Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment les électeurs de droite ont progressivement cédé aux sirènes de la République En Marche au fil des 4 tours électoraux de 2017

D'un électorat très positionné à gauche, Emmanuel Macron a finalement réussi à attirer les électeurs de droite.

Politico Scanner

Publié le
Comment les électeurs de droite ont progressivement cédé aux sirènes de la République En Marche au fil des 4 tours électoraux de 2017

Atlantico : Si l'on se penche sur les scores d'EM! puis de LREM sur les quatre tours en prenant en compte les différences qui peuvent exister entre les deux scrutins, notamment la participation, comment a évolué le rapport de force entre électeurs de droite et de gauche dans la structure du vote pour le parti du Président ?

Paul Cébille : Pour la présidentielle, si l'on se penche sur la composition de l'électorat d'Emmanuel Macron au premier tour, on se rend compte qu'il s'agit d'un électorat très positionné à gauche, avec 70% de votant qui étaient des sympathisants d'un parti de gauche contre 11% de sympathisants d'un parti de droite.

Au second tour, on voit que la part des électeurs de gauche diminue à 54%, et que celle de ceux de la droite passent à 25%, du fait du choix binaire. 

Pour ce qui est de l'élection législative, c'est plus balancé : 37% des électeurs d'un candidat En Marche ! avaient voté en 2012 pour un candidat de la gauche, et 22% avaient voté pour un candidat de la droite à la même époque. On peut y voir le fait qu'Emmanuel Macron est perçu par les Français comme de droite et de gauche, comme nous l'avons montré dans notre enquête Fondapol : 42% des Français le voit comme une personnalité de gauche et de droite, 12% comme une personnalité de gauche et 19% de droite. Et quand on se penche sur les électeurs d'En Marche !, ce sont 64% des électeurs qui se prononcent pour cette personnalité ambivalente "de gauche et de droite". 

Emmanuel Macron est donc perçu comme une personnalité centriste, ce qui lui a permis aux seconds tours de la présidentielle comme des législatives de ramener de nombreuses personnes de la droite.

Quelle est la sociologie des électeurs de droite qui ont basculé du côté d'En Marche ?

C'est difficile à dire. Ce sont des parcours très courts qui ont encore été peu analysés. C'est un électorat proche de celui de l'UDI, plutôt jeune, plutôt CSP+… mais cela reste encore à vérifier. C'est une frange de l'électorat de droite libérale qui correspond aux parcours des députés d'En Marche ! Parmi eux, 15 sont passés par l'UDI, 8 par les Républicains et 11 Divers Droite. C'est un électorat un peu plus jeune que l'électorat général des Républicains. 

En quoi l'intégration d'un Premier ministre et de ministres LR a-t-elle pu participer à ce mouvement ? Dans quelles proportions entre le second tour de la présidentielle et le premier tour des législatives ?

Cela a eu un impact sur le classement entre gauche et droite. 53% classent le gouvernement à la fois à gauche et à droite. Cela a probablement eu un effet en termes de pourcentage. Edouard Philippe est clairement identifié à droite, pour 58% des répondants. En termes électoraux, on observe qu'entre les deux premiers tours, il y a vraiment une évolution à droite, même si l'électorat est encore plus de droite. Pour rappel, la droite est passée de 11% à 22%. Les électeurs ont certainement trouvé des passerelles plus importantes en trouvant des ministres républicains dans le gouvernement. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lafronde - 21/06/2017 - 10:31 - Signaler un abus Article insuffisant sur sa documentation

    Observer les suffrages dès le 1er tour de la présidentielle, dans les communes résidentielles, permet de constater que la mode et le vote Macron y ont surclassé le vote LR

  • Par vangog - 21/06/2017 - 15:58 - Signaler un abus Macron de gauche et de droite à la fois...

    Les Français ont préféré voter pour lui plutôt que pour les candidats FN ni gauche ni droite...pas les mêmes valeurs...

  • Par Yves3531 - 22/06/2017 - 06:39 - Signaler un abus Article qui permet de constater...

    que la soumission à la propagande, au prêt à penser, aux injonctions, ... de la presse Pravda main-stream au main des copains-coquins financiers macronniens touche tous les milieux !

  • Par Ouligan - 23/06/2017 - 00:11 - Signaler un abus Les electeurs?

    16 pour cent des inscrits au premier tour de la présidentielle.Des gens de droite de gauche de partout,et pour Macron de fabuleux concours de circonstances(affaires Fillon étonnamment bienvenues,HAmon comme candidat socialiste,soutien de Bayrou et campagne de propagande inouie de 95 pour cent des médias) le tout malgré un programme trés flou et cantonné aux questions économiques.Pas de véritable campagne ,des débats insipides,une abstention record,une "dépolitisation" générale ahurissante et au total un désastre démocratique.

  • Par Maxoplus - 25/06/2017 - 10:28 - Signaler un abus J'ai voté Macron au 2è tour et LREM aux législatives

    N'en déplaise à certains ici et je l'ai fait de bonne grâce et même avec un certain plaisir en pensant à la cohorte des Fillonistes en train d'avaler leurs chapeaux. So long...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Paul Cébille

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€