Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’architecture moderne responsable de la mort de millions d’oiseaux migrateurs

Vous trouvez nos bâtiments modernes vitrés et épurés très beaux ? Sachez que leur présence provoque la mort de milliers d'oiseaux chaque année. Mais des solutions existent.

Paf !

Publié le
L’architecture moderne responsable de la mort de millions d’oiseaux migrateurs

De nombreux oiseaux meurent après avoir heurté une vitre. Crédit Reuters

Atlantico : De nombreux oiseaux meurent après avoir heurté une vitre (lire ici en anglais). A-t-on un chiffre précis du nombre d'oiseaux décédés par an ?

Madline Reynaud : Justement non, et c'est là le problème. Il est impossible de donner des chiffres car lorsqu'un oiseau se heurte à une vitre soit il meurt sous le coup, tombe au sol et le plus souvent est attrapé par un prédateur pour être mangé, soit il est blessé, ne va pas mourir sur le coup, mais décèdera d'hémorragie interne plus tard – et lorsqu'un animal est en souffrance il se cache, il est donc très difficile voire impossible dans les deux cas de retrouver les corps de ces animaux. On ne peut donc pas chiffrer les dégâts liés aux collisions
 
Tous les types d'oiseaux sont concernés : passereaux, moineaux, mésanges, rouge-gorge… Mais aussi tous  les oiseaux migrateurs qui tapent dans ces vitres lorsqu'ils sont dans les couloirs de migrations.
Le plus souvent les bâtiments restent allumés la nuit et cela attire les oiseaux, qui percutent les baies vitrées.
 

L'architecture moderne est-elle responsable de cette hécatombe ? 

L'architecture moderne n'arrange pas le problème parce qu'avec les nouveaux types de construction très vitrées, très transparentes, cela amplifie le phénomène. Par contre, le problème majeur reste l'urbanisation dans les campagnes au milieu d'espaces verts où la population des volatiles est très importante et variée.
 

Pourquoi les oiseaux sont-ils attirés par les vitres et les lumières ? 

Il y a deux problématiques : la transparence et la réflexion. Lorsque la fenêtre à un effet miroir, l'oiseau va voir les arbres, le ciel, il voit ce qui est reflété par la vitre et pas la vitre en elle-même. Donc il pense que c'est un espace normal, et percute (la vitre, ndlr).
 
Le problème de la transparence, c'est que l'oiseau ne voit pas le verre. C'est le cas des abribus tout en verre, qui sont placés dans des endroits où il y a des arbres : les oiseaux sont attirés par la verdure et ne voient pas qu'ils vont tout droit à l'impact. 
 
Cependant il y a pleins d'astuces pour éviter cela. Notre association a réalisé un dépliant pour expliquer au grand public et aux professionnels ce problème des collisions. Pour pallier cela, les particuliers peuvent préférer certains types de verre à d'autres. Il existe par exemple un verre qui comprend dans le double vitrage une sorte de petite toile d'araignée visible uniquement par les oiseaux. 
 

Pourquoi les oiseaux migrateurs sont-ils plus touchés ? 

Les oiseaux migrateurs suivent des courants migratoires, ils ont un seul but, aller à leur point d'arrivé. La migration fatigue beaucoup les oiseaux, qui suivent leur groupe, leur couloir, ils sont donc moins vigilants que les autres oiseaux.
 

Quels dangers de voir ces oiseaux continuer de mourir à cause d'installations humaines ? 

C'est surtout que ce sont des morts que l'on peut éviter de façon assez simple, avec un autocollant sur la vitre par exemple. C'est une question d'équilibre, on ne parle pas de disparation d'espèces, mais on doit être sensibilisé à cette mortalité des oiseaux causée par nos bâtiments modernes. 
 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Madline Reynaud

Madline Reynaud est directrice de l'aspas : l'Association pour la Protection des Animaux Sauvages. Elle notamment à l'origine d'une campagne contre la collision des oiseaux.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€