Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pour en finir avec l’extrême-droite

En Autriche, peut-on encore qualifier Norbert Hofer de candidat d’extrême-droite alors que son parti a fait alliance avec les sociaux-démocrates dans une région ? S’il l’était, son score eût été bien plus faible. Hofer était un candidat réactionnaire au sens premier du terme. Et cette réaction porte un nom : le rejet de l’islam.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Pour en finir avec l’extrême-droite

1 – L’Autriche en gris

Le soupir de soulagement entendu dans les rédactions de Libé et de l’Obs, pareil à celui poussé par leurs semblables de la presse boboropéenne, fait sourire. Oubliées les trente mille petites voix d’écart entre le président élu Vert et le candidat du FPÖ, Norbert Hofer, sur un total de près de 4,5 millions de suffrages exprimés. Escamoté le fait que le candidat dit d’extrême-droite disposait d’une majorité semblable à celle qui fit élire Mou-Président en France si l’on n’avait pas décompté les votes par correspondance.

Négligée l’avance de Hofer, même en comptant ces derniers votes, dans cinq régions sur neuf.

Mais d’abord, peut-on encore le qualifier de candidat d’extrême-droite alors que son parti a fait alliance avec les sociaux-démocrates dans une région ? Il emporte de très loin le vote populaire, celui des ouvriers en particulier.

A mi-voix, la gauche susurre que ce sont les moins instruits, les ploucs, les sans-dents quoi, qui ont voté pour cette resucée de la bête immonde. Et puis d’abord, il a fait l’un de ses meilleurs scores dans la région où est né Hitler. Si ce n’est pas une démonstration ça …

La réalité est autre, comme à chaque fois qu’on examine ce que nous disent ces bien-pensants qui retardent d’une guerre. Hofer n’était pas un candidat d’extrême-droite. S’il l’était, son score eût été bien plus faible. Hofer était un candidat réactionnaire au sens premier du terme. Et cette réaction porte un nom : le rejet de l’islam.

Bigoterie, modèle patriarcal éculé, accoutrements moyenâgeux, sexisme, brutalité, intolérance : tels sont les qualificatifs qu’une part bientôt majoritaire des Européens accolent à cette religion, n’en déplaise aux vivre-ensemblistes. La frontière leur paraît de plus en plus ténue entre islam et islamisme, au moins aussi poreuse que celle entre socialisme et communisme ou communisme et gauchisme, même si ces différentes factions se détestent parfois cordialement.

Le problème est que la population qui éprouve cette répulsion est d’abord celle dont la gauche prétendait autrefois défendre les intérêts. Du reste, si l’on retranchait du corps électoral le vote musulman, le FPÖ l’aurait emporté en Autriche, même si les mahométans y sont bien moins nombreux que dans beaucoup d’autres pays européens.

Ce qui vient de se produire en Autriche est donc l’amorce d’une recomposition profonde du champ politique en Europe. Les notions de gauche et de droite, de progressisme et de conservatisme, de libéralisme et de socialisme sont brouillées.

La prophétie gaullienne d’un XXIe siècle qui serait celui du retour des nationalismes doit elle-même être corrigée par la prise en compte du facteur religieux.

L’islam, dans sa version occidentale contemporaine, apparaît comme une affirmation identitaire, un mode de vie plus qu’un simple choix social et politique. Il n’est pas le fruit d’une tradition mais un phénomène nouveau.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 25/05/2016 - 13:38 - Signaler un abus Et même s'il était d'extrême-droite, qu'est-ce-que cela ferait?

    ...excepté mal aux fesses des bienpensants et des lâches qui nous gouvernent? Quand on voit que les fascistes d'extrême-gauche sont libérés par une justice de pleutres, après avoir lynché un policier, et parcequ'ils sont fils de bourgeois bobos du XVIème arrondissement (votant probablement pour l'espagnole Hidalgo...)...hein, franchement! qu'est-ce que ça ferait que le peuple élise un candidat d'extrême-droite? Hofer ne casse pas du flic, ne brise pas les abri-bus, ni les distributeurs d'argent, les vitrines des banques, il ne prend pas en otage sa population en bloquant les raffineries, Hofer, hein?

  • Par tubixray - 25/05/2016 - 13:57 - Signaler un abus Remarquable article

    Sur le qualificatif d'extrême droite décerné par la gauche sociétale à toute idéologie plus à droite de la sociale démocratie (VGE, Chirac, Juppé).... Excellente liste des valeurs de l'islam....

  • Par ISABLEUE - 25/05/2016 - 14:01 - Signaler un abus Le monde est fou !!

    3 Festival de Cannes Le bobo antisémite loach élu !! 4 - le bon flic : exactement cela !!! 5 - pour l'avion attendons encore, mais bizarre, pas si moderne que cela les armées du monde libre... ca ne va pas très vite à retrouver ces boites noires.... quand au reste, bof, nous attendons tous avec impatience 2017. Courage mon beau Sergio !!

  • Par Nin@ - 25/05/2016 - 14:05 - Signaler un abus "En finir avec l'extrême

    "En finir avec l'extrême droite", ah oui ! Pour enfin pouvoir se retrouver seuls avec l'extrême gauche. Le pied !

  • Par Camtom - 25/05/2016 - 14:16 - Signaler un abus Vangog

    Ce n'est pas dans le 16eme que les bobos parisiens font leur nid, pas assez "popu"... C'est bien pour ça que le vrai gauchiste yann brossard, "organisatrice" des festivités dispendieuses de Stupidalgo, a choisi le 16eme pour y installer un camp de migrants... Sinon mille fois d'accord avec vous pour Hofer.

  • Par clint - 25/05/2016 - 14:49 - Signaler un abus Je me suis fait la même réflexion sur le tabou de l'avion !

    OK il n'y a personne qui a revendiqué l' attentat, mais ce silence motivé par le respect du aux familles des victimes m'a étonné.

  • Par moneo - 25/05/2016 - 15:52 - Signaler un abus c'est pas mon problème immédiat l'Autriche

    moi c'est comment et quand va t on réglementer le droit de grève , ce qui était prévu depuis 1945 mais que personne n'a osé aborder en affrontant les communistes et leur branche armée la CGT Vite une réforme constitutionnelle par référendum de la constitution permettant des votations à la suisse et une réglementation réservant la grève à des fins sociales dans une entreprise et pas à la prise d'otage politique et commerciale du pays Qui va oser cela?celui qui ose ,quelque soit son étiquette aura mon suffrage.la demolition interne du pays ça suffit

  • Par Ganesha - 25/05/2016 - 16:33 - Signaler un abus Qu'est-ce que le Nazisme ?

    Qu'est-ce que le Nazisme ? Qu'est ce que l’Extrême-Droite ? Pour le savoir, il suffit de lire régulièrement les commentaires d'Atlantico ! Il y a ici de charmants vieux messieurs que l'approche de la mort rend très amers. Pour se consoler, ils se choisissent un ''Bouc Émissaire'' : ce peuvent être les fonctionnaires, les syndicalistes, les pauvres et les faibles… et ils appellent à les exterminer par tous les moyens. Étant entendu qu'eux, ils sont les ''Ubermenschen'', les ''Bons Aryens'', ''Les Rois du Monde''. C'est exactement le résumé du Nazisme. Existe-t-il des partis politiques qui représentent cette tendance : non, ce qui est toléré pour des particuliers sur internet, est, en France et d'autres pays, illégal. Personnellement, je cherche à promouvoir un monde plus ''humain''. Mais, si j'espère convaincre les lecteurs silencieux, je sais qu'il y a ici quelques crapules qui mourront sans avoir changé d'avis !

  • Par tubixray - 25/05/2016 - 16:56 - Signaler un abus Nazi = National socialisme

    Comme beaucoup de lecteurs d'Atlantico, je ne suis pas socialiste .... ouf !!!

  • Par clint - 25/05/2016 - 20:56 - Signaler un abus @tubixray ; national & socialiste ? mais c'est Philippot !

    Je comprends tout ! merci !

  • Par moneo - 25/05/2016 - 21:12 - Signaler un abus meuh non

    c'est un social nationaliste -:)

  • Par beg meil - 25/05/2016 - 21:30 - Signaler un abus Jean-Paul Brighelli

    L’islam, une religion de la culpabilisation…… et de la compétition? http://www.causeur.fr/islam-islamisme-djihadisme-fethi-benslama-38370.html

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€