnés, eux aussi?...

  • Par cloette - 08/02/2017 - 09:37 - Signaler un abus Eh oui Vangog

    Votre remarque est frappée au coin du bon sens !

  • Par kronfi - 08/02/2017 - 10:36 - Signaler un abus c'est plutot une bonne nouvelle pour MLP

    Ca prouve que les politiques ont peur de MLP.... la finance, n'etant pas loin du politique.

  • Par ISABLEUE - 08/02/2017 - 13:53 - Signaler un abus l'Allemagne, comme la Suisse, s'occupe de sa jeunesse

    Ils ont misés sur la formation. Un patron d'entreprises qui a plusieurs filiales en France et une en Allemagne me disait qu'il y a plus d'apprentis en Allemagne que sur toutes ses entreprises en France !!!! Tout est dit... et lui même, ainsi que son directeur financier, viennent aussi de cet apprentissage... Ici en France, on glorifie les diplômes.... voici toute la différence.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 08/02/2017 - 19:39 - Signaler un abus Normal....que les investisseurs aient des gros doutes...!

    Vu que son programme économique est du type Islamogôchiste...bien plus à gôche que celui de Mélanchon et Hamon réunis...

  • Par Citoyen Ordinaire - 08/02/2017 - 21:00 - Signaler un abus Plutôt bon signe....

    Si la finance s'inquiète, c'est qu'elle ne pourra plus faire n'importe quoi comme elle fait avec les larbins qu'elle soutient pour faciliter son évasion fiscale et le dé-tricotage du droit du travail. Vu que les mesures que plébiscitent les économistes "médiatiques" nous mène à toujours plus de misère, de chômage, de perte de liberté, cela donnerait presque envie de voter MLP. Les sondages doivent être bons pour MLP si ils sortent déjà les " experts" de la mondialisation pour la diabolisation habituelle...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 09/02/2017 - 00:05 - Signaler un abus Vraiment très ordinaire comme raisonnement....

    ...ça va faire plaisir à la Marine qui naturellement nous conduit vers un paradis Castriste.... et son cortège de misère.....voire pire !

  • Par vangog - 09/02/2017 - 00:24 - Signaler un abus Mais alors, mais alors...cela signifie que les sondages

    Fourquet et autres grandes oreilles nous auraient menti! Et que Marine fait des scores présidentiels qui l'amènent à frôler les dorures élyséennes...des scores impossibles à dévoiler par les medias Drahi-Rothschild-Bergé-Niel-Pigasse! Mais de quoi ont si peur ces banquiers et ces requins de la haute finance?...tic-tac, tic-tac...

  • Par Samuel5517 - 09/02/2017 - 19:28 - Signaler un abus MLP une gauchiste aussi dangereuse qu'Hamon?

    MLP c'est du gauchisme total du pont de vue économique...Tout le contraire de son père. Quand on a un peu de jugeotte on comprend vite que son programme économique ne fera qu'aggraver la situation de ce pays qui s'enfonce de plus en plus. C'est pareil pour les vendeurs de sornettes comme Melenchon et Hamon. Le problème c'est que beaucoup trop de français ont oublié le gout de l'effort et du travail et écoutent n'importe quel bonimenteur qui leur raconte qu'ils vont pouvoir vivre sans rien faire.

  • Par Alain Proviste - 10/02/2017 - 10:35 - Signaler un abus Article salutaire mais...

    ...ce qui est surtout inquiétant c'est l'incapacité française à mettre à jour son système. Je suis atterré par la mentalité dominante, il suffit de discuter 5 minutes avec beaucoup de gens pour entendre les poncifs aigres sur les méchants patrons, les vilaines entreprises. C'est un fond culturel très ancré et très répandu. Beau boulot les trotskystes et avant eux les communistes, la subversion idéologique anti-capitaliste a bien marché. Pourtant la France fut très libérale sous Napoléon III par exemple et elle l'était bien plus dans les années 60 que maintenant. C'est une longue dégringolade et il est difficile de rester optimiste dans le pays des 35 heures et de la retraite à 60 ans, un pays capable d'élire un président qui "n'aime pas les riches".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€