Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

2017 : l’année des actions européennes ! Cette fois-ci c’est la bonne !

A quelques jours de la fin d’année 2016, les actions de la zone Euro ont finalement été un peu décevantes comparées à leurs homologues internationales en particulier les actions américaines.

Atlantico Bourse

Publié le
2017 : l’année des actions européennes ! Cette fois-ci c’est la bonne !

Rien d’étonnant compte tenu des aléas traversés par l’Europe en 2016 : Effondrement du pétrole au début 2016, économies défaillantes dans de nombreux pays émergents, Brexit ou référendum en Italie. Beaucoup de ces événements ont logiquement inquiétés les investisseurs…mais, comme on l’a vu au fil des mois, n’ont finalement pas fait baisser les marchés. Les éternels pessimistes ont une fois de plus été largement démentis.

Deux faits majeurs ont soutenu les actions pendant toute l’année :

  • La croissance, même modeste, a tenu malgré les incertitudes « politiques »
  • La Banque Centrale Européenne a inlassablement continué d’injecter des liquidités dans l’économie.

Les indices européens, même si l’année n’est pas finie, ont ainsi pu afficher une petite hausse. Cette hausse modeste masque d’énormes écarts de performances entre les valeurs et les secteurs. En fin d’année, le rebond des valeurs financières et des cycliques liées à l’économie a été impressionnant alors que les valeurs « défensives » et les valeurs liées aux taux ont subi des dégagements. L’élection de D. Trump a, un peu contre toute attente, provoqué une accélération à la hausse des marchés actions.

  • L’année 2017 devrait être plus favorable pour les actions européennes et ce pour plusieurs raisons :
  • La BCE devrait rester accommodante pendant toute l’année ; même si le soutien devrait logiquement se réduire à un moment ou un autre, il constitue un support pour les marchés obligataires et les marchés actions. En cas de recul fort,  ce soutien a toujours fonctionné ces dernières années.
  • La croissance toujours modeste, aux alentours de 1,5-1,8% va se poursuivre en 2017.
  • Les taux ont un peu progressé ces derniers temps et permettent de donner un peu d’air aux banques. Elles pourront ainsi poursuivre la diffusion de crédits qui aide aussi à conforter la croissance.
  • Le système bancaire, en particulier en Italie, pourrait progressivement sortir de la crise qu’il traverse depuis 2008 !
  • Les marges des entreprises européennes devraient encore s’améliorer en 2017. Nous pensons même que la zone Euro pourrait combler une partie de son retard par rapport aux Etats-Unis.
     

La croissance américaine, favorisée par les mesures Trump, devrait se poursuivre encore en 2017 avec un autre effet particulièrement favorable aux entreprises européennes : la hausse du $. Tout ceci offre un avantage énorme aux entreprises exportatrices européennes bien évidemment. (Airbus, Renault…)

Après plusieurs faux départ 2017 devrait donc, enfin, être une bonne année pour les actions européennes…

Bien sûr une fois de plus, il faudra encore cette année, surmonter la décote « politique » que subi la zone Euro : depuis la crise de 2011, les investisseurs internationaux appliquent une décote aux actions de la zone. Il est probable, compte tenu des élections à venir en France et en Allemagne mais aussi des doutes en Italie ou en Grèce, que cette décote ne s’estompera que progressivement. Mais, selon nous, entre les actions américaines qui nous semblent, un peu chères, même avec l’effet Trump, ou les actions émergentes, pour lesquelles nous avons toujours des doutes, compte tenu des incertitudes sur la croissance de ces pays, il y a une fenêtre favorable pour les actions européennes en 2017. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par brennec - 19/12/2016 - 14:59 - Signaler un abus L'optimisme est il béat?

    "Les éternels pessimistes ont une fois de plus été largement démentis." Bien sur puisque les 'optimistes' ont été achetés avec "l'argent" de la BCE.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€