Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Hollande, ou plutôt ce qu’il en reste

Que reste-t-il de François Hollande ? Varoufakis nous a donné la réponse. "Les Français doivent savoir que leur Président, lors de la crise grecque, était inexistant, fuyant, sur la touche", a martelé l’ancien ministre des Finances grec.

Chronique du pot aux roses

Publié le
François Hollande, ou plutôt ce qu’il en reste

"Inexistant, fuyant, sur la touche"... C'est ainsi que l'ex-ministre des Finances grec qualifie François Hollande.

1 - La vérité sort de la bouche de Varoufakis

"Les Français doivent savoir que leur Président, lors de la crise grecque, était inexistant, fuyant, sur la touche", a martelé l’ancien ministre des Finances grec. On mesure à quel point ont été méritoires les efforts des médias socialistes et subventionnés pour en faire l’homme d’Etat qui a sauvé l’Europe ! Certains du reste remettent le couvert et s’extasient devant son discours à l’Onu au sujet de la crise syrienne. Hélas...

2 - Irrealpolitik

De Gaulle volait vers l’Orient avec des idées simples. Hollande suit une trajectoire beaucoup plus dangereuse : il s’y écrase avec des idées fausses.

Bachar el-Assad est certainement un affreux tyran, responsable de la mort de milliers de ses compatriotes, notamment d’enfants, certains gazés et torturés.

Mais il ne commet ses crimes que pour s’accrocher au pouvoir et préserver sa petite minorité d’alaouites (10% de la population au mieux) qui se feraient exterminer s’ils perdaient le contrôle de la situation, tant la haine est désormais farouche à leur encontre. Bref, une crapule assez ordinaire.

De deux maux il faut pourtant choisir le moindre et la diplomatie française, ou plutôt ce qu’il en reste, ne parvient pas à tirer les conséquences de ce vieux principe. Daech n’est pas encore la puissance tentaculaire qu’on imagine, mais c’est une lèpre insidieuse qui se répand et donne un exemple sinistre à tous les exaltés nourris à la haine de l’Occident et de la liberté individuelle. Nous en abritons en France un certain nombre et cette menace est considérablement plus inquiétante que celle d’Assad.

Comme souvent, Hollande s’est fait piéger. Obama n’a qu’une idée en tête : éviter que les Etats-Unis s’enfoncent dans un guêpier ruineux. Il sait que la reprise économique américaine est factice, fondée sur la dette et l’émission de monnaie de singe. Un nouveau bourbier oriental finirait par montrer que le roi est nu et semer la panique sur les marchés. Poutine est un autocrate cynique lui aussi à la tête d’un Etat fragile, un système qui survit essentiellement grâce à la prédation de matières premières. Ils s’engagent donc l’un et l’autre précautionneusement en Syrie, évitant de trop s’exposer plus et n‘intervenant qu’au bénéfice de leurs intérêts immédiats.

Pendant ce temps notre Président, ou plutôt ce qu’il en reste, a posé inconsidérément le préalable du départ d’Assad, condamnant la France à l’irréalisme et donc à la marginalité. Pourtant, cet isolement ne l’empêche pas de montrer les derniers muscles qui lui restent et de procéder à de vains et sporadiques bombardements. Après avoir croisé une parade à Broadway, on l’a vu gesticulant à la tribune du Grand Machin.

Comme pour la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée, comme pour le mal qui tue l’Union monétaire à petit feu, la déstabilisation orientale ne peut hélas se satisfaire de plans com’ et de demi-mesures, alpha et oméga des petits politiciens qui nous gouvernent. Une coalition internationale n’aurait de sens que pour procéder à une intervention terrestre, éradiquer Daech et y installer un pouvoir qu’il faudrait porter à bout de bras des années, laissant parallèlement à Assad et ses fidèles un réduit pour s’y sentir peu ou prou en sécurité.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 30/09/2015 - 15:46 - Signaler un abus Pitié pas lui !!!

    le pépère fuyant.... on le savait déjà !!

  • Par Mike Desmots - 30/09/2015 - 16:32 - Signaler un abus l'on avait remarqué cette évidence depuis les présidentielles

    Fausses vérités et vrais mensonges et le tout expliqué par le sophisme...! Larousse ,sophisme :raisonnement qui n'est logique qu'en apparence;

  • Par foxlynn - 30/09/2015 - 17:12 - Signaler un abus 2084 ....

    arrivera bien avant ..... aurons nous une guerre ? .... Hollande nous prépare tous les ingrédients .... la France suffoque devant tant de bêtises ..... et le danger est là ... menaçant ....

  • Par adroitetoutemaintenant - 30/09/2015 - 17:59 - Signaler un abus Le méchant Assad

    Oh le vilain. Il n'a sur les mains que 1% du sang qui traine sur les mains socialopes de Couillon 1er. Si au moins le scooter de la rue du Cirque l'accusait des crimes muz, ils seraient à égalité!

  • Par ALAIN B - 30/09/2015 - 19:01 - Signaler un abus Hollande la faillite

    Ou la honte d'être français...

  • Par vangog - 30/09/2015 - 19:12 - Signaler un abus Une vingtaine de gauchistes...

    ont provoqué un esclandre dans le CM de Béziers, aidés par quelques pseudo-caritatifs subventionnés à l'extérieur de la mairie...par ce type d'événements, on s'aperçoit que ceux qui ont terrorisés la droite archaïque durant quarante ans, sont ultra-minoritaires et qu'ils sont prêts à se mettre en marge de la démocratie, dès que leur discours minoritaire n'enfume plus. C'est aussi un des effets du Front National, d'avoir montré cette arnaque intellectuelle d'une morale imposée par un tout petit nombre.

  • Par Liberte5 - 30/09/2015 - 19:28 - Signaler un abus Minoritaires, mais avec une forte capacité de nuisance

    Soutenus par les médias, impunis par les pouvoirs successifs PS et UMP les gauchos-collabos continuent leur combat contre la France.

  • Par Deudeuche - 30/09/2015 - 19:37 - Signaler un abus Il parle bien

    ce Varoufakis. Mais agit mal.

  • Par Bretondesouche - 30/09/2015 - 22:07 - Signaler un abus Hollande toutou de merkel

    Il aboie quand elle lui demande d aboyer

  • Par Anguerrand - 01/10/2015 - 07:30 - Signaler un abus Hollande nul et prétentieux

    Lorsque qu'après dès discussions internationales on le voit devant des médias complaisants, il nous ment régulièrement en nous faisant croire que c'est lui qui a fait aboutir les discussions. En fait comme il ne comprend pas l'anglais contrairement à ses homologues, il a toujours un temps de retard. Il est présent mais tellement absent! Ce n'est pas la première fois que cette " absence " est rapportée en particulier à l'UE ou quand un ministre raconte un blague, il doit attendre la traduction pour rire à contre temps, et là il paraît encore plus con que d'habitude, c'est peu dire.

  • Par zouk - 01/10/2015 - 09:35 - Signaler un abus Fr. Hollande et Varoufakis

    Varoufakis a la dent dure, mais il a vu notre Président à l'épreuve d'un vrai problème qu'il ne pouvait éviter d'affronter. Fr.H. s'est dérobé. Ce n'est même plus une révélation, c'est notre quotidien. Quant à sa "présence" dans les conseils européens ou autres..., lisez Anguerrand: une apparence. Le Général de Gaulle non plus ne parlait pas l'anglais mais le comprenait fort bien et savait exprimer sa pensée, il en avait une, lui. Et je n'ai jamais été gaulliste.

  • Par Vincennes - 02/10/2015 - 00:06 - Signaler un abus "Hollande......ce qu'il en reste"et ce n'est pas fini

    sondage d'Huffington post, d'hier........dont l'AFP, bizarrement ne mais pas que !!!!! Pépère 17%.........Valls 23%

  • Par D'AMATO - 02/10/2015 - 11:45 - Signaler un abus " ITE.......

    .......MISSA EST " ou si vous préférez: "les carottes sont qui-qui...qui-qui...CUITES". Donner de tels pouvoirs à un tel homme.....ils ont été bons ...les français....! Quelle clairviyance, quelle capacité à reconnaitre les hommes d'état et les grands stratèges...et tout ça pour satisfaire one animosié, certes gustifiée, mais immediate .....et apres il nous reste le long et douleureux réveil.....et ce n'est pas fini.....il peut encore......

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, paru le 6 mai aux éditions Ixelles

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€