Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 24 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

France d'en haut contre France d'en bas : qui viendra au secours des Acaliques anonymes ?

Le plus ridicule édicule a gagné les nouvelles "surrégions". Il faut être glamour, attirer la lumière ; plus personne ne veut se dire d’en bas, du Nord ou des frimas. Le pompon est en passe d’être gagné par les édiles de Champagne, Ardennes, Alsace, Lorraine et autres terres orientales qui sont allés exhumer l’Austrasie et proposer la mystérieuse Acalie.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
France d'en haut contre France d'en bas : qui viendra au secours des Acaliques anonymes ?

1 – Hauts de France contre France d’en bas

La curieuse manie des mairies de distribuer à la volée les patronymes d’hommes et de femmes plus ou moins célèbres pour en affubler la moindre ruelle, la plus petite impasse et le plus ridicule édicule a gagné les nouvelles «surrégions». Il faut être glamour, attirer la lumière ; plus personne ne veut se dire d’en bas, du Nord ou des frimas. C’est l’Académie du cinéma politicien distribuant des statuettes, le concours Lépine du nom foireux …

Le pompon est en passe d’être gagné par les édiles de Champagne, Ardennes, Alsace, Lorraine et autres terres orientales qui sont allés exhumer l’Austrasie et proposer la mystérieuse Acalie.

Est-ce une manifestation de la mode néo-médiévale planétaire qui envahit les jeux vidéo et met en transe les tueurs de Daech lorsqu’ils s’accoutrent comme au bon vieux temps de leur prophète ?

Je penche plutôt pour l’explication d’une forme de compensation à l’impuissance politique, une manière de marquer son territoire en l’aspergeant de noms connus, de tenter de récupérer une infime parcelle de leur notoriété. Ainsi irons-nous bientôt à Lille, chef-lieu des Hauts de France et des moules frites, dans une région qu’on croyait marquée par les difficultés de la France d’en bas. Les internautes se sont naturellement surpassés, rivalisant en ironie facile, proposant le « Coin en bas à droite » pour la région Paca ou « Milieu un peu paumé » pour le Centre.

Ces diversions et colifichets servent à masquer une réalité prosaïque. Ces nouvelles entités ne dépenseront pas moins que celles auxquelles elles succèdent et qu’elles sont censées fusionner. C’est le regroupement sans gain de productivité, le millefeuille sur-gonflé comme les constructeurs automobiles nous vantent leurs véhicules suréquipés. Pour mémoire, la future ex-région Nord-Pas-de-Calais détenait le record des jours d’absence par fonctionnaire : 35 par an. Croyez-vous qu’ils seront plus assidus dans les Hauts-de-France ?

Mais l’essentiel est sauf. Des roitelets chamarrés vont pouvoir régner sur de vastes terres. La baisse des impôts attendra. Acaliques anonymes, Austrasiens ostracisés et autres citoyens au ras du sol continueront d’ahaner sous les charges comme au bon vieux temps des anciennes régions.

2 – Victoire : Hollande et Macron soutiennent le Brexit !

La France, pays mal géré en voie de tiers-mondisation, se permet, par la bouche de ses «dirigeants», de tancer les Britanniques tentés par le Brexit. Prenez garde, nous allons vous envoyer les migrants de Calais disent-ils ! Ont-ils oublié que l’Angleterre est une île et qu’elle peut promptement rétablir des frontières physiquement infranchissables ? Rien de mieux en tout cas pour dresser l’électorat local contre l’Europe. Merci messieurs.

3 - Nouvel indice de l’approche des élections

Ce n’est pas encore tout à fait le printemps mais c’est demain le dégel du point d’indice des fonctionnaires, la catégorie socio-électorale qui fit les belles années du parti socialiste depuis 1981.

Rappelons que, pour la première fois depuis 2003, le budget pour 2016 prévoit la création de 8 300 emplois nets et un alourdissement du coût des traitements dans la fonction publique de 750 millions d’euros. Et c’était avant la hausse du point d’indice...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 16/03/2016 - 13:32 - Signaler un abus Merveilleux ce délire austrasien, et alcalien

    2017 retour de l'Alsace de la Lorraine et de la Champagne-Ardennes, après le départ de ces pauvres néfastes de Lutèce centre Seine.

  • Par cloette - 16/03/2016 - 14:18 - Signaler un abus Australie et Acalie

    J'avoue que ça m'en bouche un coin, me coupe le sifflet , il y a de grandes imaginations dans les conseils régionaux qui l'eut cru ! Mais c'est dans l'air du temps des jeux vidéos et autres seigneurs des anneaux remis au goût du jour . Idem pour les prénoms donnés aux bébés, qui évoquent à présent des humanoïdes venus d'autres galaxies ,alors que les saints du calendrier sont tellement plus chics !

  • Par vangog - 16/03/2016 - 14:29 - Signaler un abus Un haut-le-coeur pour les faux-culs de-bassefosse de ce

    gouvernement de sous-brêles! Et encore, je me retiens d'écrire ce que je pense...

  • Par Outre-Vosges - 16/03/2016 - 14:50 - Signaler un abus C’est l’histoire de Calonne et des notables qui recommence

    On ne nous a pas demandé notre avis avant de nous réunir de force à la Lorraine et à la Champagne-Ardennes, mais maintenant on nous le demande pour savoir comment il faudra nommer cet ensemble informe. « Mes amis, dit le singe aux volailles, je vous ai réunis pour savoir à quelle sauce vous voulez être mangés. – Mais nous ne voulons pas être mangés du tout ! – Vous sortez de la question. »

  • Par Aldebaran45 - 16/03/2016 - 15:33 - Signaler un abus Trump ne fait pas l'unanimité à droite

    On peut être de droite et ne pas aimer Trump. La comparaison avec Hitler est effectivement un peu ridicule (trois tweets ne font pas Mein Kampf) mais la comparaison avec Berlusconi par exemple l'est moins. Trump est grossier, vulgaire, la violence de son langage est réelle et je crois sincèrement qu'il prend les americains pour des cons avec son histoire de mur, de détecteur de musulmans et de droits de douanes à 35% contre la Chine... J'observe qu'il ne développe jamais son programme ni comment il va financer ses extravagances, son seul discours tient dans l'argument "Vous êtes en danger, ceux qui vous dirigent sont tous pourris, votez pour moi je promets de vous sauver". Tout le monde sait que les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Bon nombre de conservateurs avec de vrais principes (pas les carriéristes) ont renoncé à le soutenir. Si un politique des LR pense à l'imiter je porterai mon vote ailleurs.

  • Par cloette - 16/03/2016 - 16:02 - Signaler un abus @aldebaran45

    il pratique le second ou troisième degré ! il faut dėcrypter , C'est d'ailleurs facile , il freine sur la politique en place depuis Clinton . Ce qui fait son succès est le rejet d'H Clinton soumise comme Obama au sans âme des lobbies et des marchés .

  • Par kaprate - 16/03/2016 - 16:04 - Signaler un abus nom commun

    ... c est France-par-Terre pour tout le monde...

  • Par adroitetoutemaintenant - 16/03/2016 - 23:19 - Signaler un abus @ Aldebaran45

    Le mur est tout à fait raisonnable et réalisable. Sa longueur est bien inférieure à d’autres murs modernes qui fonctionnent bien comme celui de la Corée du Nord avec la Chine ou celui du Bangladesh avec l’Inde. Detecteur de musulmans comme vous le dites avec arrogance : il s’agit simplement de contrôler les réfugiés avec plus de précisions avant de les accepter. Les israéliens le font parfaitement bien et l’ont bien démontré avec El Al. Questions simples en vous regardant répondre, en sondant votre regard avant de sonder votre cul en cas de doute. Droits de douane à 35% contre la Chine : je n’ai jamais entendu de chiffres précis de la part de Trump car, contrairement à votre engeance, il n’est pas bête. Il veut simplement rétablir les règles simples des transactions et de la diplomatie qui se résument à la réciprocité. En résumé que vous appelleriez grossier dans votre langage fade cette règle est simple: vous nous emmerdez, on vous emmerde. Je ne sais pas si Trump prend les américains pour des cons mais à vous lire je sais pour qui vous nous prenez.

  • Par Winter - 16/03/2016 - 23:19 - Signaler un abus Fière d'être austrasienne!

    L'Alsace fait le lien entre l'Europe du Nord et l'Europe du sud, par la vallée du Rhin et par les cols suisses. Elle fait le lien entre la France et les terres alémaniques par son bilinguisme. De noyer ce particularisme extraordinaire par un découpage fait en dépit du bon sens témoigne de l'ignorance parisienne. C'est ce qu'essaie d'exprimer ce terme. L'Austrasie est une terre très très lointaine (de Paris) et totalement inconnue visiblement.

  • Par Aldebaran45 - 17/03/2016 - 01:53 - Signaler un abus @adroitemaintenant

    Je vous emmerde? très bien. je n'aime pas la vulgarité, et un type qui parle du rapport de son penis à ses mains en prime time pour moi ne mérite pas de s'asseoir sur le même siège qu'Abraham Lincoln, qu'Eisenhower ou que Ronald Reagan. Je ne suis pas américain et Trump n'est probablement pas la pire personne sur terre, mais l'idée de voir sa tête à la télévision pendant 4 ans avec le même type de réactions immatures et mesquines et le savoir en charge de la première armée de la planète me fait froid dans le dos. On avait Sarkozy le président bling bling, Berlusconi le président bunga bunga, on aura Trump le président big hands...

  • Par adroitetoutemaintenant - 17/03/2016 - 04:42 - Signaler un abus @ Aldebaran45

    Donald Trump n’a jamais parlé de son pénis. Seuls les mauvais esprits comme le vôtre l’ont imaginé, à moins que vous ne le répétiez comme un perroquet si votre anglais n’est pas à la hauteur. Je ne sais pas de quel siège vous parlez et Donald en a besoin comme tout un chacun mais moins chez les constipés, n’est-ce pas ? Président bling-bling etc. Ca renvoie directement aux mantras psittaciformes de votre espèce.

  • Par Deudeuche - 17/03/2016 - 18:50 - Signaler un abus @Winter

    Oui fier d'être AL-SA-CIEN et pas austrasien ou acalien. Fallait voter Unser land et non collabo-land de Richert, Phillipot et autres fléaux laquais de Paris pour dire non à cette fusion de m.....

  • Par vangog - 22/03/2016 - 02:12 - Signaler un abus @aldebaran45 vous avez été mouché!

    et ADROITETOUTEMAINTENANT s'en est chargé avec brio! Il est vrai que Trump n'a jamais évoqué son penis,et il faut être sérieusement mythomane ( ou obsédé) pour le croire...peut-être en avez-vous rêvé?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, paru le 6 mai aux éditions Ixelles

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€