Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 31 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Déconstruire le programme du FN, c’est bien mais est-ce bien pour son programme que les Français votent FN ?

A moins de 15 jours des élections départementales, le Front national caracole toujours en tête des sondages, avec 31% des intentions de vote (étude Odoxa pour RTL). Le parti de Marine Le Pen devance donc à la fois l'UMP et le Parti socialiste. Mais selon un sondage IFOP pour Atlantico, si la dimension protestataire du vote FN demeure très importante, elle diminue chaque jour davantage.

Politico scanner

Publié le
Déconstruire le programme du FN, c’est bien mais est-ce bien pour son programme que les Français votent FN ?

A moins de 15 jours des élections départementales, le Front national caracole toujours en tête des sondages.

Le "vote protestataire", c'est souvent par cette épithète qu'étaient désignés les bulletins en faveur de candidats minoritaires remettant radicalement en cause les règles de la politique traditionnelle et souvent issus des extrêmes (droite ou gauche). Ce fut le cas pour Jean-Marie Le Pen, mais à l'heure où le parti qu'il a créé, le Front national, désormais dirigé par Marine Le Pen, cherche à se dédiaboliser et à présenter un véritable programme, à l'exemple du PS ou de l'UMP, on peut se demander si tel est toujours le cas.

En vue des prochaines élections départementales, un sondage réalisé par l'IFOP pour Atlantico, s'est intéressé aux raisons qui motivaient les électeurs du Front à choisir ce parti lorsqu'ils iraient voter les deux derniers weekends de mars.

Pour Jérôme Fourquet, directeur du département opinion publique à l'IFOP, "la dimension protestataire du vote demeure toujours très importante. Elle se place en tête du critère de la première citation, avec 27%". Il apparaît donc qu'à la veille de ce nouveau scrutin, le vote de protestation reste l'une des motivations fondamentales du vote frontiste. Cependant, selon Jérôme Fourquet : "quand on dit que le Front national est d’abord et avant tout un vote protestataire, on voit que cela est à nuancer. Arrive en deuxième position, à 19%, la raison du "partage du constat que fait le parti sur l’état de la France", et ensuite, avec 16%, les questions d’immigration, et 15% sur "ce parti se soucie des gens comme vous". La palette est donc plus large que l’aspect protestataire ou que les simples questions d’identité ou d’immigration". Pour le sondeur "s’intéresser à la seule dimension protestataire est donc paresseux intellectuellement, car on oublie toute une partie du problème", cela voudrait en effet dire que lorsque l'état du pays s'améliore, la protestation, et donc le vote FN en France, baisse. Or, "le FN est là depuis 30 ans, et il a fourni à toute une série de gens, une grille de lecture à laquelle ces derniers adhèrent".

Il ressort du sondage de l'IFOP que, si le vote FN n'est pas à 100% un vote de protestation, il n'est pas, non plus, totalement un vote d'adhésion à un programme précis. Pour Jérôme Fourquet, au-delà d'un constat sur l'état de la France, un des ressort les plus puissants du Front national est "celui qui affirme que "le FN est le parti qui se soucie des gens comme vous" (…) les remarques du type "quand Marine Le Pen parle, je comprends ce qu’elle dit" , "elle, elle sait ce que l’on endure et on vit et parle des problèmes quotidiens alors que les autres sont déconnectés de la réalité". C’est également un registre très important et une vraie marque du Front national que les autres partis ont parfois du mal à répliquer". Au-delà de ce sentiment d'empathie, "la question de l’immigration est un ressort qui continue à fonctionner très bien", une position bien assumée par ces 16% d'électeurs FN qui affirment que les critiques sur certains propos antisémites ou antirépublicains sont "infondés".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par GP13 - 11/03/2015 - 10:58 - Signaler un abus La faillite des élites.....

    Les élites veulent toujours plus d’intégration européenne !! Elles ont donc abandonné la démocratie, qui prend sa source dans la souveraineté du peuple, pour un projet utopique et technocratique. Un curieux renversement s'est opéré : les élites sont devenues "vichystes", et le FN s'est installé dans ce qui fut la "résistance". Cette résistance doit gagner, au plus tôt, pour le plus grand bien de la France et de l'Europe. Les propositions du FN sont, bien évidemment, discutables, quant à leur forme, mais certainement pas sur le fond. Ceux qui ne sont pas d'accord ne peuvent pas continuer à dire qu'il n' y a pas de problème, et refuser de proposer leurs propres réponses à ce qu'eux-mêmes qualifient de bonnes questions posées par le FN !!!

  • Par cloette - 11/03/2015 - 12:15 - Signaler un abus Tout d'un coup

    la France se réveille d'un long sommeil , elle s'aperçoit qu'elle a été trop bonne fille et qu'on a profité de sa candeur, oui c'est un vote protestataire , mais le constat de cette Europe entièrement dévouée à des lobbies et constituée d'oligarques ne fait que la réveil lre davantage . Tout dans son histoire montre qu'elle a été capable de sursaut et on est à un de ces tournants , que ce soit MLP ou Sarkozy qui prenne la direction en 2017 , les leçons seront tirées !

  • Par jurgio - 11/03/2015 - 15:04 - Signaler un abus Un peuple tend à vouloir être dirigé par le peuple

    et il est logique que le FN prenne le large, même si ses idées économiques sont du remplissage informe de prospectus électoral. .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€