Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi le vote musulman n’existe pas

Dans une interview accordée à l'Obs, Michel Houellebecq évoque la question d'un vote des musulmans pris entre deux feux : une droite qui ne serait pas prête à les accueillir, malgré une entente possible sur les questions sociétales, et une gauche trop moderne, en référence à la légalisation du mariage homosexuel. Aux élections de 2012 pourtant, 86% d'entre-eux auraient voté pour François Hollande (Ifop). Une diversité qui illustre l'hétérogénéité de cet électorat beaucoup plus complexe qu'imaginé par l'auteur de Soumission.

Politico Scanner

Publié le
Pourquoi le vote musulman n’existe pas

Dans une interview accordée à l'Obs, Michel Houellebecq évoque la question d'un vote des musulmans pris entre deux feux. Crédit Reuters

Atlantico : A l’occasion de la présidentielle de 2012, 86 % des musulmans ont voté pour François Hollande au second tour selon une enquête de l’Ifop (voir ici), et même 93 % selon OpinionWay (voir ici). Peut-on pour autant parler de vote musulman ? Quelles sont les différences de comportement électoral que l’on peut constater chez cette catégorie d’électeurs ?

Cliquez pour agrandir

Haoues Seniguer : Il m'est avis qu'il faut être très prudent quand on parle, du moins sans y adjoindre de cruciales précisions, de "vote musulman". On peut comprendre l'expression essentiellement de deux manières: d'une part, si l'on entend par là que des électeurs de confession musulmane votent majoritairement plutôt pour tel candidat et/ou tel parti, alors oui, des tendances se dégagent manifestement, à l'instar des 86% lors de l'élection présidentielle de 2012 que vous mentionnez dans votre question; d'autre part, si l'on entend par là que des électeurs votent ou s'abstiennent en fonction de leur islamité, en d'autres termes à raison de leur vision du monde sur la base d'une certaine compréhension de l'islam, alors de nouveau oui, il y a "un vote musulman"; mais ce n'est pas du tout une spécificité musulmane.

Enfin, rappelons tout de même qu'il n'y a pas de vote musulman uniforme ou homogène, car la variable religieuse n'est, très généralement, qu'un paramètre parmi d'autres dans la détermination du choix ultime. Les musulmans sont tout simplement différents.

Comment expliquer que les musulmans de France votent traditionnellement plus à gauche que le reste de la population, au moins lors de chaque élection présidentielle selon les enquêtes de l’Ifop ?

Cela confirme quelque peu ce que je vous disais précédemment. Les musulmans, ou des musulmans plus précisément, voteraient donc moins en raison de convictions religieuses définitivement arrêtées qu'en fonction de leurs positions ou trajectoires socioéconomiques. Je m'explique rapidement à ce sujet: le candidat à la présidentielle 2012, François Hollande en l'occurrence, est celui qui promettait la légalisation du mariage pour les couples homosexuels. Or, chacun sait qu'une majorité de croyants conservateurs s'y oppose ouvertement. Ce sont par conséquent certainement d'autres mobiles et/ou motivations qui ont présidé au choix des électeurs de religion musulmane.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 07/01/2015 - 09:34 - Signaler un abus Haoues! Haoues! Haoues! l'on sent un vrai chercheur qui ne sait

    quoi il cherche. Aucune perspective si le vote passe à la proportionnelle??? et bien Mr le chercheur, il y aura un parti Islamiste et des députés Islamistes en France. Vous êtes bien obligés Mr le Chercheur de faire cette perspective puisque 3 partis parlent de proportionnelle, le PS , la Gauche, le FN MLP.. Pour le moment votre analyse, elle est comme au début ou le laboratoire Servier disait que l'on pouvait utiliser le Médiator sans problème comme coupe faim! ==== Non, non, rien avoir tout va bien dans les chaumières!

  • Par C3H5.NO3.3 - 07/01/2015 - 10:40 - Signaler un abus amusant

    C'est amusant cette propension a nier le réel. Le vote musulman existe, Terra Nova et Hollande l'ont compris, et il suffit de voir les drapeaux brandis par les chances-pour-la-frans a la Bastille. Par contre, ça marche pas a tous les coups. La même stratégie a été appliquée a Marseille, aux municipales. Et il est vrai que la nombreuse population musulmane de Marseille a vote a gauche. Manque de pot pour le PS, cela leur a aliéné de nombreux Pieds-Noirs qui avaient jusque-la toujours voté a gauche par anti-gaullisme, etc qui sont passes au FN. Et de nombreux juifs, et de nombreux descendants d'italiens, d'espagnols, ... Bref, tous les immigrés qui, bon gré mal gré, se sont intégrés a la ville, et en ont marre de subir l'islamisation de leurs quartier.

  • Par bjorn borg - 07/01/2015 - 12:01 - Signaler un abus hors sujet

    Le FN est muet sur PIGIDA, pourquoi? Aurait-il peur de perdre les votes des musulmans? Est-ce que le FN est toujours le FN ou un parti gauchiste? Marine a peur de prendre ses responsabilités? Faut-il refaire le vote des militants pour désigner le président du FN? Qui aura le courage de répondre s'il est frontiste?

  • Par Anguerrand - 07/01/2015 - 12:28 - Signaler un abus À bjorn borg

    Vous avez raison, le fond de commerce du FN c'est la lutte contre l'immigration, ceux qui votent pour ce parti sont soit de gauche comme le programme économique du FN, soit l'immigration. Alors on se poser la question; pourquoi ce parti n'organise pas une grande manif contre l'immigration comme il y en a eu en Allemagne à Dresde? Pour moi la réponse c'est qu'en parole on ne veut pas de l'immigration pour conserver l'électorat de droite voire des immigrés déçus, mais que, discrètement ce parti est passé à gauche et même de la gauche dure melanchoniste. Il suffit de constater le soutien à la CGT lors de la grève de la SNCF et de ses candidats issus de la CGT ou du PC-PS. Philippot n°2 du FN vient de la gauche chevenementiste . MLP ne se mouille sur aucuns sujets pour ratisser large à la Hollande en 2012. Marion à au moins le courage de ses opinions et ne partage pas le virage à gauche comme beaucoup de militants.

  • Par Anguerrand - 07/01/2015 - 12:35 - Signaler un abus Parti islamiste francais

    Ce parti existe déjà, quand il sera connu par les intéressés, il fera à coup sur, comme à Bruxelles au moins 10% des voix et deviendra incontournable pour créer une majorité parlementaire, comme les centristes pour l'UMP ou les verts et le FDG pour le PS. On peut imaginer alors la politique du gouvernement quand on aura besoin de ce parti pour diriger la France.

  • Par Emareis - 07/01/2015 - 12:53 - Signaler un abus Marre des biens pensants !

    Assez de ces pseudo-intellectuels musulmans qui appliquent à merveille la Taqyia (la dissimulation dans l'Islam) pour nous démontrer maladroitement que l'EI, Al Quaïda, Boko Haram, ce n'est pas l'Islam (comme les auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo aujourd'hui)… et qu'il n'y a pas non plus de vote musulman… Pourquoi les laisser écrire dans Atlantico ?

  • Par Ganesha - 07/01/2015 - 22:05 - Signaler un abus Multiplié par dix en 18 ans

    Cet article ne répond absolument pas à la question qu'il pose ! Les musulmans français ont voté à 86 % contre Sarko parce qu'ils pensaient qu'il est juif, ou du moins ami d’Israël ? Information intéressante : en 1997, il y avait 0.7 % d'électeurs inscrits musulmans, ils étaient 5 % en 2007, probablement au moins 7 % en 2015, soit une multiplication par dix en 18 ans !

  • Par Nicolas V - 08/01/2015 - 02:34 - Signaler un abus Vote musulman

    Regardez les tracts du 93 (municipales ) on fait voter indifféremment PS/UMP/PC ou autre : celui qui ne va pas être tatillon sur la laïcité "respect" et qui va promettre la mosquée ou le terrain . Donc on squeeze la loi de 1905. Les élus st corrompus et veulent les jobs, une horreur !

  • Par Arbannais - 08/01/2015 - 08:54 - Signaler un abus Etranges statistiques

    Si avec 86 ou même 93% des votes à gauche, le "vote musulman" n'existe pas.... Pour exister, il doit falloir qu'il dépasse les 100%.

  • Par AlainLeChat - 08/01/2015 - 14:51 - Signaler un abus vote musulman en 2012

    Mettez-vous dans la peau d'un musulman en 2012: il n'a pas lu les 60 propositions de François Normal, mais il "sent" à l'instinct que le ventre mou de la République est plutôt du côté gauche et qu'il en obtiendra davantage de dérogations aux principes républicains. L'histoire lui a donné raison: généralisation des exceptions scolaires, médicales, sportives ...etc. Tout ce qui est présenté comme progressisme sociétal par la gauche, il s'en moque parce que ses propres structures familiales et religieuses y sont totalement imperméables: pas la peine de s'associer à la manif pour tous, sauf pour y vendre des merguez !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Haoues Seniguer

Haoues Seniguer est maître de conférences en science politique à l'Institut d'Études Politiques de Lyon (IEP)

Il est aussi chercheur au Triangle, UMR 5206, Action, Discours, Pensée politique et économique à Lyon et chercheur associé à l'Observatoire des Radicalismes et des Conflits Religieux en Afrique (ORCRA), Centre d'Études des Religions (CER), UFR des Civilisations,Religions, Arts et Communication (CRAC), Université Gaston-Berger, Saint-Louis du Sénégal.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€