Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

68% des Français pensent qu’on en fait plus pour les immigrés que pour eux

EXCLUSIF - Selon un sondage Ifop pour Atlantico sur les attentes des Français pour les prochains mois, la lutte contre le chômage demeure prioritaire. Et en ce qui concerne la perception de l'immigration clandestine, les attentats de janvier ne semblent pas avoir eu d'impact notable.

Différence de traitement

Publié le
Info Atlantico
68% des Français pensent qu’on en fait plus pour les immigrés que pour eux

Une majorité de Français considèrent qu'on en fait plus pour les immigrés que pour eux-mêmes. Crédit Reuters

Le but de cette enquête était de faire un point sur les priorités des français par rapport à une étude précédente en date d’août 2014, pour voir si oui ou non les événements de janvier avaient perturbé la hiérarchie des préoccupations des Français.

On s’aperçoit d’un certain nombre de permanences, au premier rang desquelles le chômage, qui demeure la préoccupation numéro 1 des Français. Viennent ensuite les questions de santé et de sécurité, la lutte contre la délinquance ayant progressé de 5 points. Mais on constate aussi des  évolutions spectaculaires notamment en ce qui concerne l’éducation. De la 5e position, elle est passée à la deuxième, enregistrant une progression de 10 points. De la même façon, on constate une progression de 8 points sur la question de l’amélioration de la situation dans les banlieues. La lutte contre l’immigration clandestine, quant à elle, poursuit sa progression, avec une augmentation de 5 points. Les préoccupations relatives aux services publiques et à l’environnement, elles sont reléguées en bas de tableau.

Les attentats ont donc eu un effet très marqué sur certaines préoccupations : éducation, amélioration de la situation dans les banlieues, délinquance et lutte contre l’immigration clandestine.  On aurait pu penser que la tentation sécuritaire allait flamber. Or elle a progressé, mais moins que l’éducation ou la situation dans les banlieues. Il en est allé de même concernant la lutte contre l’immigration clandestine : une progression, certes, mais pas aussi forte qu’escompté. On comprend mieux l’extrême sensibilité de l’opinion et des médias à tout ce qui a trait à la laïcité à l’école. Finalement, la question qui s’est posée à la société était : comment expliquer que des jeunes, qui ont été scolarisés dans les écoles de la République, en arrivent à de telles extrémités ? Qu’en déduire en matière éducative ? La situation dans les banlieues va de pair avec cette préoccupation, car les Français constatent que l’Etat a beau avoir dépensé des milliards, la situation reste préoccupante, et que c’est sur ce terreau que des entreprises djihadistes ont prospéré.

Sur l’immigration clandestine, tout se passe comme si les derniers événements venaient prolonger une tendance préexistante, qui consistait à rendre cette question de plus en plus sensible et urgente à traiter aux yeux de l’opinion française.

Selon les sensibilités politiques, la hiérarchisation des préoccupations n’est pas la même. Pour les sympathisants de gauche, le chômage, l’éducation et la santé demeurent prioritaires. Chez les sympathisants UMP le chômage occupe la même place, par conte la ressemblance s’arrête là, car en deuxième position vient la délinquance, et en troisième, l’immigration clandestine. Au Front national, l’immigration clandestine occupe le haut du tableau à 83 %, le chômage vient après avec 14 points de moins, puis la lutte contre la délinquance. La question du pouvoir d’achat arrive en quatrième position chez les sympathisants FN, alors que chez les autres familles politiques elle est bien plus loin (20 points de plus qu’à l’UMP et 10 points de plus qu’à gauche). C’est la composante très populaire du FN qui ressort. Malgré le caractère attendu de certains résultats, on se rend bien compte que l’immigration clandestine taraude bien plus la droite que la gauche, à raison de 64 % contre 26 %.  Cependant il serait erroné d’affirmer que l’UMP et le FN ont la même grille de lecture, car sur ce sujet l’écart est de 20 points, et il n’arrive qu’en troisième position à droite,  là où il est premier à l’extrême droite.  La sensibilité entre les deux électorats n’est donc pas la même.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 04/02/2015 - 09:50 - Signaler un abus Qui sont les SDF?

    Ce sont les français de souche; beaucoup travaillent, mais ne peuvent pas payer un loyer. L'immigré à tous les droits, sans avoir à travailler; il est même pris à 100% pour sa santé avec la CMU, alors que le français est à 70% (beaucoup moins pour pas mal de médicaments) et il lui faut une mutuelle. Quand au clandestin, il est logé (même à l'hôtel), ses enfants vont à l'école et il est soigné sur le compte du contribuable. Ces gens là sont prioritaires sur tout. Rien qu'en disant ça, je suis un raciste. Leur vieux qui n'ont jamais cotisé un centime, touche une retraite de 750 €, alors que beaucoup de français n'ont pas 500 €, alors qu'ils ont travaillé toute une vie. Bravo nos dirigeants; vous aimez beaucoup votre pays; vous êtes des malpropres, car nous sommes les enfants de ceux qui sont morts pour la France durant les deux dernières guerres. Vous avez une drôle de façon de les remercier et d'honorer leur mémoire.

  • Par LA RICHARDIERE - 04/02/2015 - 10:03 - Signaler un abus Les sondeurs = objets humanoïdes déconnectés!

    à l'heure du tout connecté, les sondeurs déconnent grave et déconnectent à donf. Ils sont aussi (et surtout) parmi les coupables responsables de la chienlit qui gangrène le pays. Charlie, ça ne suffit pas pour remettre les pendules à l'heure.

  • Par guy fabri - 04/02/2015 - 10:29 - Signaler un abus bravo a assougoudrel.......

    qui malgre des propos peut etre excessif....il ne faut jamasi generaliser;...a raiosn sur le fond.....ou du moins sur le ressentis d une partie de plus en plus importante des francais.....de souche!!!

  • Par Anguerrand - 04/02/2015 - 12:15 - Signaler un abus Il n'y a pas que les SDF...

    D'accord avec assougoudrel en ce qui concerne les SDF, mais en France il y a aussi beaucoup d'autres privilégiés pour qui la loi n'est pas applicable; les Roms, les " gens du voyage" , les banlieues, les prisons, et certaines communautés.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/02/2015 - 12:43 - Signaler un abus Le pouvoir des femmes.

    Il faut arrêter de culpabiliser. Notre déficit abyssal provient en grande partie ne notre politique sociale largement au dessus de nos moyens. Nous avons déjà beaucoup trop investi dans les banlieues. A fonds perdus ? Pas sur car si on regarde bien, la majorité des femmes s'en sortent bien, font des études et réussissent professionnellement. Pendant ce temps là, les hommes jouent au foot ou tiennent les murs. On comprends mieux pourquoi la religion revient en force.... ..elle permet aux hommes de justifier par la force leur ascendant sur les femmes qui sur le plan professionnel et intellectuel les ont laissé au bord du fossé....et l'écart ne fait que se creuser.....!!

  • Par dav4abe - 04/02/2015 - 13:55 - Signaler un abus Après vous direz que vous n'êtes pas raciste

    Est ce que la France est trop généreuseavec tous les étrangers qui rentrent sur son territoire, oui, sans aucun doute mais de là à faire que ts les mots de notre société sont dû aux étrangers c'est un peu facile, ils ne représentent à 10% des affectifs. La vérité c'est que les français sont des assistés. Ils font des enfants, faut les allocs qui vont avec. Tu prends 1 appart dc faut les APL avec. Tu ne trouves pas de travail, ben tiens il y a le chomage. Tous ces mécanismes n'ont eu pr seul effet que de faire un pays d'assisté, toujours à attendre que l'état fasse quelque chose pr eux. Il n'a qu'à regarder comment vs vs abreuvez des paroles des politiques malgré tt le mal qu'ils ont déjà fait à ce pays. Dc oui, les étrangers viennent voir s'ils peuvent gratter quelque chose, mais la 1ere cause du déclin français sont avant tt les français eux-mêmes qui attendent que les solutions leurs soient apporter par un homme ou une femme(n'est ce pas nos amis frontistes) à la stature présidentielle qui une fois élu fera comme ts les autres, c'est à dire rien.

  • Par bjorn borg - 04/02/2015 - 14:24 - Signaler un abus 10 % d'étrangers en France?

    vous en êtes sur? C'est pas 20 %??

  • Par zouk - 04/02/2015 - 14:48 - Signaler un abus Aides sociales et étrangers

    En tous cas, ceux qui n'ont pas recours à quelque aide sociale que ce soit ont le sentiment, justifié d'ailleurs, d'avoir à payer toujours plus sans que ceux de leur entourage qui auraient bien besoin d'une aide n'en reçoivent aucune.

  • Par Henrik Jah - 04/02/2015 - 17:02 - Signaler un abus @bjorn borg

    10% officiellement, 20% si tu rajoutes ceux qui ont été naturalisés. C'est en effet une grave erreur de considérer que les français fraîchement naturalisés sont des français comme les autres. En effet ces nouveaux français bénéficient souvent de logements sociaux, de la CMU, du RSA, etc., au détriment de ceux qui étaient là avant, en premier lieu les français de souche. L'Etat favorise donc les derniers arrivés. Vous imaginez dans une entreprise si les anciens étaient moins bien traités que les nouveaux? Et enfin merci à assougoudrel qui est toujours aussi agréable à lire de par la justesse de ses analyses et de par la force de ses convictions. Grand Monsieur.

  • Par jmpbea - 04/02/2015 - 17:11 - Signaler un abus Mon pauvre gars, pour qu'il y ait des assistes

    Il faut qu'il y en ait qui bossent, créent , épargnent....ta vision est exactement celle des suce pognon dont tu parles si bien....

  • Par bjorn borg - 04/02/2015 - 19:17 - Signaler un abus jmpbea

    à coté comme d'habitude?

  • Par clairvalac - 05/02/2015 - 05:19 - Signaler un abus 68 % de français racistes en considérant que .....

    @ ASSOUGOUDREL Vous auriez pu rajouter qu'ils font beaucoup d'enfants et qu''ils touchent des allocs et toutes autres aides financières liées à la scolarité, à la famille nombreuse, que sais-je encore, ce qui tout additionné ne pousse ceux qui n'ont pas d'emploi à en rechercher un surtout quand on leur dit que les salauds de patrons ne veulent pas embaucher.

  • Par myc11 - 05/02/2015 - 10:17 - Signaler un abus @Assougoudrel, d'où sors tu l'info sur le minimum retraite des

    vieux immigrés à 750 euros? C'est vrai que si je pars à la retraite maintenant, alors que j'ai cotisé 30 ans, puisque j'ai fait dix ans d'études qui ne comptent pas, ma retraite est à peine plus de 500 euros. J'ai vu que dans ma cotisation de mutuelle, il y a plus de 6% de cotisation pour contribuer au CMU. Ce n'est plus de la solidarité, c'est un système de contribution où on peut toujours tendre la main, mais toujours dans le sens unique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€