Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 27 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Portable et cancer : une nouvelle étude sème le doute ; les effets secondaires des gaz lacrymogènes

Et aussi :pourquoi les moustiques piquent-ils certaines personnes plus que d’autres ? ; science décalée : ils transforment l'eau en vin ; la coqueluche, une maladie encore trop souvent mortelle.

Atlantico santé

Publié le
Portable et cancer : une nouvelle étude sème le doute ; les effets secondaires des gaz lacrymogènes

Portable et cancer : une nouvelle étude sème le doute

Dans une étude réalisée sur des rats, les chercheurs ont observé une augmentation des cas de cancer dans le cerveau et le cœur des sujets mâles soumis aux radiations de téléphones portables. Des résultats controversés et encore non publiés, qui relancent le débat.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Les effets secondaires des gaz lacrymogènes

Utilisés par les forces de l’ordre pour disperser les manifestants, les agents anti-émeutes, comme les gaz lacrymogènes, ont différents effets sur l’organisme. S’ils restent peu toxiques, ces gaz peuvent tout de même avoir des conséquences sur la santé en cas d'exposition prolongée.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Pourquoi les moustiques piquent-ils certaines personnes plus que d’autres ?

Pourquoi les moustiques piquent-ils certaines personnes plus que d’autres ? La question a longtemps intrigué et elle continue d’agacer ceux qui se trouvent être les proies privilégiées de ces animaux. Malheureusement, la réponse des scientifiques n’est pas du genre à leur apporter une solution.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Science décalée : ils transforment l'eau en vin

Une start-up californienne, Ava Winery, affirme pouvoir transformer de l'eau en vin en seulement 15 minutes grâce à des composés aromatiques et de l'éthanol. Ou comment accomplir un miracle biblique avec beaucoup de chimie, mais sans raisin.

Lire la suite sur Futura-Sciences

La coqueluche, une maladie encore trop souvent mortelle

La coqueluche fait partie des maladies les plus difficiles à éliminer. Elle peut devenir mortelle dans certains cas, si elle infecte des personnes fragiles comme les nourrissons et les séniors. L’Institut Pasteur travaille donc au quotidien pour trouver des solutions qui enraieraient la maladie. Nicole Guiso, responsable du Centre national de référence de la coqueluche et autres bordetelloses, nous en parle au cours de cette interview.

Lire la suite sur Futura-Sciences

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€