Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Présidentielle 2017 : comment éviter un Hollande de droite ?

Mou-Président, qui fait semblant de nous gouverner pour encore quelques mois, loin d’œuvrer à la renégociation des traités, s’est borné à monter dans ce train monétaire fou pour continuer de financer une bureaucratie à laquelle il ne veut pas s’attaquer.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Présidentielle 2017 : comment éviter un Hollande de droite ?

1 – Aux trois boulets

Non ce n’est pas le nom d’un café bien connu des turfistes, ni celui des principaux candidats à la primaire de la droite, du centre, etc.

Mais une référence à ce qui plombe la France et continuera de la tirer vers le bas dans les années qui viennent si une rupture drastique et cohérente n’est pas opérée en 2017.

Tout d’abord, s’affranchir d’une Union européenne et d’un Euroland qui meurent à petit feu. Depuis trois ans, le pompier Mario Draghi tente de sauver cette construction bancale en battant monnaie de singe. Mais la relance n’est pas au rendez-vous, singulièrement en France, et le système bancaire donne des signes inquiétants de strangulation. La baisse de sa rentabilité dans son cœur de métier, le prêt avec intérêt, finit par le rattraper. L’économie des pays du sud de l’Europe, France comprise, continue de souffrir d’un euro surévalué par rapport au dollar et au yuan.

Draghi chasse les mouches à coup de marteau : au lieu d’agir directement sur les taux de change il rachète de la dette publique pour des montants sans cesse plus élevés.

Mou-Président, qui fait semblant de nous gouverner pour encore quelques mois, loin d’œuvrer à la renégociation des traités, s’est borné à monter dans ce train monétaire fou pour continuer de financer une bureaucratie à laquelle il ne veut pas s’attaquer.

Et les candidats de droite, que disent-ils sur ce sujet ? Ils sont d’une prudence de serpent, aucun ne veut prendre le problème à bras-le-corps et exiger une modification des missions de la Banque centrale européenne. Ils seront donc autant paralysés que par le passé s’ils adviennent au pouvoir ; devant quémander à Bruxelles, Francfort et Berlin de quoi nourrir les clientèles de l’Etat dit providence.

Sur ce sujet, deuxième boulet, il est vrai que tous les candidats à la primaire de la droite, du centre, etc. entendent soumettre la chose publique à une cure d’amaigrissement allant du sévère au famélique. Cela est nécessaire à la condition toutefois que cela soit utile. Mais, précisément, espérer mener des réformes drastiques tout en conservant le corset de l’euro est irréaliste et même dangereux.

On ne court pas un marathon avec des semelles de plomb. Aussi bien De Gaulle que Thatcher, en entreprenant des réformes libérales, s’étaient empressés de procéder à des dévaluations, lubrifiant et antalgique nécessaires aux lourdes chirurgies qu’ils engageaient.

Bref, la droite en les murs, sur ce sujet, persiste dans une erreur qui ne pourra provoquer que la vive et rapide résurgence de la gauche et de l’extrême-gauche. Il sera inévitable d’engager un bras-de-fer avec les syndicats, notamment du secteur public. Mais si les résultats économiques ne sont pas rapidement probants, l’effet boomerang sera terrible et discréditera la droite pour longtemps.

Enfin, troisième boulet, qui prend hélas parfois des allures de bombes, le communautarisme musulman se répand et prend un tour de plus en plus réactionnaire et bigot. On se demande dans quel environnement et véhicule de fonction vivent et circulent ceux qui ne le voient pas. Certains, comme Juppé, éludent largement le problème. D’autres, comme Sarkozy, en parle beaucoup mais s’attachent à des solutions superficielles. Tant que la laïcité stricte ne sera pas introduite dans l’espace public et que le régime des allocations familiales et autres aides ne sera pas réformé pour être réservé à des dépenses dans des services publics respectant les principes de cette même laïcité, le mal continuera à nous ronger. Le péril démographique est bien pire que celui du terrorisme. Une très récente étude de l’Insee montre à quel point la natalité dans les familles de parents nés en France et les familles de parents nés à l’étranger diverge.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 05/10/2016 - 13:45 - Signaler un abus Pour ne pas voter idiot

    lire cet excellent article !

  • Par vangog - 05/10/2016 - 15:17 - Signaler un abus Ah ben alors...les divergences de natalité

    entre Français et immigrés, Jean Marie Le Pen les avait dénoncés il y a plus de vingt ans, pointant du doigt les dangers de grand remplacement...quant à la dévaluation de la monnaie nationale, préalable à toute réforme intelligente, seul le programme du FN la propose, avec la sortie de l'euro...rester dans un euro surévalué, c'est s'assurer de ouvrir à petit feu...et vous savez bien que les Allemands refuseront toujours toute poitique de taux de changes menant à une dévaluation de l'euro, Alors, solution?...

  • Par jurgio - 05/10/2016 - 15:47 - Signaler un abus Nous sommes sans doute condamnés à un Hollande de droite

    Même Hollande lui-même ! Juppé est le plus grand écueil à venir, trop prévisible. Mais le danger le plus ignoré serait peut-être la Blonde : « Moi présidente » . En référence à un idiot comme Hollande qui croyait que gouverner c'est facile: « Moi, je ferai .. », tout en chevauchant une moto dès potron-minet. Tant qu'on a pas fait ses preuves aux manettes, c'est un trou noir dont on ne sait pas de quoi il est fait. Prudence, donc.

  • Par cloette - 05/10/2016 - 16:26 - Signaler un abus les sondages

    s'ils sont bien faits donnent une image du moment , mais pas plus que l'Economie la Politique n'est une science exacte . L'Evolution s'est faite par mutations aléatoires du patrimoine génètique , l'accession à la présidence en 2017 participera à l'évolution aléatoire du pays

  • Par kronfi - 05/10/2016 - 19:54 - Signaler un abus hollande de droite?

    un seul nom JUPPE le reste.....

  • Par Maxoplus - 05/10/2016 - 19:58 - Signaler un abus Du baratin

    Aucune proposition sérieuse dans ce fatras de lieux communs. Dénoncer, critiquer, attaquer, débiter des sornettes...tout y est, manque juste un programme (de préférence compatible avec la république).

  • Par toupoilu - 05/10/2016 - 19:58 - Signaler un abus Relaxez vous, cessez de lutter,

    La solution est la, simple, claire, évidente. Réussira t-elle ?. Je ne sais pas. Mais ne pas la tenter alors que le temps presse, serait une faute.

  • Par vangog - 05/10/2016 - 19:59 - Signaler un abus Mettre le feu à l'ENA?

    Je propose ça comme ça, juste pour se mettre en jambes...avant de démonter l'Elysee Pierre par Pierre...apapeur! C'est juste pour se défouler...on remettra les pierres ensuite...

  • Par Monkeyman - 05/10/2016 - 21:11 - Signaler un abus Une suggestion : tenter le tout pour le tout !

    Puisque M. Hollande ne peut plus abuser, racoler, les gens en entamant une cure d’amaigrissement (Méthode Dukan), une suggestion : tenter le tout pour le tout ! Livrer à l’artiste Jeff Koons la teinte exacte qu’il applique sur ses cheveux. Celui-ci, qui a déjà fabriqué plusieurs répliques de « Balloon dog » en plusieurs couleurs (V. sur Internet : Images correspondant à balloon dog replica) se ferait un plaisir et un honneur de présenter un nouveau « Ballon dog » d’une teinte lui ressemblant étrangement : Gonflé extérieurement, vide intérieurement ! Peut-être qu’il serait acheté partout en tant que mascotte populaire, ravirait les Sans-dents une seconde fois ? ! Amen !

  • Par Orchidee31 - 05/10/2016 - 22:21 - Signaler un abus Non Jurgio nous ne sommes pas condamnés ....

    À subir un Juppe gaucho et islamo compatible, à l'identité heureuse, aux accommodements raisonnables à l'islam et cerise sur le gâteau le pote à Bayrou le traitre qui a appelé à voter le casqué avec les résultats que l'on connaît - et en plus il appelle les gauchos à voter à la primaire donc pour lui - c'est le bouquet final - donc la solution c'est de ne pas voter pour lui, c'est simple - j'apprends ce soir que Fillon a aussi appelé les gauchos à venir voter à la primaire....il se prépare à soutenir le papy Bordelais -

  • Par Deneziere - 06/10/2016 - 00:52 - Signaler un abus Je crois que Federbush n'y connait rien

    J'aime bien Federbush...... mais je ne sais pas s'il s'y connait vraiment en monnaie. A ce jour, personne n'a prouvé par A+B que l'euro est grandement surévalué pour la France (pour l'Italie et l'Espagne, c'est autre chose). La dernière fois que j'ai entendu Sapir sur la question, il faisait parler ses fichiers XL... un peu comme les climatologues font parler les leurs en nous annonçant des tsunamis de glace polaire fondue.

  • Par vangog - 06/10/2016 - 09:34 - Signaler un abus @Deneziere Le Déficit comimer il de la France

    devrait se creuser à plus de 50 milliards d'euros, alors qu'il avait diminué à 45,7 milliards en 2015...preuve que la baisse des taux, la baisse des hydrocarbures, la conjonction des planètes...cela ne suffit pas, car la France aggrave chaque année son déficit de compétitivité envers ses concurrents ( Allemagne premier partenaire commercial...)

  • Par lafronde - 06/10/2016 - 09:51 - Signaler un abus En recherche d'alternance franche

    Nous épargner un Hollande de Droite sera difficile. Comme ce denier en 2012, Juppé est le candidat des medias mainstream pour 2017. Sarkozy sera vraiment plombé par sa campagne mégalomane de 2012 mais surtout par les manoeuvres pour le dissimuler. Avec Copé ils sont OUT au plan moral, puisqu'ils ont triché à la présidentielle. Reste Fillon, plus sérieux que les deux autres, mais qui aurait dénoncé ses petits camarades au pouvoir socialiste. Pourquoi pas la nouvelle génération ? Mais Le Maire est encore un peu trop politiquement correct. En fait, Wauquiez eut été le meilleur candidat pour la Droite, puisque précisément il tient sa Droite. On le qualifie de fasciste à Gauche, ce qui prouve qu'il a des convictions patriotes. Voici pour les politiciens. Pour le programme, cela dépend des Législatives. Si l'on veut la même politique qui est menée depuis des décennies, il faut voter Front républicain. Si vous voulez changer de politique il est logique de votre CONTRE ce Front républicain. Libre à vous d'opter FN ou LR, puis de favoriser le meilleur des deux au 2d tour. L'électeur median passe à l'intérieur du parti LR. Tout ce qui est à Gauche de l'UDI au NPA est minoritaire. Inédit.

  • Par toupoilu - 06/10/2016 - 19:35 - Signaler un abus Il y a beaucoup de gens qui se tortillent.

    L'euro c'est pas bien, l'immigration ça commence a bien faire, etc. Mais Le Pen, ils la trouvent "chevenementiste" ou "de gôche". Faut arrêter de se compliquer l'existence, et tenter ceux qu'on n'a jamais essayé, ceux qu’apparemment on ne veut pas qu'on essaye, et surtout ceux qui ont eu le bon diagnostic depuis trente ans. Au lieu de se disputer sur l'accessoire, il faut se rassembler sur l'essentiel. Elle est peut être trop ceci et pas assez cela, mais la solution c'est Marine. Arrêtez de lutter et défendez votre pays.

  • Par winnie - 07/10/2016 - 10:42 - Signaler un abus la seule,

    facon d'en finir avec ces gens qui profitent et ne font rien pour la France depuis 30 ans, c'est de voter Marine!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€