Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pénélope gagne au jeu du million : un mort !

Les révélations vont à coup sûr se succéder au sujet de François Fillon et de Pénélope et être aussi collantes qu’une confiture faite maison.

Chroniques du pot aux roses

Publié le
Pénélope gagne au jeu du million : un mort !

1 – Commençons, pour se changer les idées, par la statistique calamiteuse de la semaine

Après les chiffres du chômage, voilà se désagréger ce que Mou-Président  - vous savez bien, rappelez-vous, c’est l’actuel occupant de l’Elysée ! -  nous délivrait de babillages statistiques en fait de reprise.

Avec une croissance à 1,1 % en 2016, le gouvernement des Fossoyeurs est très loin de ses objectifs. Fort logiquement, tous les résultats qui suivront, notamment en ce qui concerne le déficit public et la dette, seront eux-aussi éloignés des annonces.

Il faut vraiment que Bruxelles et Francfort aient grand peur de l’explosion de la cocotte-minute tricolore pour ne plus nous embêter sur le respect de nos engagements budgétaires …

Décidément, ce président satellisé aura réussi à dés-aligner des astres économiques favorables !

Inutile d’aller chercher plus loin la cause première des mésaventures de François Hollande. La mollesse de l’activité économique, la persistance du chômage ont été le terreau concret de son impopularité, la raison pour laquelle les révélations journalistiques sur ses pseudo-confidences ne sont pas passées dans l’opinion, l’aiguillon de la trahison de Valls et pour finir la porte ouverte à la régression hamonienne.

2 – Comment lui dire adieu ?

La droite a vraiment un Fillon à la patte ! Les révélations vont à coup sûr se succéder au sujet de François Fillon et de Pénélope et être aussi collantes qu’une confiture faite maison. L’ancien Premier ministre aurait mieux fait de demander immédiatement pardon aux Français pour des comportements d’un temps (peut-être) révolu. Car la bombe à fragmentation va continuer de détonner.

Au vu de ce que l’on sait de ses relations avec Ladreit de Lacharrière, il est peu probable que l’affaire soit classée. Il y aura donc soit renvoi rapide en correctionnelle pour son épouse et son bienfaiteur des chefs d’abus de bien social et de recel de cet abus ; soit saisine d’un juge d’instruction si le Parquet estime que l’affaire est plus complexe - en réalité plus grave encore - qu’elle n’en a l’air.

C’est bien le paradoxe de cette procédure : si François Fillon gagne du temps, le mal n’en sera que plus profond et les premières années de son désormais très éventuel mandat seraient pourries par un feuilleton judiciaire permanent.

Quelle légitimité aurait-il à demander aux fonctionnaires et allocataires en tout genre des efforts quand il devra répondre de ses voyages dans l’avion de son mécène, de la légion d’honneur accrochée au col d’icelui, de l’emploi de ses collaborateurs, etc. ? La gauche et toute la bureaucratie qui ne veulent rien changer seraient galvanisées par chacune des éditions hebdomadaires du Canard enchaîné.

Du reste on voit déjà Fillon promettre de revaloriser les petites retraites et condamner les mesures de Trump sur l’immigration comme pour amadouer le camp d’en face !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Camtom - 01/02/2017 - 13:48 - Signaler un abus S. Federbush a raison (comme

    S. Federbush a raison (comme souvent!), chaque jour et maintenant chaque heure passée est de trop...il est cramé, et comme il ne partira pas de lui même, il faut le virer très très très vite! Il demande d'attendre 15 j?! C'est une folie! Et que lui passe t il par la tête quand il dit que Macron pourrait intégrer son gvt s'il est élu?..

  • Par vangog - 01/02/2017 - 13:51 - Signaler un abus Le problème de Fillon...

    c'est que, même en avouant les emplois fictifs de Pénelope la brodeuse, les médias gauchistes en ont encore sous le pied pour lui...jusqu'au terme de son mandat qui s'annonce encore plus pourri que les deux précédents...quelle idée, aussi, de mélanger famille et politique (j'évoque les non-élus évidemment...)!

  • Par cloette - 01/02/2017 - 15:50 - Signaler un abus Le plan B

    Serait Larcher ! Qu'en penser ?

  • Par Camtom - 01/02/2017 - 18:46 - Signaler un abus Cloette, ho non pas Larcher..

    Cloette, ho non pas Larcher...pas l'envergure... sincèrement je ne vois personne...surtout pas papy Juppé, ni l'assureur (pareil, pas l'envergure), Baroin, j'ai peur un peu mou (il est réputé pour être poussé d'un vent calme)... j'ai bien peur qu'il soit obligé de porter sa croix, car ça va feuilletonner encore lgtps, pour au final échouer car ou il ne passe pas le 1er tour ou il est élu ric rac et n'aura aucune lgitimité pour faire tout ce qu'il y aurait à faire! un beau bordel quoi!!!!

  • Par Delacote - 01/02/2017 - 20:38 - Signaler un abus A cloette

    Eh non! Il semble que le plan B soit plutôt l'egosillé macaron.

  • Par Liberte5 - 01/02/2017 - 22:18 - Signaler un abus Nous sommes dans une situation dont personne .......

    n'imaginait que cela puisse arriver.Nul ne peut en mesurer l'onde de choc et la gravité. J'oscille entre deux positions. Trouver un remplaçant à F. Fillon ou laisser la situation pourrir, ce qui assurerait à coup sûr l'élection de Macron avec un nouveau quinquennat pour rien, et surtout l'éclatement de "les Républicains". La gauche et la droite explosées, nous aurions droit enfin, soit à une vraie recomposition politique et à une prise de conscience du peuple , soit au naufrage définitif de la France avec les Français à bord.

  • Par Deudeuche - 01/02/2017 - 22:22 - Signaler un abus Le plan B

    Fermer la boutique et se dire adieu qui allant vers Macron et qui allant vers MLP. Le plan C (sans rire); vendre ses biens et changer de pays!

  • Par cerimo - 01/02/2017 - 23:25 - Signaler un abus plan C comme ...

    plan C comme ...

  • Par cerimo - 01/02/2017 - 23:29 - Signaler un abus TOUT BAIGNE

    laisser les journalistes, ils s'occupent de tout et allez dormir

  • Par Lexa - 02/02/2017 - 05:29 - Signaler un abus ???

    Que de propos incompréhensibles pour passer pour un intelligent. Un autre mec en cravate qui parle et qui sait tout sur tout... Mettez vous à Twitter, il y a moins de caractères !

  • Par ISABLEUE - 02/02/2017 - 09:25 - Signaler un abus Cloette

    Oh non, il ferait 5% au premier tour, dans le meilleur des cas... Mon Sergio, je vous sens bien tristounet... Comme nous tous..... Et on attend avec impatience la valse des bourses mondiales... La France avait déjà commencé sa chute, mais là, c'est la fosse....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€