Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Renault en solde cette semaine

La séance s’annonçait déjà difficile jeudi dans la lignée de celles vécues depuis décembre et un simple tract syndical faisant état d’une perquisition chez Renault a fait s’effondrer le titre de plus de 20% en quelques minutes. Les investisseurs ont craint une nouvelle affaire de triche façon Volkswagen.

Atlantico Bourse

Publié le
Renault en solde cette semaine

Dans l’ambiance électrique qui règne en bourse ces derniers temps, la moindre nouvelle peut avoir des effets dévastateurs. La séance s’annonçait déjà difficile jeudi dans la lignée de celles vécues depuis décembre et un simple tract syndical faisant état d’une perquisition chez Renault a fait s’effondrer le titre de plus de 20% en quelques minutes.

Les investisseurs ont craint une nouvelle affaire de triche façon Volkswagen.

Le parcours du titre depuis quelques années explique aussi l’ampleur de la baisse : Le titre Renault cotait 10€ en 2009 et a frôlé les 100€ au printemps. Prendre des bénéfices à 90€ pouvait s’entendre et, Renault, valeur cyclique par excellence pourrait faire les frais du ralentissement mondial que certains voient poindre. Tout était en place pour une correction.

L’enchaînement des faits a été classique : annonce de perquisition, les investisseurs retirent leurs ordres d’achats et/ou précipitent des prises de bénéfices, les spéculateurs vendent massivement à découvert dans l’espoir de se racheter plus bas rapidement. Les cours s’effondrent et les informations les plus fantaisistes circulent dans l’intervalle contribuant à l’effet panique qui entraîne le cours encore plus bas !

Généralement, un communiqué ou une interview permet un retour au calme : hier c’était le format communiqué de Renault et déclarations de membres du gouvernement. Le cours a remonté vivement : le titre ne perdant plus « que » 10% en clôture.

Regardons les faits, sur ce que nous savons aujourd'hui.

-          Sommes-nous en face d’une affaire de fraude du type Volkswagen ?  Manifestement non.

-          Renault, comme tous les constructeurs a-t-elle « optimisé » les contrôles anti-pollution ? Oui, ni plus ni moins que tous ses concurrents.

-          Les véhicules récents de la gamme sont-ils plus polluants que les autres ? Il semble que Renault doive faire des efforts pour améliorer la situation.

-          Ces événements vont-ils peser sur les ventes du groupe ? Trop tôt pour le dire mais si on regarde l’exemple Volkswagen, il est probable que non.

-          Renault a-t ’elle annoncé des mesures d’amélioration ? Oui, avant cette journée Renault voulait engager 50M€ pour baisser les émissions polluantes de ses nouveaux modèles. Il faudra faire plus, ce qui pèsera au moins à la marge sur les résultats.

-          Tout ceci va-t-il peser sur l’ensemble du secteur et sur les équipementiers ? De manière totalement marginale selon nous.

Conclusion de tout cela : les 67€ atteint hier par le titre Renault ressemblent à des soldes très attractives, et nous avons pour notre part procéder à quelques achats jeudi. L’argument prix en baisse par rapport à la veille n’est pas le seul argument nous incitant à acheter. Le secteur automobile et les équipementiers nous semblent attractifs pour plusieurs raisons : capacité d’innovation, fort potentiel de développement des ventes à l’international, bon positionnement pour profiter du rebond en Europe.  A 70€ le titre se paye moins de 8 fois les résultats attendus pour 2016 et 2017.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 18/01/2016 - 16:53 - Signaler un abus Renault passe les mêmes tests que les autres constructeurs

    Contrairement à VW qui a sciemment triché pour répondre aux normes, Renault comme toutes les autres marques font des tests aux normes légalement définies. Tout le monde sait bien que sur route les consommations sont supérieures aux chiffres de ces normes. Alors si l'on doit casser Renault ( VW n'y est il pas pour qq chose) il faut contrôler toutes les marques. Il n'y a qu'une solution, c'est une nouvelle normalisation qui soit la plus proche possible dès consommations en conduite normale. Encore qu'avec un meme véhicule il n'y a pas 2 personnes qui auront la même consommation.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€