Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Deux ans après les attentats de 2015, la colère et la peur des Français gagnent un peu de terrain et 58% d’entre eux se disent pessimistes sur l’application de la laïcité à l’avenir

En partenariat avec LCP, Harris Interactive réalise chaque mois une enquête auprès des Français afin de cerner leurs opinions et leurs préoccupations. L'étude de décembre 2017 s'attarde sur deux sujets particulièrement sensibles : les attentats terroristes de 2015 en France, et le thème de la laïcité.

Politico Scanner

Publié le

Les Français sont également partagés sur la place occupée par la laïcité dans le débat public français. Certes, beaucoup considèrent qu'il s'agit d'un sujet majeur, 32% estimant qu'il devrait avoir une place prioritaire, et 48% une place importante sans être prioritaire dans ce débat public. Seuls 19% n'y voient qu'un sujet d'importance secondaire.
Néanmoins, les avis sont assez divergents en ce qui concerne le traitement dont la laïcité fait aujourd'hui l'objet dans les médias, et divisent les opinions en trois groupes d'importance à peu près équivalente. D'un côté, 33% des Français estiment que l'on parle trop de la laïcité dans les médias ; ils sont même plus nombreux parmi les personnes âgées de 65 ans et plus, les catholiques et les sympathisants Les Républicains. De l'autre, 30% des Français pensent au contraire qu'on n'en parle pas assez (notamment parmi les jeunes de 18-24 ans).

Enfin, un dernier groupe (36%) se montre plus satisfait du traitement actuel réservé à la laïcité dans les médias.

Enfin, les Français sont également divisés sur la façon dont le principe de laïcité est aujourd'hui respecté dans la société. 48% d'entre eux estiment en effet que, de manière générale, il est bien appliqué, quand 52% pensent l'inverse. Les plus positifs à cet égard sont les cadres et professions libérales, les catholiques et les sympathisants de Gauche et de La République En Marche. C'est dans les hôpitaux que cette mise en pratique est considérée comme la meilleure (66% des Français), devant les entreprises (61%) et les services publics (60%). Enfin, l'école est un peu en retrait, même si plus de la moitié des Français considèrent que le principe de laïcité y est bien appliqué (57%). Là encore, les sympathisants de Gauche et de La République En Marche estiment, plus que la moyenne, que le principe de laïcité est bien respecté dans ces différents secteurs. Enfin, les Français se montrent majoritairement peu confiants en ce qui concerne l'avenir du principe de laïcité et de sa mise en pratique : seulement 41% d'entre eux se disent optimistes en ce qui concerne son application dans la société française dans les années à venir (surtout parmi les plus jeunes, les cadres / professions libérales et les sympathisants PS et LREM), quand 58% ont plutôt tendance à se déclarer pessimistes à cet égard.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par DANIEL74000 - 20/12/2017 - 07:41 - Signaler un abus Trahison

    Ceux qui pensent que la laïcité est une stigmatisation de l'Islam sont des traites à la patrie dont la première valeur est le respect. Il est temps de mettre fin à l'absurdité qui fait que ceux qui devraient servir l'Etat sont ceux qui le menacent le plus

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€