Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand l’Internet aide à servir la cause des dyslexiques

Quand en 2004 est né le projet « Internet et dyslexie », les réseaux numériques balbutiaient encore, Internet commençait son ascension, et la dyslexie n’existait que pour les enfants et les adultes qui en souffraient ou en avaient souffert… ! La généralisation de l'usage d'Internet a changé la donne.

La Minute Tech

Publié le
Quand l’Internet aide à servir la cause des dyslexiques
 

Quand en 2004 est né le projet « Internet et dyslexie », les réseaux numériques balbutiaient encore, Internet commençait son ascension, et la dyslexie n’existait que pour les enfants et les adultes qui en souffraient ou en avaient souffert… !

Enseignants, psychologues, psychiatres, médecins généralistes, chercheurs… qui s’était vraiment intéressé de près en France au terme « dyslexie » ?

Le site Apedys s’est développé, http://www.apedys.org/dyslexie/index.php ?op=edito suite à ce projet, et il continue de défendre les « dyslexiques ».

Actuellement le site est la première source d’informations sur la dyslexie dans l’hexagone.

Le forum est toujours opérant et la demande d’aides est toujours présente.

Des adolescents, en grande difficulté, s’expriment, ils évoquent leurs souffrances, leur mal-être… Faire écrire un adolescent dyslexique (ou un adulte) sur un site public est une des réussites de l’opération.

Retrouver la force de se battre

Beaucoup de chercheurs, de médecins, d’enseignants ont pu servir la cause des dyslexiques. Les parents d’enfants « dys », les enfants, adultes « dys » ont pu dire leur dépit dans un forum sur le site.

« Quand je baisse les bras, quand je me dis que rien ne bougera, que tous les efforts fournis par mon fils et par moi pour le maintenir la tête hors de l’eau, l’empêcher de couler, quand je n’en peux plus de voir se refermer les portes, d’attendre des mois pour des bilans, d’attendre toujours les photocopies des cours, quand je ne supporte plus de voir mon enfant si malheureux, si angoissé, si mal dans sa peau… j’ai trouvé la solution… je vais sur le site d’Apedys, et je lis, je lis tous vos posts, tous les articles… et là, je retrouve la force de continuer à me battre pour mon fils, je reprends espoir, je reprends confiance… alors, pour cela, je voulais vous dire merci à tous… cette aide n’a pas de prix. Merci », écrit un parent.

Il existait, évidemment, peu d’informations (sur la dyslexie) sur Internet, au tout début d’« Internet et dyslexie », projet qui fut accepté et financé par l’Agence française de financement de la recherche (ANR) .

L’ingénieur informaticien, dyslexique, parent d’enfants dyslexiques, à l’origine du site, a fait en sorte que le site d’origine (site statique) devienne un site francophone dynamique, visité par 2 000 à 3 000 personnes par jour ! Et quand la dyslexie revient dans l’actualité, Apedys est régulièrement consulté par nos institutions, Sénat, Hôpitaux, Assemblée nationale…

Une rencontre importante a été celle d’un pilote d’avion de ligne, parent d’enfants dyslexiques, qui a pu consacrer une partie de ses loisirs à concevoir un environnement informatique « Ordyslexie ».

Le projet est destiné à rendre autonomes les enfants dyslexiques, en classe, à la maison. À partir de logiciels standards, notre « parent-ami » a conçu des environnements adaptés et il a pu distribuer, pour un coût modique, des ordinateurs d’entreprise (Air France) avec ces logiciels adaptés.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fabien Dworczak

Fabien Dworczak est PhD, chercheur associé at IEP Lyon2. Ses travaux de recherche portent sur la psychologie cognitive et science politique, la socialisation politique, les politiques publiques d'éducation, démocratie et Internet, les enjeux sociaux, politiques, éthiques, liés aux découvertes biologiques et aux interventions sur le vivant, ladDescription et analyse des résultats des recherches menées sur les troubles cognitifs chez l'enfant et l'adulte, troubles des apprentissages, troubles attentionnels.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€